Résultat de course - 01.03.2021

Global Empire à l'aube d'une belle saison

C'est un cheval que j'ai toujours estimé en vue de sa saison de 5 ans et on y est !
Jérôme Blavette

C'est avec une belle autorité que Global Empire a remporté cette course comptant pour l'Open des Régions des 5 ans. Et plusieurs indices laissent à penser qu'il a les moyens de bien faire ce printemps, voire toute l'année.

Jérôme Blavette en chiffres
37 victoires comme entraîneur
Record (entraîneur) : 7 succès en 2019
48 titres comme driver et jockey

Mis de côté après son année 2020 pour se relancer cette saison, Global Empire a le profil-type pour se révéler dans les semaines à venir. Vainqueur ici seulement de la deuxième course de sa carrière, ce fils d'Opus Viervil n'a pas 40 000€ de gains pour débuter son année de 5 ans ce qui lui ouvre de nombreuses portes. Il y a aussi le fait qu'il n'ait jamais été déferré jusqu'à présent. Et il y a enfin le chrono affiché aujourd'hui : 1'13''6 sur les 2700m du Croisé-Laroche (avec départ autostart). Pour Jérôme Blavette son propriétaire-entraîneur-driver, tout était une question de timing dans la gestion de sa carrière : "C'est un cheval que j'ai toujours estimé en vue de sa saison de 5 ans, on y est ! Il a besoin d'un bon parcours pour donner sa pleine mesure. Il est en retard de gains me semble-t-il d'autant qu'il s'adapte à tout, quelle que soit la corde ou la surface."
Global Empire permet à Jérôme Blavette de débloquer son compteur victoires en 2021 aussi bien avec la casquette d'entraîneur que celle de driver. Il faut dire que le professionnel installé à Grosbois s'est fait discret depuis le début de la saison : seulement douze partants et sept courses. Avec le printemps qui arrive, le voici prêt à changer de braquet.


L'écurie Jérôme Blavette
Installé à Grosbois, Jérôme Blavette a vu son écurie progresser en nombre dernièrement et fonde des espoirs sur ces jeunes à venir : "On est monté à 17-18 chevaux, et on est bien avec quelques "H" comme Happy To Live (Repeat Love), un trotteur prometteur, pas tout simple mais s'il s'amende ça va être bien."

D'où vient-il ?

Sa mère Une Joie du Bois avait eu une courte carrière de courses, enregistrant une 2ème place comme meilleur résultat. Elle est issue d’une souche Guedj (les « Chêne ») que l’on retrouve dans le pedigree de Global Empire dès sa grand-mère Tendresse du Chêne à l’origine, via Indira du Chêne, de la star de la famille Quarcio du Chêne, millionnaire en gains et à la double carrière sportive française (il gagna le Prix Doynel de Saint-Quentin) et suédoise (vainqueur de Gold Division). Son éleveur Elie Fitoussi a vu naître trois frère et soeur de Global Empire : Hello Darling, également entraînée par Jérôme Blavette, le 2ans Joe Le Veinard et la jeune Kamouniya.

2e | PRIX DES CHENES
Att - 2700 m - Course F - 18 000 €
GLOBAL EMPIRE 1'13"6
Opus Viervil x Une Joie du Bois (Mood West)
Driver : J. Blavette - Entraîneur : J. Blavette
Propriétaire : J. Blavette - Eleveur : E. Fitoussi
2e Gibson Trembladais 1'13"7 Orlando Vici x Passion d'Alban
3e Ginko de La Vallee 1'13"8 Booster Winner x Soie de La Vallee
4e : Galileo du Goutier - 5e : Gogo des Malberaux - 6e : Gentilove Job - 7e : Galerno Valou
Jag de Bellouet 1'09''9 Viking's Way 1'15''6
Opus Viervil 1'11''4 Vaunoise 1'26''0
Envoutante 1'21''0 Passionnant 1'15''1
GLOBAL EMPIRE Uranie Mesloise 1'22''6
Mood West 1'16''0 Goetmals Wood 1'11''9
Une Joie du Bois 1'18''2 Canossa de Taloney 1'20''0
Tendresse du Chene 1'22''4 Levorino 1'17''1
Kobana 1'19''0
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite