... (© APRH)
Résultat de course - 23.02.2021

Hacker Boy, la dernière touche à un meeting réussi

J'ai attendu le meeting pour le présenter au monté car, dès qu'on l'a essayé au travail, il volait.
Yves Dreux

Après avoir enchaîné quatre deuxièmes places pour ses débuts dans la spécialité du trot monté, Hacker Boy finit son meeting en beauté en remportant un second succès consécutif dans ce Prix d'Avenches (Groupe 3).

Il n'y a pas de doute possible. Hacker a trouvé sa voie au trot monté au cours de ce meeting d'hiver. Ses six courses dans la spécialité se sont soldées par un sans-faute à laquelle la victoire du jour donne encore plus de relief. Yves Dreux, son entraîneur, commençait à trouver le temps un peu long tant que ce fils d'Akim du Cap Vert ne gagnait pas mais il n'avait aucun doute sur ses dispositions pour le trot monté : "Attelé, c'est un cheval qui était un peu compliqué. On l'a castré à 2 ans, ce qui lui a fait beaucoup de bien, notamment au niveau de ses allures. Il n'a pas gagné à 3 ans à l'attelé mais m'a montré que c'était le vrai cheval monté. C'est pourquoi j'ai attendu le meeting pour le présenter au monté car, dès qu'on l'a essayé au travail, il volait". Il est vrai que les gènes de la spécialité coulent dans son sang avec sa mère, Orestane Girl, bonne jument monté, ou encore avec First de Retz, double vainqueur du Prix de Cornulier. "Quand il a été battu, c'était dans de bons chronos et par des chevaux de Groupe comme celui de Damien Bonne (Hélios du Goutier) ou la jument de Franck Leblanc (Harley Charentaise). Il confirme encore une fois dans un bon chrono." "Le fait de le déferrer lui a fait franchir un palier. Par ailleurs, il est capable de suivre tous les trains. Il a une belle marge de progression", ajoute de son côté Eric Raffin. Ce sera pour l'année prochaine car le meeting de Hacker Boy s'est acheté de la meilleure des manières ce 23 février.

D'où vient-il ?

C'est l'élevage de Yves Dreux qui est ici mis à l'honneur avec la victoire de Hacker Boy. Ce fils d'Akim du Cap Vert, un fils de First de Retz (Prix de Cornulier x 2), est le sixième produit de sa bonne jument monté Orestane Girl (398 910 €), une fille d'Erestan des Rondes qui s'imposa à huit reprises dans la spécialité, tentant en vain sa chance au niveau Groupe III, ce que son fils a donc lui réussi. Avant Hacker Boy, Orestane Girl a donné trois autres vainqueurs avec Carlita Girl (175 430 €), Datcha Girl (109 450 €) et Gladiator Boy (50 130 €), ces deux derniers ayant aussi brillé essentiellement sous la selle. Orestane Girl est une sœur de Phenix Boy (230 180 €), qui brilla lui au monté, remportant notamment le Prix Patrick Mottier.

4e | PRIX D'AVENCHES
M - 2175 m - Groupe 3 - 70 000 €
HACKER BOY 1'12"4
Akim du Cap Vert x Orestane Girl (Erestan des Rondes)
Jockey : E. Raffin - Entraîneur : Y. Dreux
Propriétaire : Y. Dreux - Eleveur : Y. Dreux
2e Hora Bot Eur Moel 1'12"5
3e Hopla des Louanges 1'13"
4e : Helboy d'Alesa
A voir aussi :
...
LeTROT s'engage avec Passerelle et la Fédération Française de la Reconversion

Le bien-être équin sous sa forme retraite et reconversion était à l'honneur ce dimanche à Vincennes avec la signature de conventions entre la société-mère et deux associations, Passerelle et la Fédération Française de la reconversion (...

Lire la suite
...
TETF : Eclat de Gloire impérial à Son Pardo

La 3ème étape du Tour Européen du Trotteur Français disputée dimanche sur l'hippodrome de Son Pardo (Espagne) a été largement dominée par Eclat de Gloire. Malgré un numéro 9 en seconde ligne derrière l'autostart, le ...

Lire la suite
...
UET Suède : Calgary Games et San Moteur répondent présent

Les deux éliminatoires suédoises ont livré leur verdict en parallèle de la batterie française remportée par Hirondelle Sibey (Gazouillis) à Vincennes. Tout récent vainqueur du Derby suédois (Gr.1) et toujours invaincu en huit tentatives, Calgary ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite