... ©DR
En bref - 01.03.2021

Suspension des rencontres équestres jusqu'au 28 mars

La Fédération Française d'Équitation et le Groupement Hippique National ont fait savoir ce lundi par voie de communiqué : "Afin de maitriser le développement d’une épidémie de Myeloencéphalite - EHV1 (rhinopneumonie) après le constat de nombreux cas sur des concours en Europe, la FFE et la SHF ont décidé conjointement de suspendre à partir d’aujourd’hui et jusqu’au dimanche 28 mars 2021 inclus, l’ensemble des compétitions équestres nationales et internationales, rassemblements d’équidés et stages qu’elles organisent ou qui sont placés sous leur égide."
Les courses ne sont pas concernées pour plusieurs raisons nous a expliqué Arnaud Duluard, chef du département santé animale de LeTROT : "Tout d'abord car nous n'avons pas observé de cas de cette forme de rhinopneumonie (EHV1 quand c'est la EHV4 qui a été constatée à Cagnes et à Pau) ni au trot ni au galop. Ensuite, car le gros foyer a été déterminé à Valence (Espagne) où le Sunshine Tour faisait escale et les chevaux concernés n'ont pas de contact avec les chevaux de course. Et enfin, et surtout, car la vaccination est obligatoire aux courses depuis deux ans quand celle-ci ne l'est pas dans les sports équestres."

Prix de Paris - Marathon Race : paris élevés et gros gains

La tendance constatée tout au long de l'hiver s'est confirmée pour ce qui constituait hier le dernier dimanche du meeting : les parieurs ont, malgré tout, bien répondu présents à l'offre hippique qui leur était proposée et particulièrement au Prix de Paris - Marathon Race. Celui-ci a en effet généré 94% du chiffre d'affaires de l'an passé, avec environ 3000 points de vente PMU fermés. La réunion dans sa globalité permet quant à elle de n'afficher qu'une diminution de 10% par rapport à la réunion du Prix de Paris 2020 (on-line+off-line). Les paris sur internet ont continué de performer et permettent donc, de limiter la casse due à la fermeture des points de ventes, laquelle reste tout de même centrale à l'heure de l'analyse des chiffres et de la situation actuelle.

Par ailleurs, le PMU nous a fait savoir que quatre parieurs ont cumulé plus d’un millions d'euros de gains grâce à la Tirelire de 500 000€ mise en jeu au Quinté+ sur le Prix de Paris par le PMU. Deux parieurs ayant joué dans le même point de vente dans le Val de Marne remportent respectivement 592 000 € avec un Quinté+ unitaire et 148 000 € avec un Combiné Flexi 25%.
Dans les Alpes-Maritimes et en Guadeloupe, deux autres parieurs ayant joué en Flexi 25% remportent également 148 000 € chacun. Pour rappel, le Prix de Cornulier avait permis à un parieur de Pont-à-Mousson de remporter le gain record de 725 000 €.

Jumelé Pilarski à Auteuil

La première épreuve-tremplin vers le Grand Steeple-Chase de Paris, le Prix Robert de Clermont-Tonnerre, disputée ce lundi à Auteuil a permis à Pierre Pilarski, dont les couleurs ont été celles de Bold Eagle tout au long de sa carrière, de signer un joli jumelé gagnant : Feu Follet (6 ans) devançant Galléo Conti (5 ans) !

A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite