Résultat de course - 13.03.2021

Hide Destin fait belle impression

Il devrait réaliser une belle saison
THIERRY DUVALDESTIN sur Equidia

Il faut avoir une drôle de marge pour faire ce qu'a fait aujourd'hui Hide Destin. Pointé avant-dernier pour aborder la dernière courbe, il n'a fallu qu'une ouverture de doigts pour voir l'élève de Thierry Duvaldestin passer le peloton revue.

Thierry Duvaldestin en 2021
145 courses
40 victoires
34 podiums

Pour la quatrième victoire d'une carrière ne comptant que six courses, Hide Destin (Ouragan de Celland) rend une bien belle copie. Certainement la meilleure après des succès à Redon, Niort et Cabourg en octobre dernier. Son accélération finale est plus que plaisante et donne également à son mentor, éleveur-propriétaire-entraîneur-driver Thierry Duvaldestin, une bonne méthode de course pour la suite. Aujourd'hui, ce sont les circonstances qui ont guidé la tactique, et notamment une petite faute au départ qui a incité le professionnel normand à la jouer profil bas : "Je n'étais pas sûr de moi donc je n'ai pas couru offensivement et j'ai laissé faire les autres. C'est vrai qu'à mi-ligne droite, il s'est vraiment bien allongé. Il manque de force mais c'est bien. Il est un peu tendu mais si on le court comme ça, les choses peuvent aller dans le bon sens."
Le déferrage des postérieurs pour la première fois n'a semblé en revanche ne jouer qu'un rôle mineur dans la prestation du jour d'Hide Destin qui devance ici l'expérimenté Hashtag de Tagor (Booster Winner) et Hello Dream (Royal Dream), l'autre bonne note de la course.

Grâce à ce nouveau succès, l'entraînement Thierry Duvaldestin est le premier à atteindre la barre des 40 gagnants depuis le début de l'année 2021. Demain dimanche, le compteur tentera de continuer de tourner avec des partants à Bordeaux, Bihorel-les-Rouen et Nancy.

D'où vient-il ?

Né chez Thierry Duvaldestin de l’union entre Ouragan de Celland et Orange Douce (Viking’s Way - 1 victoire, 6 180 €), Hide Destin a pour propre sœur la semi-classique Vive Daidou (356 330 € - multiple lauréate de groupes) et a également pour frères Baron Daidou (370 410€) et Avenir de Daidou (116 050 €). Orange Douce, par Ebrine, est aussi une soeur de Quandice (374 180 €).

4e | PRIX D'EMIEVILLE
Att - 2450 m - Course E - 18 000 €
HIDE DESTIN 1'15"1
Ouragan de Celland x Orange Douce (Viking's Way)
Driver : Th. Duvaldestin - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : Ec. Th. Duvaldestin - Eleveur : Ec. Th. Duvaldestin
2e Hashtag de Tagor 1'15"2 Booster Winner x Betsy de Tagor
3e Hello Dream 1'15"3 Royal Dream x Bahia Star Tege
4e : Habibi - 5e : Hurricane Way - 6e : Hell Dream Vet - 7e : Hello du Jaguy
Goetmals Wood 1'11''9 And Arifant 1'16''5
Ouragan de Celland 1'12''2 Tahitienne
Diolida Workaholic (US)
HIDE DESTIN Helvetia Barbes
Viking's Way 1'15''6 Mickey Vicking (US)
Orange Douce 1'20''8 Josubie 1'19''1
Ebrine 1'16''4 Speed Clayettois 1'17''1
Jabriere 1'19''6
A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite