... © Aprh
Résultat de course - 03.03.2021

Objectif transformé pour Harvest de Bulière

On pourra le déferrer un peu plus tard mais, pour l’instant, on va continuer à le protéger.
Estelle Dessartre

Absent durant la première partie du meeting, Harvest de Bulière n'avait qu'un objectif sur la période : le Prix de Monpazier ce mercredi. Objectif transformé avec assurance.

L'écart n'a rien d'impressionnant au terme des 2 700 mètres du jour. Néanmoins Harvest de Bulière (Charly du Noyer) a parfaitement contrôlé les opérations finales après avoir dû être légèrement repris à l'entrée de la ligne d'arrivée pour permettre le passage d'une roue de son sulky. Vu deux fois depuis le 31 janvier, il bénéficiait ici d'un engagement rêvée, à quelques centaines d'euros du plafond des gains. Son entraîneur Estelle Dessartre revient en ces termes sur cette victoire : « Il s’agissait d’un objectif aujourd’hui. Il avait eu deux bonnes courses de préparation et tout s’était bien enchaîné. Son engagement était super ici. Le cheval commençait à être un peu fatigué en début de meeting. Il avait besoin de vacances d’autant plus qu’il n’est pas encore venu. C’est un cheval costaud et assez lourd. Il a pris de la force en étant arrêté cet hiver. On l’a toujours estimé. Actuellement, il est plaqué. On pourra le déferrer un peu plus tard mais, pour l’instant, on va continuer comme cela pour le protéger un peu. Il est encore jeune et on aura d’autres artifices possibles à l’avenir avec les débouche-oreilles et les œillères. On essaie d’espacer ses sorties de trois semaines. Il pourrait être revu ici à la fin du mois. » Harvest de Bulière possède un engagement le 27 mars sur les 2 700 mètres de la grande piste.
Courageux deuxième après avoir le premier lancé les hostilités, Hugo du Bourg (Tucson) est à créditer d'une nouvelle belle prestation, tout comme Helios Si (Infant du Bossis), efficace à l'extérieur dans le final.

D'où vient-il ?

Harvest de Bulière ressortit à l'élevage de son propriétaire, Christian Cavanna. Issu du croisement de Charly du Noyer 1'10'' (Ready Cash) avec une fille de Coktail Jet 1'10'', il est le fruit, ce faisant, d'une combinaison ayant fait ses preuves. Il est le frère de trois vainqueurs, parmi lesquels le plus titré est Twistess Lili 1'14'' (Jag de Bellouet), gagnante de six courses et de près de 85.000 €. La troisième mère, Keep Up 1'22'' (1976-Nonant le Pin), est une propre soeur du crack et étalon de premier plan Buffet II 1'16''. L'inbreeding sur Armbro Glamour (3x4), arrière-grand-mère de Charly du Noyer et mère de Coktail Jet, est, par ailleurs, le trait marquant de ce pedigree.

4e | PRIX DE MONPAZIER
Att - 2700 m - Course B - 44 000 €
HARVEST DE BULIERE 1'15"
Charly du Noyer x Modern Dance (Coktail Jet)
Driver : E. Raffin - Entraîneur : E. Dessartre
Propriétaire : Ch. Cavanna - Eleveur : Ch. Cavanna
2e Hugo du Bourg 1'15" Tucson x Violette des Elfes
3e Helios Si 1'15" Infant du Bossis x Tina Si
4e : Horace des Champs - 5e : Have A Dream - 6e : Henzo Crown
A voir aussi :
...
Fleur du Lupin ouvre le score à Vincennes

À 7 ans, Fleur du Lupin (Othello Bourbon) ne disputait que sa cinquième course sur la cendrée de Vincennes. Plus revue depuis un an sur cette piste, elle a passé le poteau en tête pour la première fois. ...

Lire la suite
...
Is Magic Haufor enchaîne

Après une fin de meeting précédent manquée, Is Magic Haufor (Prodigious) attaque 2022/2023 tambour battant et s'adjuge déjà sa deuxième course depuis le 3 novembre (date de lancement officiel), et imite Hannah (Vulcain de Vandel), Hoche (...

Lire la suite
...
Jablonski a de l'avenir

Un lot de poulains prometteurs a évolué dans l'épreuve de clôture ce lundi. En piste, la lutte fut belle et les trois premiers sont assurément des éléments d'avenir. Rapidement aux avant-postes, Jablonski (Gazouillis) et Jazz Up (...

Lire la suite
...
Just Lovely se montre appliquée

Coup d'essai, coup de maître, selon la formule. Pour ses premiers pas en compétition au trot monté, Just Lovely (Ubriaco) en a même profité pour ouvrir son palmarès. Son jockey Alexandre Abrivard, qui a répondu à ...

Lire la suite