... ©MarkKentell pour ProvinceCourses
Résultat de course - 11.03.2021

Isadora Buissonay, une future pouliche parisienne

J'estime énormément cette très bonne pouliche.
Jérémy Van Eeckhaute

Jérémy Van Eeckhaute tient assurément une bonne pouliche au sein de son écurie. Son nom : Isadora Buissonay. Cette fille de Dollar Macker manque encore de force mais ses moyens ne font aucun doute.

Les produits de Dollar Macker
63 "I" nés
31 qualifiés pour 8 victoires
1 groupe III avec Ici C'est Paris

Les rejetons de Dollar Macker ne cessent de s'illustrer depuis plusieurs semaines, principalement pour l'instant, sous la selle avec un certain Ici C'est Paris (lauréat du Prix Edouard Marillac le 4 mars) ou encore le très prometteur Indigo du Poret, élève de Yannick-Alain Briand, lauréat dans un bon style début février à Vincennes sous la selle d'Eric Raffin. En triomphant avec une certaine aisance ce jeudi sur l'hippodrome de la Prairie, Isadora Buissonay est la première femelle de Dollar Macker à franchir le poteau d'arrivée en tête. "C'est une très bonne pouliche que j'estime énormément. On gagne de peu, mais on gagne bien. Elle a la pointure parisienne, mais avant d'envisager Paris, il faut d'abord qu'elle prenne de la force. La patience va payer avec elle," explique Jérémy Van Eeeckhaute. Cette pouliche alezane ne va donc pas être bousculée par son mentor dans les prochaines semaines. Vu son physique, elle sera encore plus performante l'hiver prochain. Il faut donc noter son nom pour le prochain meeting d'hiver de Vincennes. Le succès de Isadora Buissonay (doublement étoilée lors de sa qualification à Grosbois par notre journal Province Courses l'Hebdo) offre une première victoire à Jérémy Van Eeeckhaute en tant qu'entraîneur/driver cette année. Le fils de Joël Van Eeeckhaute avait remporté dix courses avec ses élèves l'an passé.
Pouliche très bien née, l'inédite Intuition (Brillantissime et Combatante) termine bien son parcours dans une plaisante action. Très compliquée dans les premiers mètres de course, la protégée de Tomas Malmqvist ne devrait pas tarder à ouvrir son palmarès.

D'où vient-elle ?

Co-élevée par l'EARL D'Atalante et Jacques Lepeudry, cette fille de Antara Buissonay (121 280€) est la soeur cadette de Gofesca Buissonay (77 100€), à l'entraînement chez Jérémy Van Eeckhaute. Ophecsova (207 014€), la grand-mère de Isadora Buissonay, était une bonne jument entraînée par Philippe Mortagne.

3e | PRIX DE BLAIN
Att - 2450 m - Course F - 16 000 €
ISADORA BUISSONAY 1'17"2
Achetée aux ventes Arqana Trot 12 000 € par Christophe BRIDAULT
Dollar Macker x Antara Buissonay (le Retour)
Driver : J. G. Van Eeckhaute - Entraîneur : J. G. Van Eeckhaute
Propriétaire : J. Lepeudry - Eleveur : E.A.R.L. Hs. d' Atalante
2e Indiana d'Amour 1'17"2 Carat Williams x Nanny d'Amour
3e Intuition 1'17"4 Brillantissime x Combattante
4e : Isa des Landes - 5e : Ina du Rib - 6e : Illiana du Clos - 7e : Intrepide d'Alesa
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite