... © ScoopDyga
En bref - 08.03.2021

Le catalogue de la vente de printemps d'Arqana Trot est en ligne

Organisée le jeudi 25 mars à Deauville à 13 heures, la vente mixte de printemps d'Arqana Trot proposera 89 lots (avec d'ores et déjà 2 absents). Sous l'angle des vendeurs, il faut noter deux réductions d'effectif : celle de l'Ecurie Julry (Jean-Paul Gauvin - 12 lots) et celle de l'entraînement d'Alain Roussel (12 lots). Lors de cette vente, dix saillies seront vendues au profit de l'association Cadet Roussel. Parmi elles, citons celles de Look de Star (lot 4), Cristal Money (lot 2) et Un Mec d'Héripré (lot 1).
Dans le volet entraînement, on trouvera 61 lots dont le semi-classique Heart of Gold 1'12 (n°61), Irish Melody (n°58, par Ready Cash et la semi-classique Be My Girl), Ilona's Fella (n°60, par Bold Eagle et la classique Anastasia Fella), Helio de Fromentel 1'12 (n°59) par exemple.
Dans sa composante élevage, le catalogue proposera 12 poulinières ou juments sortant de l'entraînement dont les semi-classiques Extra Light 1'11 (n°77) et Extasy d'Ourville 1'12 (n°79) mais aussi la 3 ans Infinity Delo (n°78, par Ready Cash et la classique Biche des Clos) et d'autres encore.

Deux drivers ont ouvert leur compteur dimanche au nord de la Loire...

Les dix réunions dominicales ont permis à quatre pilotes de connaître la joie de leur premier succès, dont deux au nord de la Loire. À Saint-Brieuc, Tony Fleury s’est imposé au sulky de Falcom du Bocage (Tag Wood), pour le compte de son employeur Christophe Chalon. Il s’agissait de la 34e sortie du driver qui avait débuté le 4 août 2019 à Rânes, associé à Etoile de l’Isac (Un Mec d’Héripré). Originaire du Morbihan, Tony Fleury, 18 ans, avait obtenu deux deuxièmes places.
Dans l’est, à Strasbourg, Loris Bizoux remportait son premier succès aux commandes de Frisson du Quesne (Quinoa du Gers), entraîné par Olivier Bizoux, son père et maître d’apprentissage. Le jeune homme en était à sa 41e tentative et a fait ses armes dans les courses de poneys, ayant par exemple couru à Vincennes.

... et deux à Hyères

Dans le sud de la France, dans le Var cette fois, à Hyères exactement, Lucas Caporgno a ouvert son palmarès grâce à Green de Larré (Bird Parker), sous les couleurs de son oncle, Gérard Caporgno par ailleurs entraîneur du cheval. Lucas Caporgno s’occupe des deux chevaux de son oncle, dont il est également copropriétaire, tout en œuvrant comme salarié à temps partiel chez Serge Yana. Âgé de 23 ans, il avait fait une pause dans les courses de 2017 à cette année. Il nous a appris : « C’est pour moi du pur plaisir. J’ai aussi d’autres activités professionnelles à côté des chevaux. Mon oncle a acheté Green de Larré dans une épreuve à réclamer il y a un mois. C’est un bon cheval qui avait tendance à se faire mal. Il y a encore des réglages à faire mais il y a du mieux dorénavant. J’ai gagné arrêté dimanche et il vaut mieux que cela. »
Toujours à Hyères, le professionnel allemand Michael Larsen s’est imposé avec Tyrolean Dream (Dream Vacation). Il n’avait jamais été vu sur nos programmes jusque là mais compte plus de 440 victoires à son palmarès (source Infonet).

A voir aussi :
...
Suède : connaissez-vous
la course aux Onions ?

Elle n’a pas le statut de Groupe. Et pourtant, en Suède, The Onions Lopp (la course aux oignons ou le Prix L'Oignon) est une institution. Elle se court ce mercredi à Solvalla et réunit 10 partants dont Milliondollarrhyme, quatriè...

Lire la suite
...
Hyancinto Bello
pourra viser plus haut

Le chrono de la course parle pour lui : 1'13''2 sur les 2700m. Cela traduit aussi le déroulement d'une course très rythmée sous l'impulsion d'un Hidalgo du Rib, fautif à la sortie du dernier virage et laissant place à ...

Lire la suite
...
Idylle Speed passe
son test grande piste

Après avoir réussi sa première sortie parisienne, Idylle Speed (Carat Williams) confirme lors de ses débuts sur le tracé de référence : les 2700m de la Grande Piste. Les espoirs fondés en elle trouvent ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite