... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 19.03.2021

Have A Dream redonne du baume au cœur à Luc Roelens

Le matin, il travaille comme un champion. En course, il ne montre pas encore son vrai visage.
Luc Roelens sur Equidia

Tombé lourdement le 13 février à Vincennes alors qu'il faisait un heat, Luc Roelens prend son mal en patience depuis. Dans les tribunes d'Enghien, il a pu apprécier la victoire de son pensionnaire Have A Dream.

Il n'y a pas de chevaux imbattables aux courses. Parti couru à 14/10 dans cette course intéressante pour 4 ans, Hugo Speed (Ready Cash) n'a pas réussi à franchir le poteau d'arrivée en tête. Après avoir longtemps mené, ce représentant de Pierre Pilarski s'empare d'une honorable deuxième place. Son driver, Eric Raffin, a débriefé rapidement la performance de son poulain sur Equidia Racing : "Le poulain a eu une œillère descendante qui est tombée dès le départ. Il avait donc du mauvais gaz. Il ne démérite pas pour autant. Sa prestation est bonne car c'est lui qui a fait le boulot pour les autres." C'est Have A Dream (Royal Dream) qui est monté sur la plus haute marche du podium pour la plus grande joie de son entraîneur Luc Roelens. "C'est un poulain que j'ai toujours estimé depuis son arrivée à l'écurie, déclare-t-il sur Equidia Racing. Il m'avait déçu quelques fois cet hiver. Le matin, il travaille comme un champion. C'est une petite voiture à trotter. En course, il ne montre pas encore son vrai visage. J'espère que cela va venir. Aujourd'hui (lire vendredi), Gaby Gelormini m'a dit qu'il a trop poussé à droite pour finir. Il y a encore des réglages à effectuer. J'espère qu'il va prendre son métier du bon côté. En tout cas, je l'aime bien."
Victime d'un coup de pied de Jerry Mom au moment de faire son heat le 13 février à Vincennes, Luc Roelens souffre toujours de son épaule. Mais il s'est montré rassurant sur son état de santé : "Pour l'instant, je continue mes séances de kiné. Je ne peux pas encore m'installer au sulky le matin. Cela me permet de regarder mes chevaux en bord de piste. Cela a quand même des avantages. Malgré moi, je travaille un peu comme Jean-Paul Marmion à l'heure actuelle."

D'où vient-il ?

Ce fils de Royal Dream est un ancien représentant de de Jean-Philippe Dubois. Appartenant désormais à un propriétaire belge (JPB Horses), ce n'est autre que le propre frère cadet de Fabulous Dream (5 vict. et 183 590 €). Leur mère, Story Charm (5 vict. et 43.750 €), est la propre soeur du champion Texas Charm (15 vict. et 1.246.530 €).

4e | PRIX DU BEAUJOLAIS
Att - 2150 m - Course C - 38 000 €
HAVE A DREAM 1'14"1
Royal Dream x Story Charm (Cygnus d'Odyssee)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : L. Roelens
Propriétaire : Jpb Horses - Eleveur : J.-Ph. Dubois
2e Hugo Speed 1'14"1 Ready Cash x Ursula Speed
3e How Deep Ferm 1'14"2 Village Mystic x Tactique du Mont
4e : Historien de Larre - 5e : Helium - 6e : Heden Lila - 7e : Hold Up du Saptel
A voir aussi :
...
Diablo du Noyer poursuit son idylle avec le Sud

En l'espace d'un mois et demi, Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) se sera imposé deux fois dans les fédérations du Sud : à Marseille-Vivaux au début du mois de décembre et à Agen ce mercredi. Vite positionné dans ...

Lire la suite
...
On rejouera en bonne part le Prix de Vincennes dans le Prix de Pardieu

Six des dix partants du Prix de Pardieu (Gr.2), samedi à Vincennes, ont participé au Prix de Vincennes (Gr.1), le 26 décembre dernier. Et parmi cette dizaine, il y aura celle qui a été consacrée dans le Groupe 1 Idéale ...

Lire la suite
...
15 restants dans le Prix de Cornulier

La liste des restants du Prix de Cornulier (Gr.1) s'est arrêtée à 15 ce mercredi, après les forfaits. Hermine Girl (Atlas de Joudes) et Chica de Joudes (Jag de Bellouet) ont été retirées dans les dernières heures. ...

Lire la suite
...
Le casting à la loupe :
Les plus titrés du Cornulier

Le Prix de Cornulier est là, tout proche. On est entré dans le money time du championnat français du monté, la plus grande épreuve mondiale de la spécialité qui sera le centre du monde hippique dimanche. Ils sont 15 ...

Lire la suite