Résultat de course - 09.03.2021

Hiosco d'Olmen ou le coup du menhir

On fait ce métier pour avoir des chevaux comme lui. Ce poulain me fait rêver.
Christophe Martens

Poulain imposant physiquement, Hiosco d'Olmen a beaucoup de choses du (très) bon cheval. Lauréat de sa troisième victoire de l'hiver sur la Riviera en autant d'essais, ce fils de Prodigious sera attendu pour sa prochaine sortie le 16 avril pour ses débuts à Vincennes.

Vincent Martens cet hiver à Cagnes
98 courses avec 33 chevaux
32 victoires
51 % de réussite sur le podium

Il a suffi d'une simple accélération à l'entrée de la ligne droite pour que Hiosco d'Holmen (Prodigious) se joue de l'opposition du jour. Christophe Martens s'est montré très élogieux à son égard sur Equidia Racing : « Depuis le débourrage, on a tout de suite vu qu'il avait le mental d'un très bon cheval. C'est un poulain qui a tout pour lui. Pour l'instant, il a des gros fers sous les pieds. Il a aussi des grosses cloches. A l'avenir, il n'aura pas besoin de poids sous les pieds. On va essayer de travailler intelligemment avec lui. Il a encore beaucoup de chemin à faire pour gravir les échelons. On fait ce métier pour avoir des chevaux comme lui. Ce poulain me fait rêver. » Pour l'instant, à ce niveau, Hiosco d'Olmen est comme Obélix qui lance des menhirs sur les légions romaines mortifiées. Il n'y a pas lutte. Mais quid de la suite de son programme ? Christophe Martens nous explique : « La victoire de ce soir (lire mardi) lui permet de trouver un bel engagement le 16 avril à Vincennes. Avec lui, l'objectif est de ne courir que trois fois fois par meeting. L'année prochaine, il sera meilleur car il manque encore de force. On va encore faire une année "gentille" avec lui et après on passera aux choses sérieuses. » Si Christophe Martens a battu son record de victoires à Cagnes au cours d'un meeting, son frère, Vincent, s'en approche quant à lui à grands pas. En tant qu'entraîneur, il a brillé à 32 reprises. Il lui manque plus que deux victoires pour égaler son record de 34 victoires au cours d'un meeting.

Christophe Martens améliore son record
Christophe Martens a passé un bel hiver azuréen. En réussissant à s'imposer à deux reprises au cours de cette réunion cagnoise ce mardi (avec Genève Voirons et Hiosco d'Olmen), le professionnel belge a tout simplement battu son propre record de victoires en tant que driver au cours d'un meeting d'hiver sur l'hippodrome de Cagnes-sur-Mer. 34, c'est le nombre de succès qu'il a remporté depuis le lancement de la première réunion le 12 décembre dernier. Son ancien record était de 32 victoires. Un chiffre qui se passe de commentaires.


D'où vient-il ?

Elevé par l'écurie Olmenhof, ce fils de Prodigious est le premier produit de la précoce Bianca de Lou (104 230€), une sœur d'Aosta de Lou (110 240 €) et du fragile Elmagnifico de Lou (109 740 €). C'est la famille proche du champion international Giesolo de Lou (1 773 452 €) et du suédois Mellby Viking (375 230 €).

6e | PRIX DE BIARRITZ
Att - 2150 m - Course E - 19 000 €
HIOSCO D'OLMEN 1'15"1
Prodigious x Bianca de Lou (Ready Cash)
Driver : Ch. Martens - Entraîneur : V. Martens
Propriétaire : Ec. Olmenhof - Eleveur : Ec. Olmenhof
2e Haristide Louis 1'15"4 Igor de Miennais x Aristelle Louise
3e Hivaoa des Brouets 1'15"6 Neutron du Cebe x Altair des Brouets
4e : Hilton Dream - 5e : How Long de Nappes
A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite