... © 24H au Trot
En bref - 09.03.2021

24H au Trot Awards et saillies du Salon du Trot en Normandie : découvrez tous les vainqueurs

L'heure est à la célébration des vainqueurs. L'équipe de 24H au Trot vous invite à découvrir les vainqueurs des Awards dans le cadre d'une émission spéciale à consulter sur par ce lien, sur le site de Province Courses l'Hebdo et son compte Facebook. L'émission donne également la parole aux organisateurs du Salon du Trot en Normandie et révèle les 75 gagnants des saillies gratuites mises en jeu par les exposants du Salon.

Au programme de cette émission spéciale "24H Awards et du Salon du Trot en Normandie" :
■ Impressions sur le meeting d'hiver,
■ Retour sur l'unique salon français dédié au trot, le Salon du Trot en Normandie,
■ Révélation des gagnants des 6 catégories élus par les lecteurs de 24H au Trot,
■ Annonce des 75 gagnants des saillies mises en jeu lors du Salon du Trot en Normandie,
■ Rencontre exclusive,
■ Invités surprises.

La Copenhagen Cup perd son statut de Groupe 1

Déjà en sursis l'an dernier en raison d'une allocation totale insuffisante, la Copenhagen Cup a perdu dans le calendrier européen 2021 son statut de Groupe 1. Reléguée Groupe 2, l'épreuve se déroulera dimanche 16 mai sur l'hippodrome de Charlottenlund, à Copenhague. Pour répondre aux règles européennes de l'UET, il faut qu'une épreuve de Groupe 1 propose a minima 1 million de couronnes suédoises d'allocations (environ 100 000 €), soit 750 000 couronnes danoises. La course se voit associer un global d'allocations de 600 000 couronnes danoises cette année. L'an dernier, le nominal n'était que de 500 000 couronnes mais l'épreuve avait reçu une dérogation spéciale. Le vainqueur en était le néerlandais Heart of Steel (Cantab Hall). La course a longtemps fait partie des grands tournois européens sur 2 000 mètres (2 011m autostart) avec un palmarès qui réunit nombre des plus grands champions internationaux. On peut citer Pershing (1978), Idéal du Gazeau (1980 et 1982), Lutin d'Isigny (1984), Zoogin (1997), Moni Maker (1998), Giesolo de Lou (1999), Victory Tilly (2001), Revenue (2004), Kool du Caux (2007) ou Robert Bi (2015).

Covid-19 : le SNPT demande l'extension de l'accès aux propriétaires pour les courses à réclamer

Le nouveau cahier des charges sanitaire de LeTROT et de la Fédération Nationale des Courses Hippiques (FNCH) permet aux entraîneurs de se rendre sur un hippodrome à des fins de réclamation lors de l'organisation de courses à réclamer. Le Syndicat National des Propriétaires de Trotteurs (SNPT) vient de demander d'élargir cette autorisation aux propriétaires désireux acquérir un cheval à réclamer.

A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite