Résultat de course - 20.03.2021

L'"Epi d'Or" de Benjamin Lerebourg

Il est encore meilleur quand il est tête et corde. C'est un amour de cheval.
Benjamin Lerebourg (sur Equidia Racing)

Le tandem composé d'Epi d'Or du Vinois et de Benjamin Lerebourg a remporté un nouveau succès dans la dernière épreuve du programme de cette réunion à Lisieux. Ces deux-là s'entendent vraiment très bien.

Epi d'Or du Vinois et Benjamin Lerebourg
32 courses
7 victoires
84 % dans les 7 premiers

L'histoire entre Epi d'Or du Vinois (Rockfeller Center) et Benjamin Lerebourg se poursuit avec cette nouvelle victoire, leur septième commune (lire ci-contre). Le mois dernier après un précédent succès à Argentan, déjà leur d'une réunion Premium, le driver nous avait confié le lien particulier qui le lie avec le cheval entraîné par Cédric Mégissier, son patron : "Je l'ai qualifié, il m'a fait gagner ma première course à Paris et je suis passé pro avec lui !". Comme souvent, Benjamin Lerebourg n'a pas hésité à prendre les devants en relayant Darling Harbour (The Best Madrik) alors que le peloton n'avait pas encore bouclé le premier tour de piste. "Il est meilleur quand il est tête et corde. Plus il vieillit, plus il est calme. C'est un amour de cheval", a-t-il réagi au micro d'Equidia Racing.
Passé professionnel peu après la fin du premier confinement, Benjamin Lerebourg (23 ans), le fils de Jean-Luc, n'avait gagné que deux courses au cours du second semestre 2020. En à peine trois mois, il a déjà fait mieux cette année puisqu'il remporte ce samedi son troisième succès en huit courses seulement.

Elmer du Belver se balade
Si l'on a assisté à quelques surprises au cours de cette réunion, comme la victoire de la rentrante Hydra (Bolero Love) à la cote de 110/1 avec Daniel Delaroche, son entraîneur, à son sulky, ou encore Everton (First de Retz) sous la selle de Julien Balu dans la seconde course au monté à près de 70/1, avec un trio dans l'ordre payé 3 796 € (!), le grandissime favori de la course réservée aux amateurs, Elmer du Belver (6/10), s'est littéralement baladé. "A mi-ligne droite, j'ai regardé où étaient les autres mais il n'y avait personne...", en a même souri Pauline Prod'homme au micro d'Equidia Racing. Entraîneur au galop avec son père, Didier, après avoir longtemps monté chez les professionnels, elle se fait plaisir au trot, ayant même pris un permis d'entraîner pour s'occuper de son cheval, Duc de Clarbec, cet hiver à Cagnes-sur-Mer. La victoire d'Elmer du Belver permet à l'étalon Soleil d'Enfer d'enregistrer son 100ème gagnant en France, lui dont le meilleur produit est à ce jour East River (248 050 €).

D'où vient-il ?

Élevé par Stéphane Michel et Emmanuel Voisin, Epi d'Or du Vinois, un fils de Rockfeller Center, est le cinquième produit d'une jument double lauréate en province et de loin le meilleur après Beryl de Bercy (51 410 €), le seul autre vainqueur. Depuis Epi d'Or Vinois, Passion Censerie a eu un mâle de Tag Wood (Jet Tag Censerie) et un mâle de Royal Dream (Kilebo Censerie).

8e | PRIX MAISONS POINT VERT - LISIEUX
Att - 2725 m - Course E - 25 000 €
EPI D'OR DU VINOIS 1'15"5
Rockfeller Center x Passion Censerie (Hermes de Pericard)
Driver : B. Lerebourg - Entraîneur : C. Megissier
Propriétaire : C. Megissier - Eleveur : E. Voisin
2e Deesse de Corday 1'15"6
3e Ellora du Cedre 1'15"6
4e : Djumbo Volo - 5e : Darling Harbour - 6e : Edy du Pommereux - 7e : Esprit Occagnes
Jag de Bellouet 1'09''9 Viking's Way 1'15''6
Rockfeller Center 1'13''5 Vaunoise 1'26''0
Mysterious Valley 1'14''6 Goetmals Wood 1'11''9
EPI D'OR DU VINOIS Queen d'Aunou 1'17''6
Hermes de Pericard 1'12''6 Workaholic (US)
Passion Censerie 1'17''8 Quaprika 1'16''9
Isola Dream Ultra Ducal 1'13''5
Diane d'Eronville 1'20''8
A voir aussi :
...
Itro, un cas d'école de la réussite Abrivard

On peut parler de véritable démonstration effectuée par Itro (Magnificent Rodney) dans le Prix de Gensac. Une heure avant le succès de sa compagne d'entraînement Hytte du Terroir (lire en page précédente) dans ...

Lire la suite
...
Hytte du Terroir,
une tireuse d'élite

L'absence de tous les ténors de la génération, au départ du Prix Philippe du Rozier (Gr.2), laissait un peu d'espace aux autres très bons éléments habituellement voués aux seconds rôles. Héros ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#7)
Gélati Cut 1’09’’

Gélati Cut 1’09’’ est, d’ores et déjà, à 5 ans, un performer international, qui a brillé en Italie, en 2020, comme troisième du Gran Premio Union Europa (2.080 mètres) et du Gran Premio Memorial Giuseppe Biasuzzi (1.609 mètres), soit deux ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite