... © archive hippodrome de Laval
Résultat de course - 02.03.2021

Iermont : nouvelle méthode, nouvelle victoire

Maintenant, il devrait courir dans trois semaines ou un mois à Paris.
Romain Larue

On avait découvert un Iermont entreprenant, vainqueur après avoir coanimé son épreuve à Laval, le 20 février, lors de ses débuts. Cette fois, Maxime Bézier s'est évertué à le faire attendre. Cela n'a nullement changé le résultat ni l'écart à l'arrivée avec une victoire confortable.

Rapidement placé en queue de peloton par son driver Maxime Bézier, Iermont (Sam Bourbon) a pu inquiéter des supporters. Le poulain s'est en effet montré brillant, tirant double, même placé dans le dos d'Idea des Vallons (Laetenter Diem). Son pilote a pourtant tenu sa ligne de conduite : celle de lui donner une course d'attente, dans l'esprit d'une sortie école. C'est en entrant dans le tournant final que le professionnel a autorisé son partenaire à lâcher la vapeur, en contournant le peloton par l'extérieur. Il est clair que le 3 ans de Romain Larue allait beaucoup plus vite que les autres à cet instant. Il n'a fait qu'une bouchée des autres dans le final, n'étonnant nullement son entraîneur sur sa performance mais l'interrogeant sur son comportement [sur Equidia racing] : « Il faut que je revois la course parce que je trouve qu’il a beaucoup tiré. À la maison, il ne tire pas du tout. Il prend quand même de l’expérience et c’est bien car Maxime [Bézier] prend son temps avec et le mène comme c’était le sien. Il a pris le dernier virage à trois et il gagne tout seul je pense. Maintenant, il devrait courir dans trois semaines ou un mois à Paris. » Iermont bénéficie d'ores et déjà d'un engagement à Enghien le 30 mars.

Une comparaison flatteuse avec Gelati Cut
Elément phare de l'écurie de Romain Larue, Gelati Cut (Coktail Jet), placé de Groupe 1 et vainqueur de Groupe 2 récemment, s'était aussi produit à 3 ans à Pontchâteau, dans une épreuve plus relevée néanmoins, sachant que le fils de Coktail Jet s'était pour sa part imposé à 2 ans à Vincennes. Au jeu de comparaisons, Romain Larue explique : « Gelati Cut avait aussi couru ici à 3 ans et avait conclu quatrième [d’une course B en mai]. Iermont a été plus vite tout de suite que Gelati avec qui j’avais mis du temps pour le faire arriver là. »

D'où vient-il ?

Placée à Vincennes à 2 et 3 ans, à l'attelé d'abord puis au monté à bon niveau (3e du Prix Urgent, Gr.3), Up Lady (82 560 €) voit ses cinq premiers produits qualifiés - Iermont étant le cinquième. Elle n'avait qu'un seul vainqueur avant le succès du 3 ans : Everest Up (40 280 €). L'arrière grand-mère Tarentaise de Retz (Chambon P et 98 848 € de gains) avait montré de la qualité, s'imposant plusieurs fois à Vincennes, et était la propre sœur du classique Narbon (143 748 €), vainqueur du Prix du Président de la République (Gr.1).

2e | PRIX TOM KAZAK
Att - 2200 m - Course E - 17 000 €
IERMONT 1'15"3
Sam Bourbon x Up Lady (Mon Bellouet)
Driver : M. Bezier - Entraîneur : R. C. Larue
Propriétaire : M. Pinazo - Eleveur : E. d. Windcut
2e Idea des Vallons 1'15"7
3e Ice Citrus 1'15"7
4e : Impression - 5e : Illustre Ferm - 6e : Into The Mystic
A voir aussi :
...
PMU : échanges tendus avant une Assemblée Générale jeudi prochain

Une semaine après la révélation d'un désaccord profond entre Cyril Linette et les deux Présidents Rothschild et Barjon, la situation a connu un nouvel épisode ce vendredi. Philippe Augier, Président du Conseil d'Administration du ...

Lire la suite
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite