... ©Scoopdyga
Résultat de course - 06.03.2021

Ce Bello Romain pourrait avoir des ambitions internationales

On finit le meeting sur une victoire avec un super petit cheval, c'est le pied
Anthony Barrier

Groupe 3 convoité, le Prix du Plateau de Gravelle revient à Ce Bello Romain, trotteur très apprécié des parieurs. Le fait qu'il effectuait ici une rentrée de près de trois mois ne l'a gêné en rien. Peut-être au contraire même.

La fraîcheur en cette période est une arme capitale. Alors que certains aspirent à du repos à la sortie de ce meeting, d'autres comme Ce Bello Romain (Jam Pridem) voient au contraire loin devant eux. Et à en juger par son succès convaincant ce samedi, le protégé de Sylvain Dupont peut effectivement se projeter sur le printemps avec de belles perspectives : "Sur la distance, il est top, exceptionnel même. Quand il peut être bien placé comme là, il sait faire fort pour finir. On va recourir dans trois semaines, il y a aussi Enghien et on pourrait réfléchir à l'international mais sur les 2100m pas les 1600m."
Un projet qui n'est pas pour déplaire à son pilote attitré, Anthony Barrier, vainqueur la semaine dernière du Prix de Paris, et disponible pour vivre de nouvelles aventures européennes : "J'ai de bons souvenirs quand je l'avais fait avec les chevaux de Jean-Paul Marmion, Roi du Lupin et Talicia Bella, alors si Sylvain est chaud, je me ferai un plaisir d'y aller avec des ambitions légitimes. Il n'a pas une vitesse de base de folie mais il s'adapte et adore doubler les autres, il y va de bon coeur. L'année dernière, il était extra à courir à dix-quinze jours mais il sait aussi très bien faire avec la fraîcheur, la preuve et il faut féliciter Sylvain qui a fait un super boulot."

D'où vient-il ?

Fils de Jam Pridem 1'11'', Ce Bello Romain est le frère de deux vainqueurs, dont le meilleur est Topaze Bella 1'15'' (Hermès du Buisson), gagnante de cinq courses et de 111.780 €. Il est cependant lui-même nettement supérieur à sa soeur aînée, du haut de ses 600.000 € de gains. Il a aussi un frère cadet, par Roc Meslois, baptisé Impérial Romain, qui vient de se qualifier sur l'hippodrome de Cordemais. Miss Echo Bella (Echo), leur mère, n'a pas satisfait, quant à elle, au test de la qualification. Elle est la soeur de deux lauréats assez modestes. Il faut, en vérité, remonter plus loin dans la famille pour trouver des éléments qui se distinguent, la quatrième mère, Vassilia (1965-Chardonneret) étant la trois quarts soeur du classique et étalon Ohé Saint Urbain 1'18'', deuxième d'un Prix de France ou encore troisième d'un Prix de Sélection.Vassilia est, en outre, la demi-soeur du semi-classique Icarios 1'16'' (Grand Prix de Vincennes, à Cagnes-sur-Mer, Grand Prix de Nantes, deuxième des Prix Doynel de Saint-Quentin et Marcel Laurent).

7e | PRIX DU PLATEAU DE GRAVELLE
Att - 2100 m - Groupe 3 - 90 000 €
CE BELLO ROMAIN 1'11"2
Jam Pridem x Miss Echo Bella (Echo)
Driver : A. Barrier - Entraîneur : S. G. Dupont
Propriétaire : E. S. Dupont - Eleveur : J. Bourreau
2e Unique Juni 1'11"2
3e Dreambreaker 1'11"4
4e : Cicero Noa - 5e : Chica de Joudes - 6e : Colonel - 7e : Feliciano
A voir aussi :
...
Dragon des Racques 1'11''
Haras d'Avireau

Notre série "Leurs premiers produits arrivent aux qualifs" vous présente tous les étalons dont les produits initiaux ont 2 ans et sont attendus dans les prochains mois aux qualifications. SA CARRIERE Dragon des Racques 1’11’’ a été l’un des ...

Lire la suite
...
Isocrate d'Ela et Hamandina montrent de beaux moyens

Deux éléments des jeunes générations ont prouvé ce dimanche à Chartres qu'ils n'évoluaient en l'occasion pas dans leur véritable catégorie. Le 3 ans Isocrate d'Ela et la 4 ans Hamandina vont continuer leur marche en avant dans ...

Lire la suite
...
Ilya du Goutier et Indica
débutent victorieusement

Deux débutantes, dans un style différent chacune, ont remporté les épreuves réservées aux pouliches de 3 ans, à savoir Ilya du Goutier et Indica, respectivement pour les entraînements de Thierry Duvaldestin et Laurent Abrivard.

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite