... ©Aprh
Résultat de course - 28.02.2021

Grâce de Fael, un an après

On gagne sur tapis vert, c'est bien mais moins gai, moins héroïque.
THIERRY DUVALDESTIN

Il y a un an Grâce de Faël remportait le Prix Louis Le Bourg au terme d'un meeting qui l'avait vue prendre la belle deuxième place du Prix de Vincennes (Gr.1). Douze mois plus tard, elle renoue avec la victoire qui la fuyait depuis.

Bien qu'elle n'ait pas passé le poteau en tête, Grâce de Fael (Sam Bourbon) remporte donc le second Groupe 2 de sa carrière, suite à la disqualification après enquête de Gladys des Plaines (Opus Viervil). Thierry Duvaldestin a réagi ainsi quelques minutes plus tard dans les écuries : "On a eu le super parcours dans le dos de la crack de Gilles Curens et on lui a pris l'avantage comme il faut dans la ligne droite. Pourtant Gladys est revenue, signe qu'elle est meilleure. On gagne sur tapis vert, c'est bien mais moins gai, moins héroïque. 1'11''9, c'est très bien mais on a surtout suivi l'animatrice."
Alors comment expliquer cette période de disette en termes de victoires ? Question de réglages nous répond automatiquement Thierry Duvaldestin : "Je ne l'ai pas eue bien cet hiver : aujourd'hui je l'avais munie d'un anti-capuchonneur car elle se contractait beaucoup. Là, elle respire bien et ça lui a permis de se libérer. Et grâce à la martingale, elle est mieux au départ et ne met pas la tête en l'air. D'ici un an, elle pourrait rentrer au haras donc on va suivre le programme qui se présente à elle."
Gladys des Plaines aurait-elle pu ou dû être disqualifiée avant l'ouverture d'une enquête ? Il n'est jamais simple de juger sur des images à trois-quarts ou deux-tiers mais la lauréate du Prix du Président de la République ne semblait pas "carrée" dans plusieurs zones du parcours. Mais d'un coeur à toute épreuve, elle a su tout donner pour revenir franchir la ligne la première, dans des allures finalement réprimandées après enquête. Ce ne sera donc certainement qu'une question de réglages pour elle aussi.

D'où vient-elle ?

Grâce de Fael est le premier produit de la semi-classique montée, deuxième du Prix Louis Tillaye, Aquarelle de Fael (5 vict. et 178 950 €). Celle-ci est issue d'une propre soeur de Milia Pierji (14 vict. et 823 270 €), gagnante de six Groupe II et triple placée de Groupe I.

1ère | PRIX PAUL BASTARD
M - 2700 m - Groupe 2 - 100 000 €
GRACE DE FAEL 1'11"9
Sam Bourbon x Aquarelle de Fael (Look de Star)
Jockey : M. Abrivard - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : J. Fernandes - Eleveur : V. le Piver
2e Granvillaise Bleue 1'12"9 Jag de Bellouet x Lady de Brevol
3e Good Luck Quick 1'13"1 Un Mec d'Heripre x Selection Gede
4e : Grande Copine - 5e : Greta du Chatelet - 6e : Galla de Manche
A voir aussi :
...
Revivez la Journée des Champions

Succès populaire, avec ses 12.000 personnes sur l'hippodrome de Vincennes, et moment de grandes performances sportives, la Journée des Champions a aussi été celle des rencontres et défis dimanche. Parmi ces derniers, citons le duel entre Elixir De ...

Lire la suite
...
Le magazine 360 fort à propos

Le dernier numéro de 360° le magazine, disponible sur abonnement, vous proposait deux reportages-élevage dédiés : "Il était une fois Horsy Dream" et "Jeroboam d'Érable, un millésime appelé à bien vieillir". Une façon d'avoir un coup ...

Lire la suite
...
La nouvelle
vague de Champions

Au lendemain d’une Journée des Champions à Vincennes, dont on n’a pas fini de garder les images et les émotions en tête, les notions d’avènement, de partage, de communion et de jeunesse ont été les ...

Lire la suite
...
Killer de Cahot tue le suspense

Et de deux. Après une rentrée victorieuse à Bernay le 12 mai, Killer de Cahot (Village Mystic) répète avec une belle autorité ce lundi à Caen. Le pensionnaire d'Arnaud Desmottes est, dès lors, invaincu en deux sorties cette ...

Lire la suite