... ©Aprh
Résultat de course - 25.02.2021

I Run de Janeiro ouvre son palmarès à Vincennes

C'est un poulain d'avenir je pense
Franck Nivard

Pour sa quatrième course de l'année 2021, I Run de Janeiro ouvre son palmarès dans ce Prix de Graignes, course remportée par le passé par quelques chevaux de Groupe comme Un Amour d'Haufor et l'an dernier Hokkaido Jiel.

Beau poulain, épais et compact, assez signé par son père Un Mec d'Héripré au niveau de sa tête notamment, I Run de Janeiro se montre plaisant pour remporter cette course, d'autant qu'une marge de progression est nettement identifiée par son pilote Franck Nivard qui a dit au micro d'Equidia : "C'est un poulain que j'aime bien, facile à driver, bien dans sa tête, un poulain d'avenir je pense. Il s'est pris les genoux à l'entrée de la ligne droite et il a failli faire la faute mais il s'est bien ressaisi : il doit manquer un peu d'enrênement. Le prochain coup, ça devrait aller."
C'est pour le moment la copie la plus accomplie rendue par le protégé de l'Écurie Le Trémont après une 4ème place pour débuter et deux deuxièmes places dont la plus récente n'était pas passée hors de nos radars (il avait obtenu une étoile).
Pour Franck Nivard, et comme déjà signalé à plusieurs reprises dans ces colonnes, les jours se suivent et se ressemblent : les victoires s'enchaînent ! À tel point qu'il se retrouve désormais sur les talons d'Éric Raffin dans la course au Sulky d'Or 2021.
Et quand la forme est là, tout va ! La preuve, ce succès n'aurait pas été possible sans la faute d'Ipipourax Paulois, lequel finissait fort avant de se tromper dans les derniers mètres. On se rappellera de ce poulain estimé par son entraîneur Damien Bonne qui plaidait ensuite coupable, déclarant "j'ai été trop gourmand."

D'où vient-il ?

I Run de Janeiro est un représentant de l'élevage Régereau, mais son pedigree est également marqué par les étalons de son propriétaire, l'Ecurie Le Trémont (famille Souloy-Billard), dans la mesure où il est par Un Mec d'Héripré 1'09'' et une fille de Korean 1'12'', deux champions valorisés en compétition par Fabrice Souloy. Sa mère, la précoce Triskèle Janeiro 1'12'', fut elle-même, pendant un temps, aux soins de Fabrice Souloy, qui l'amena notamment à la deuxième place du semi-classique Prix Ozo (Groupe II). Elle se retira au haras avec un peu plus de 100.000 € de gains. I Run de Janeiro est son quatrième produit et son deuxième vainqueur, après Fée de Janeiro 1'13'' (Tag Wood), gagnante de cinq courses et de quelque 90.000 €. Les produits les plus récents deTriskèle Janeiro sont Joker de Janeiro, un mâle de 2 ans par Uhlan du Val, lui aussi sous la responsabilité de Philippe Billard, pour le compte de l'Ecurie Le Trémont, et Kitte de Janeiro, une pouliche yearling par Boléro Love.

3e | PRIX DE GRAIGNES
Att - 2175 m - Course C - 32 000 €
I RUN DE JANEIRO 1'14"8
Un Mec d'Heripre x Triskele Janeiro (Korean)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : Ph. Billard
Propriétaire : Ec. le Tremont - Eleveur : J. L. Regereau
2e Invictus d'Ecajeul 1'15"2 Bold Eagle x Belle Pierji
3e Integre 1'15"4 Quinoa du Gers x Vahine du Vivier
4e : Iceberg du Kastel - 5e : Igor des Couperies - 6e : Issalio - 7e : Iberio
A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite