...
Résultat de course - 28.02.2021

Diamant de Tréabat de son plus bel éclat

Quand j'ai descendu les oeillères, il a repris un départ.
Clément Frécelle

Abonné aux petites places dans les belles épreuves montées pour chevaux d'âge, Diamant de Tréabat a décroché la plus belle belle pépite de sa carrière en cette fin de meeting.

Sa dernière prestation, soldée par une quatrième place dans le Prix Jacques Andrieu (Gr.3), derrière Freeman de Houelle, Clegs des Champs et Caban Prior est comme un résumé de son meeting. Cette fois, libéré de ces éléments de premier plan, Diamant de Tréabat (Kuadro Wild) a capté pour lui toute la lumière. Rapidement au premier rang, il a laissé passé un orage dénommé Délicieux du Cébé (Gazouillis) avant de reprendre son rang en haut de la montée. Ensuite, cela n'a été qu'une démonstration solitaire. Son jockey Clément Frécelle nous a déclaré : « Il a été bien tout le parcours dans ses allures et avec le gaz qu’il fallait. Il a été un peu froid avant d’entamer la côte mais dès que Mathieu (Mottier, sur Berlioz de Ginai) est venu à ma hanche, il s’est bien retendu et ensuite il n’a plus été inquiété. Dans le tournant, je pensais avoir la course gagnée mais je ne voulais pas non plus nous faire avoir sur un sprint alors j’ai descendu les œillères et il a repris un départ. C’est la première fois que je le montais déferré des quatre pieds et il a été parfait. J’aurais bien aimé l’avoir comme cela, pieds nus, la dernière fois contre les meilleurs avec 25 mètres d’avance. Même si Freeman de Houelle nous était supérieur, il aurait pu être deuxième je pense. Il n’a pas de très bons pieds et on ne peut pas le déferrer trop souvent mais contre les meilleurs, il peut être dans les cinq premiers à chaque fois. »
Auteur des 500 derniers mètres les plus rapides du peloton en 1'10''2, le lauréat a signé 1'07''7 dans les 200 derniers mètres et remporte ici son premier titre dans une course A.

D'où vient-il ?

Premier des deux seuls produits de sa mère Sud Africa (7 800 €), il est le seul qualifié et vainqueur. Diamant de Tréabat porte les couleurs de son entraîneur Pascal Monthulé qui le possède en association avec son éleveur Jean-Pierre Gicquel et Henri Béasse. L'arrière grand-mère Unité du Verger (placée) compte dans sa descendance Pétille (148 180 €) et Dream du Roussoir (134 240 €). Elle est surtout l'aïeule de la classique Renommée d'Obret (739 762 €), d'où Gloria d'Obret (67 750 €).

3e | PX AGRIFOURNITURES.FR (VIVIER MONTFORT)
M - 2700 m - Course A - 80 000 €
DIAMANT DE TREABAT 1'12"8
Kuadro Wild x Sud Africa (Urfist des Pres)
Jockey : C. Frecelle - Entraîneur : P. Monthule
Propriétaire : P. Monthule - Eleveur : J. P. Gicquel
2e Dynamite Marceaux 1'13"2
3e Dollar Soyer 1'13"3
4e : Berlioz de Ginai - 5e : Derby du Dollar - 6e : Belle Louise Mabon - 7e : Delicieux du Cebe
A voir aussi :
...
PMU : échanges tendus avant une Assemblée Générale jeudi prochain

Une semaine après la révélation d'un désaccord profond entre Cyril Linette et les deux Présidents Rothschild et Barjon, la situation a connu un nouvel épisode ce vendredi. Philippe Augier, Président du Conseil d'Administration du ...

Lire la suite
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite