Résultat de course - 13.03.2021

Ibaya des Forges et Harison du Plessis : deux très bonnes notes

Les épreuves LeTROT Open des Régions - Ouest ont permis de voir en action des éléments intéressants ce vendredi à Cordemais. Chez les 3 ans, Ibaya des Forges a gagné avec autorité alors que Harison du Plessis, chez les 4 ans, a montré des moyens importants.

Elle n'a pas eu à lutter dans la phase finale. Ibaya des Forges (Carat Williams) s'est imposée comme elle l'a voulu après avoir rapidement pris les devants. Débarrassée de ses opposants les plus attendus au départ, où Ice Citrus (Ready Cash) et Invictus Madiba (Booster Winner) se sont montrés fautifs, Ibaya des Forges a surtout concrétisé l'estime que lui porte son entraîneur Sébastien Guarato, également au sulky ici : « On a fait les bons réglages avec elle et maintenant c’est parfait. Aujourd’hui, j’ai pris de la vitesse dans la volte et elle s’est très bien élancée. Après 100 mètres, j’ai pris la tête comme j’ai voulu. Elle était bien tonique. Elle s’était très bien qualifiée en 1’16’’. C’est une belle pouliche qui, je pense, est toute bonne. »

La démonstration de Harison du Plessis
La victoire de Harison du Plessis (Obrillant) s’est transformée en écrasante domination dans le Prix Louis Tessier. Le pensionnaire de Philippe Boutin a pourtant connu une entame de course délicate. Long à se cadencer, il a pris le galop après 150 mètres, se retrouvant alors dernier à quarante mètres des leaders. L’entraîneur avouera sur Equidia : « J’ai eu un coup de chaud au départ. » Mais quand Jean-Philippe Monclin a demandé à Harison du Plessis de prononcer un effort dans la dernière ligne opposée puis de contourner les premiers dans l’ultime tournant, il y avait lui et les autres. Il s’est détaché encore dans le final, faisant dire à Philippe Boutin : « C’est un grand cheval avec lequel il va falloir être patient. Si on arrive à le laisser bien se souder et qu’il reste bien dans sa tête, je pense que cela peut faire un très bon cheval. Il ne faut pas brûler les étapes avec lui. »

D'où vient-elle ?

Sa mère Ottawa d'Orgères (Gabor Star), qualifiée mais nos placée en trois tentatives, présente la particularité de compter ses dix premiers produits qualifiés. Ibaya des Forges (Carat Williams) est justement le dixième de la liste après notamment Unix des Forges (126 680 €) et Emir des Forges (44 070 €). La grand-mère Urbina d'Orgères (50 773 €) compte dans sa descendance Spirit d'Orgères (134 630 €), Eminent d'Orgères (186 460 €) et Gezireha d'Orgères (40 350 €).

4e | PRIX ART KOSE
Att - 2150 m - Course E - 17 000 €
IBAYA DES FORGES 1'17"8
Carat Williams x Ottawa d'Orgeres (Gabor Star)
Driver : S. Guarato - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Ec. Louis d'Aur - Eleveur : G. Baijot
2e Ines de Blary 1'18"2 Bolero Love x Sonia du Boscail
3e Ilano de Mongochy 1'18"2 Quilano du Choquel x Ceeparis d'Aut
4e : Illustre Ferm - 5e : Irlando des Lucas
Prodigious 1'11''1 Goetmals Wood 1'11''9
Carat Williams 1'10''7 Imagine d'Odyssee
Miss Williams 1'16''9 Sancho Panca 1'15''2
IBAYA DES FORGES Quara Williams 1'17''1
Gabor Star 1'14''4 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Ottawa d'Orgeres 1'18''9 Star Gede 1'15''9
Urbina d'Orgeres 1'19''6 Jiosco 1'15''8
Mazeppa

La première de Sébastien Guarato à Cordemais

Sur la dernière année glissante, Sébastien Guarato comme driver en est à 23 succès en 42 tentatives. Un taux de réussite gagnante exceptionnel (54 %) qui a fait dire au professionnel sur Equidia : « Je sélectionne mes montes (rires). Ce sont des jeunes chevaux que je travaille régulièrement et j’aime bien les façonner comme cela, en courses. Ensuite, on mettra un pilote. » Cette victoire avec Ibaya des Forges est une première comme driver pour le professionnel sur l'hippodrome de Cordemais.

A voir aussi :
...
Le Prix Roland Jaffrelot marqué par le succès de Douceur du Chêne et l'émotion de Jean-Charles Féron

Au service de Roland Jaffrelot lorsqu'il était apprenti, Jean-Charles Féron était très ému ce lundi sur la Riviera lorsqu'il a triomphé avec Douceur du Chêne (Quif de Villeneuve) dans le Prix Roland Jaffrelot (course A). Décé...

Lire la suite
...
Ghost poursuit sa belle moisson

Son année 2022 est tout simplement remarquable. Lauréat au courage ce lundi aux Sables-d'Olonne pour la cinquième fois depuis le 1er janvier, Ghost (Royal Dream) ne cesse d'apporter des satisfactions à sa propriétaire Mauricette De Sousa, aussi bien ...

Lire la suite
...
Sécheresse : Cherbourg prend les devants

Àdeux semaines de son rendez-vous estival, l'hippodrome de Cherbourg a préféré prendre le temps de bien s'organiser afin d'offrir aux professionnels et à son public les meilleures conditions possibles d'une réunion de courses. Dès dimanche soir, Jea-Philippe ...

Lire la suite
...
Kocktail Love offre un premier succès à Yann Barberot à Bréhal

Pour son premier partant en tant que propriétaire d'un trotteur, Yann Barberot (entraîneur de plat installé à Deauville) a vu ses couleurs briller d'entrée de jeu ce lundi à Bréhal avec Kocktail Love (Love You), un poulain entraî...

Lire la suite