... ©Aprh
Résultat de course - 12.03.2021

Copsi en mode bulldozer

Il l'a fait au petit trot d'un bout à l'autre
Dominik Locqueneux sur Equidia

Première réunion de l'année à Enghien et premier Quinté. Le favori des parieurs Copsi (L'Océan d'Urfist) répond largement présent en gagnant très facilement la course et en faisant afficher des temps partiels de haute volée.

L'image la plus saisissante est certainement celle de la ligne d'en face quand Dominik Locqueneux est pendu sur les rênes pour reprendre une expression familière mais très adaptée et que le chrono Tracking affiche pendant plusieurs centaines de mètres 1'10'' en réduction kilométrique. À son sulky, le pilote belge a forcément apprécié : "Il l'a fait au petit trot d'un bout à l'autre. Je n'ai jamais ouvert les mains. Je le trouve de mieux en mieux et je vais d'ailleurs lui retirer les oeillères descendantes, dont une est descendue toute seule dès le départ, car il n'en a pas besoin, étant bien assez gazé comme ça. Il est vraiment impressionnant d'autant qu'il semble progresser au fur et à mesure des courses. Il est vite, il est dur : finalement, il n'y a qu'avant le départ qu'il est un peu désagréable."
Copsi signe déjà une troisième victoire en 2021, la onzième (!) depuis son retour à la compétition la saison dernière consécutivement à un arrêt de trois ans !
Le chrono final d'1'12'' en solitaire et en étant ralenti à plus de 100m du but en dit long sur le potentiel de vainqueur. Il n'y aura plus que l'embarras du choix sur les options à venir comme le précise Dominik Locqueneux de nouveau au micro d'Equidia : "L'argent est en France mais il n'est pas interdit d'aller à l'étranger si de bonnes occasions se présentent."

D'où vient-il ?

Elevé par Paul Viel, Copsi (310 160 €) est désormais le plus riche produit de son père L'Océan d'Urfist. Sa mère, Selgie (non qualifiée) a également donné naissance à Elgino (70 580 €). Le dernier de la famille se nomme Igikim, qualifié en février dernier. Ce fils d'Akim du Cap Vert est à l'entraînement chez Franck Anne et n'a couru qu'une fois à ce jour. Dans cette lignée maternelle, on retrouve de façon très rapprochée l'excellent Rex Normanus (382 350 € - quadruple lauréat au niveau Groupe 2 sous la selle), sœur de Selgie.

5e | PRIX DE SANARY-SUR-MER
Att - 2150 m - Course D - 51 000 €
COPSI 1'12"
l'Ocean d'Urfist x Selgie (Insert Gede)
Driver : D. Locqueneux - Entraîneur : D. Locqueneux
Propriétaire : Ec. Lucky 8 Racing - Eleveur : P. Viel
2e Equinoxe 1'12"3 Texas Charm x Pelagie
3e Carthago d'Ela 1'12"6 Pomerol de Laumac x Reville
4e : Dexter des Baux - 5e : Diablo d'Herfraie - 6e : Darling Lorraine - 7e : Caucasien
A voir aussi :
...
Ça commence fort pour Thaïs Peltier avec Folie Mix

Jeune apprentie qui a fait ses premières armes auprès de Thierry Raffegeau puis de Maxime Bézier, la jeune Mayennaise Thaïs Peltier ne pouvait espérer mieux commencer dans sa nouvelle écurie, elle qui vient tout juste ...

Lire la suite
...
Et de trois pour Ida de Boitron !

Déjà lauréate de ses deux dernières courses à Caen et à Dieppe, Ida de Boitron (Roc Meslois) confirme sur la piste de Cabourg en ouverture de ce programme de jeudi. Malgré le rendement de distance, Franck Anne lui a ...

Lire la suite
...
2022 : l'année Benjamin Rochard

L'an dernier, Benjamin Rochard avait son entrée dans le club des 100 pour la première fois. À peine dix mois plus tard, le jeune homme de 26 ans fait mieux que confirmer son ascension parmi les pilotes français. Il est ...

Lire la suite
...
Investissements français aux ventes de Lexington

Les ventes de yearlings sélectionnés de Lexington ont poursuivi sur leur lancée mercredi enregistrant des résultats toujours élevés (bien que moins spectaculaires que celles de lundi). Trois achats ont été signés par Florent Fonteyne (...

Lire la suite