Résultat de course - 15.03.2021

Intrépide Turgot renoue avec la victoire en terre bordelaise

Les étoiles accompagnent forcément la carrière d'un tel poulain. Tout d'abord, celles qu'on a dans les yeux en voyant son pedigree royal (voir l'encadré dédié), puis celles qui ont accompagné sa qualification (revoir la vidéo) et maintenant celles qui vont accompagner ses performances en course.

Il fait partie de ce cercle fermé des jeunes trotteurs ayant généré 3 étoiles lors de sa qualification l'an passé avant d'ouvrir, logiquement, son palmarès dans la foulée dès ses débuts à Évreux. Depuis, en revanche, le fils d'un mariage à onze Groupes 1 cumulés, n'avait plus passé le poteau en vainqueur. C'est désormais chose faite, comme l'avait suggéré sa bonne prestation le mois dernier à Vincennes. Et avec la manière puisque le pensionnaire de Sébastien Guarato fait afficher la très bonne réduction kilométrique d'1'15''3 (le record du parcours pour un 3 ans est de 1'14''4 mais en décembre). Le tout au terme d'une course régulière qui a laissé en final la place aux meilleurs. Gabriele Gelormini était associé à Intrepide Turgot pour la première fois et c'est convaincu et séduit qu'il est descendu de son sulky : "On sait qu'il a des moyens et il le fait bien aujourd'hui, étant bien fluide dans son action. C'est très bien. D'autant qu'il s'agissait d'une vraie course, sans temps mort, chacun mettant une petite couche à tour de rôle et mon poulain a fait une bonne ligne droite."
Vingt-quatre heures après le triomphe de Vivid Wise As à Cagnes, l'Écurie Bivans enregistre un quatrième succès pour ses cinq derniers partants.
Bon deuxième, Instant Grave (Tiego d'Étang) donne lui aussi entière satisfaction, comme l'a confirmé Noël Langlois au micro d'Equidia : "Il court super bien et il répète. Ce sont des bons poulains c'est certain." Un prochain succès est plus qu'envisageable car il ne tombera pas toujours sur un Intrépide Turgot.

D'où vient-il ?

Ce poulain bai est royalement né puisqu'il est de l'union de l'étalon numéro un Ready Cash 1'10 et de Scarlet Turgot (1 406 650 €), lauréate des Prix de Cornulier et de l'Ile-de-France (Groupes I) à l'âge de 10 ans. Le pedigree de cette dernière est marqué par l’inbreeding sur Infante II (4x5), elle-même fille de Sa Bourbonnaise. Infante II est, en effet, à la fois, l’ancêtre de Dahir de Prélong, du côté paternel, et celle de Noëlla de Massy, génitrice de Scarlet Turgot, du côté maternel.

1ère | PRIX ROQUEPINE
Att - 2550 m - Course C - 24 000 €
INTREPIDE TURGOT 1'15"3
Ready Cash x Scarlet Turgot (Dahir de Prelong)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : Sc. Bivans Srl - Eleveur : S.C.E.A Ec. Turgot
2e Instant Grave 1'15"6 Tiego d'Etang x Perle Grave
3e Ideal d'Avenir 1'15"7 Severino x Ankara For Ever
4e : I Pay Cash - 5e : I Alone - 6e : Istoria
Indy de Vive 1'11''9 Viking's Way 1'15''6
Ready Cash 1'10''3 Tekiflore 1'19''8
Kidea 1'18''2 Extreme Dream 1'14''7
INTREPIDE TURGOT Doceanide du Lilas 1'16''8
Dahir de Prelong 1'14''2 Fakir du Vivier
Scarlet Turgot 1'10''6 Marieva
Noella de Massy 1'23''3 Capitole 1'12''7
Finlande 1'15''7

Le printemps des Turgot

Si le compteur s'est débloqué le 16 février grâce à Gloria Turgot, gagnante à Cagnes-sur-Mer, le label de Christian Hoste, les "Turgot", n'ont pas cessé de briller depuis. Un triplé en début de mois à Cagnes-sur-Mer en une semaine et les voici à présent à 5 victoires en 2021 auxquelles on ajoute 7 places depuis le 16 février : c'est le printemps !

A voir aussi :
...
Heliade du Goutier en lice dans le Championnat Européen des juments

Save The Quick (Jasmin de Flore), Anna Mix (Ludo de Castelle), sans oublier Uza Josselyn (Love You). Tels sont les noms français figurant au palmarès du Championnat Européens des Juments - Prix Maharajah, qui aura lieu mercredi ...

Lire la suite
...
Première victoire prémium pour Alexandre Guérin

La joie d’Alexandre Guérin faisait plaisir à voir au passage du poteau du Prix de l’AFASEC dans la deuxième épreuve d’Amiens. La casaque de l’écurie de l’Iton s’est illustrée pour la quinziè...

Lire la suite
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite