... © ScoopDyga
En bref - 25.02.2021

Jumelé de Laurent Laudren à Vincennes

Cette photo et les autres du Prix de Bémécourt, sixième épreuve du programme du jour à Vincennes, devraient trôner rapidement en bonne place dans les albums professionnels de Laurent Laudren. Le professionnel signe en effet le jumelé gagnant avec Gadsem (Speedy Blue) et Gondolier (Racing Rainbow). Pour la bonne bouche, c'est lui qui remporte la course au sulky du premier alors que le second était confié à Franck Nivard - avec le statut de deuxième favori de l'épreuve. Longtemps au service de Michel Triguel, Laurent Laudren signe par ailleurs sa douzième victoire comme driver à Vincennes et sa deuxième du meeting après son succès, le 24 décembre dernier avec Etoile d'Eole (Un Amour d'Haufor). Il n'avait jusque là réalisé qu'un seul doublé comme driver lors du même meeting parisien. C'était en 1993 avec deux victoires en novembre et décembre. Installé dans la Sarthe, le professionnel a drivé en confiance Gadsem ce jeudi affichant, dans une séquence partielle de la descente de Vincennes, la réduction kilomérique instantanée de 1'02'' sous la pression de Grahal des Rioults (Booster Winner). « Je voulais rouler car c'est comme cela qu'il est le meilleur », a t-il expliqué sur Equidia. Le fils de Speedy Blue défend les couleurs de Laurent Laudren et venait de bien se comporter à Laval (5e) après avoir pris une troisième place à Vincennes en début d'année.

Luc Roelens : complications à l’épaule après sa chute

Tombé au heat avec Jerry Mom (Ready Cash), le 13 février à Vincennes, après être entré en contact avec Brillant Madrik, Luc Roelens ne nous a pas donné des nouvelles forcément positives pour le moment. Le professionnel belge connaît en effet des complications avec son épaule touchée lors de la chute. Il nous a expliqué : « Les nouvelles ne sont pas bonnes car, lors de ma chute, mon épaule droite s'est déboitée et déplacée. Elle a été remise en place ensuite mais, lors d'une échographie passée il y a quelques jours, on a noté qu’un tendon de l'épaule était coupé et qu'il y avait aussi un problème à mon épaule gauche. J'ai eu un grave accident à l'épaule en 2007 et j'ai dû être opéré à cette époque-là. On m’avait posé cinq vis. Je dois voir lundi prochain le spécialiste qui m'a opéré alors. » C’est aussi dans ce contexte que l’entraîneur n’a pas confirmé Jerry Mom dans le Prix de Paris.

Premier succès comme driver de Sébastien Guarato à Lyon-La Soie

L'effectif de Sébastien Guarato était sur tous les fronts ce jeudi, à Vincennes et Lyon-La Soie précisément. Quand à Vincennes, Héliade du Goutier (Prodigious) s'est imposée dans le Prix de Guise, le professionnel se rendait lui à La Soie. Il y a conduit au succès Inshot Josselyn (Carat Williams). C'est tout simplement la première fois que Sébastien Guarato signait une victoire comme driver sur cet anneau lyonnais. Lequel a confié sur Equidia au sujet de son protégé (sous les couleurs Bivans) : « Il est encore un peu spécial d'allures mais quand il aura pris de la force, cela peut faire un bon cheval. Son père Carat Williams était un peu comme cela en début de carrière. Il a fallu un peu de temps pour le cadencer mais, par la suite, cela donne des chevaux durs. Il y a d'ailleurs des similitudes entre Inshot Josselyn et son père dans leur physique et leur façon de trotter. »

A voir aussi :
...
Itro, un cas d'école de la réussite Abrivard

On peut parler de véritable démonstration effectuée par Itro (Magnificent Rodney) dans le Prix de Gensac. Une heure avant le succès de sa compagne d'entraînement Hytte du Terroir (lire en page précédente) dans ...

Lire la suite
...
Hytte du Terroir,
une tireuse d'élite

L'absence de tous les ténors de la génération, au départ du Prix Philippe du Rozier (Gr.2), laissait un peu d'espace aux autres très bons éléments habituellement voués aux seconds rôles. Héros ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#7)
Gélati Cut 1’09’’

Gélati Cut 1’09’’ est, d’ores et déjà, à 5 ans, un performer international, qui a brillé en Italie, en 2020, comme troisième du Gran Premio Union Europa (2.080 mètres) et du Gran Premio Memorial Giuseppe Biasuzzi (1.609 mètres), soit deux ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite