... ©Scoopdyga
Actualité - 27.08.2020

Jusqu'où pourrait aller Boss du Meleuc ?

C'est le grand vainqueur sportivement parlant de la semaine. Boss du Meleuc a gagné ce mercredi le Prix Camille Lepecq "en solitaire" titrait-on dans notre édition d'hier. Si le chrono n'est pas aussi exceptionnel qu'on pouvait l"imaginer, le style lui était bien là et le résultat est sans appel : il laisse à distance une double lauréate de Groupe I, Évangelina Blue, et le co-recordhorse de Vincennes, Étonnant, tous deux de trois ans ses cadets.

Ce colosse de plus d'un mètre soixante-dix au garrot a tout du trotteur français vieillissant avec bonheur, d'autant qu'il est hongre. Yannick-Alain Briand nous disait mercredi : "C'est vraiment un super cheval de course. Par la force des choses, on court de façon espacée mais il est aussi bien comme ça. Et je le préfère aux courses qu'à la maison. Chez nous, il lui arrive d'être un brin tendu mais, dès il arrive aux courses et surtout à Vincennes, ce n'est plus le même, il est deux fois plus calme. Il doit vraiment aimer la compétition : quand on l'amène au camion, il est tout content, sur la route on ne l'entend pas, en arrivant il dévore sa ration. C'est un rêve ce cheval."

Les chiffes de Boss du Meleuc
9 ans
22 victoires pour 73 courses
860 900€ de gains
record : 1'10''5

Cette nouvelle démonstration de force a eu pour cadre une course ciblée, un objectif transformé en événement pour le protégé de Yannick-Alain Briand qui affirmait après course : "Je n'ai pour ainsi dire plus rien à courir d'ici le meeting d'hiver."

Un meeting qui pourrait ne ressembler à aucun autre. Le 1er juillet dernier, lors des Assises du Trot, il était en effet annoncé que la porte du Prix d'Amérique pourrait s'ouvrir à un hongre (ou aux hongres). Idem pour son alter-ego au monté, le Prix de Cornulier !
Du coup, Boss du Meleuc pourrait-il être un candidat bien qu'il soit catalogué comme un cheval de 2175m (record d'1'10''5 sur la distance) ? "Il a aussi gagné sur 2700m, répond du tac-o-tac Yannick-Alain Briand. Ce n'est pas qu'il n'a pas de tenue mais, auparavant, on tombait sur des 2700m qui marchaient 1'11'' et fractions et ça, il n'était pas capable de le faire. Maintenant, il se gère mieux, il est moins bouillant. Donc il pourrait faire les longues distances comme la dernière fois dans le Prix Paul Delanoë (sur 2875m) où il a fallu batailler et quand il a su donner le coup de reins pour aller au poteau. Donc les 2700m, oui, sont envisageables. Et si jamais la porte s'ouvre à un hongre, on pourrait se laisser tenter ! Surtout en vue de la revanche, le Prix de l'Île-de-France... sur 2175m." Ou l'art du contre-pied.

Il n'empêche, tout ceci reste encore de l'hypothétique : le principe général a certes été acté mais pas les modalités. Et elles joueront un rôle important pour Boss du Meleuc et autres castrats. Si le classement des Cracks Series est retenu pour sélectionner le numéro 1, comme on l'avait suggéré dans Province Courses l'Hebdo en début d'année, alors Boss du Meleuc sera sous la menace de Caban Prior jusqu'à la fin de la saison.
Si le principe d'une course qualificative est retenu, alors Boss du Meleuc y jouera "son va-tout" nous a affirmé avec détermination son mentor. À suivre.

A voir aussi :
...
Jean-Philippe Ducher : stats exceptionnelles en ce début d'année 2021

La réunion du jour à Saint-Galmier est une parfaite illustration du début de saison de Jean-Philippe Ducher. Deux partants, deux victoires pour le professionnel du Puy-de-Dôme.

Lire la suite
...
Les promesses d'Héros des Loyaux

Du compte-rendu global de la réunion du jour au Petit-Port on retiendra en priorité le succès d'Héros des Loyaux (Up And Quick), trotteur de 4 ans très prometteur représentant les intérêts de la famille ...

Lire la suite
...
Frégate Island renoue avec le succès

L'hippodrome du Petit Saint-Jean proposait une réunion de sept courses en ce samedi. Voici l'essentiel à retenir, à commencer par la victoire de Frégate Island (Timoko), la première depuis trois ans.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite