Résultat de course - 13.03.2021

On connaissait Main Wise As, voici Apple Wise As

À l'entraînement elle avance un peu mais elle est mieux en course avec les autres.
Nicolas Bazire

Son frère Main Wise As a fait une remarquable carrière en France et en Europe, affichant un joli million et demi de gains après sa dernière course. Voici sa petite soeur qui fait une entrée fracassante sur le circuit français. Son nom ? Apple Wise As.

Apple Wise As après cette course
37 courses
9 victoires
119 949 €

C'est fou comment l'histoire peut parfois s'amuser à jouer les répétitions. C'est au Croisé-Laroche que Main Wise As (Yankee Glide) avait remporté sa première course en France (pour sa 2ème tentative sur notre sol) : le Grand Prix de l'UET. Et c'est chez nous qu'il remportera ses plus belles compétitions (voir ci-contre).
Pratiquement onze ans plus tard, sa petite soeur Apple Wise As (Royalty For Life) débute dans l'Hexagone au Croisé-Laroche et y remporte le Prix Charles Desrousseaux, course D aux allures de Groupe avec des chevaux comme Blé du Gers (favori de la course mais seulement 4ème) ou Express Jet au départ. Deux trotteurs affichant des gains entre cinq et dix fois plus importants que la jument italienne nouvellement arrivée dans l'écurie de Jean-Michel Bazire.
C'est pourtant bien la cadette de la course, confiée à Nicolas Bazire, qui s'impose et fait donc honneur à son illustre grand frère. Pour sa découverte en course, Nicolas Bazire a appris à comment la gérer : "Je ne la tenais peut-être pas assez au départ et elle m'a fait une petite faute mais elle a été super cool et s'est vite remise. On a ensuite subi ce qui était aussi bien. À l'entraînement elle avance un peu mais elle est mieux en course avec les autres."
Apple Wise As a en effet été forte pour venir à bout de la tenacité de Cicero Noa (Mandarino Blue), lequel a longtemps fait office de vainqueur. De quoi donner quelques regrets à son driver Pierre Vercruysse : "J'aurais été mieux si Blé du Gers avait pu m'accompagner plus longtemps. Finalement on se retrouve battu par une étrangère qui nous tombe dessus."
Avec les gains qui sont les siens au printemps de ses 5 ans, Apple Wise As devrait sans aucun problème, au regard de sa victoire du jour, très largement faire grossir son compte en banque. De là à marcher sur les pas de son frère, c'est une toute autre histoire.

D'où vient-elle ?

Papier très américain même si Apple Wise As bat pavillon italien. Elle est le dernier produit de sa mère Desert Flower (Sierra Kosmos) qui avait donc donné comme premier produit le champion Main Wise As (1 477 080 €, vainqueur des Grand Prix de l’UET, du Prix René Ballière et de deux Prix de l’Atlantique, 3ème du Prix d’Amérique 2013).

5e | GRAND PRIX CHARLES DESROUSSEAUX
Att - 2825 m - Course D - 31 000 €
APPLE WISE AS 1'14"6
x ()
Driver : N. Bazire - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : S. Acquario Srl - Eleveur : . Fonds De Courses
2e Cicero Noa 1'14"
3e Favorite Fligny 1'14"9
4e : Ble du Gers - 5e : Crepe de Satin - 6e : Digne Et Droit - 7e : Brainstorm
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite