En bref - 04.03.2021

Frayeur pour Mathieu Daougabel

Lundi lors de l'ouverture de la saison sur l'hippodrome de Châtillon-sur-Chalaronne, Mathieu Daougabel a été victime d'une violente chute alors qu'il revenait d'un heat. Son partenaire a visiblement pris peur de quelque chose et l'a éjecté. Projeté contre un arbre, l'infortuné pilote est retombé sur la tête. Emmené à l'hôpital de Bourge-en-Bresse pour passer différents examens, Mathieu Daougabel a pu quitter l'établissement après plusieurs heures et rejoindre son écurie. "Trois jours après, j'ai encore des courbatures, au niveau de la nuque notamment, mais ça va, nous a-t-il confié tout en soulignant le rôle majeur joué par son casque. Les examens ont été rassurants. Je me souviens de la chute mais pas de ce qui s'est passé dans l'heure suivante. Mercredi, je me suis senti fatigué après un lot et j'ai arrêté là-dessus mais, déjà ce matin (lire jeudi matin), ça va beaucoup mieux." Le professionnel installé dans l'Allier compte d'ailleurs bien être en piste dimanche lors de la réunion sur l'hippodrome de Strasbourg.

Galdric d'Echal perd son invincibilité ; Gef de Play ouvre son compteur hivernal

Le Prix des Andelys ce jeudi à Vincennes a permis à Gef de Play (Gazouillis) de remporter sa première victoire du meeting. Il en était à sa douzième tentative hivernale, ce qui en faisait le deuxième concurrent le plus vu à Vincennes sur la période après Escapade (Titan d'Occagnes), treize fois en piste. Vainqueur de détriment du tenace Gain Ultime (Booster Winner), Gef de Play en est à deux victoires au total, toutes à Vincennes. L'épreuve aura été fatale par ailleurs à l'invincibilité au monté de Galdric d'Echal (Neutron du Cébé), troisième. Le pensionnaire de Jean-Michel Bazire a néanmoins bien conclu pour échouer de peu.

Prix Louis Le Bourg : une première entre Helitlopet et Hallix

Samedi, le Prix Louis Le Bourg (Gr.2) mettra en scène une première confrontation entre Helitlopet (Un Charme Fou) et Hallix (Roc Meslois). Le premier a remporté le Prix de Vincennes (Gr.1) à la fin du mois de décembre puis le Prix Camille de Wazières (Gr.2). La seconde est restée invaincue jusque là cet hiver, incluant les Prix Urgent (Gr.3) et de Pardieu (Gr.2) sous la selle. Ils seront dix lors de cette rencontre semi-classique de fin de meeting avec, également au casting, plusieurs participants du récent Prix des Centaures (Gr.1) - aucun n'y a joué un rôle - : Héros de Fleur (Ludo de Castelle), Hopla des Louanges (Gazouillis), Héra Landia (Ludo de Castelle) et Hudson Védaquais (Thorens Védaquais).

Christophe Martens absent jeudi pour une blessure à la main

Remplacé ce jeudi à Vincennes sur les trois montes auxquelles il était associé, Christophe Martens souffre d'un hématome à la main, nous a appris son frère Vincent. « C'est arrivé en courses avec Gagnant de Brikvil à Cagnes-sur-Mer. Un plomb de sa ferrure s'est détachée et a frappé sa main à un doigt. Cela a engendré un gros hématome mais Christophe va vite retrouver le chemin des hippodromes. »

A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite