... ©ScoopDyga
Actualité - 29.08.2020

Face Time Bourbon dans un autre monde

Le cheval a été fantastique. Il a gagné toute la ligne droite.
Sébastien Guarato

Sublime. Extraordinaire. Exceptionnel. Tous les qualificatifs de l'exploit collent aux performances de Face Time Bourbon. Sa nouvelle démonstration dans le Critérium des 5 Ans (Gr.I), ce samedi, confirme, s'il en était besoin, qu'il évolue dans un autre monde que ses rivaux. Il a écrasé l'opposition dans la réduction kilométrique d'1'12''1, le deuxième meilleur chrono de l'épreuve.

C'est le trotteur de tous les superlatifs. Face Time Bourbon (Ready Cash) a dominé de la tête et des épaules le Critérium des 5 Ans (Gr.I), vouant ses rivaux, y compris son challenger désigné Feliciano (Ready Cash), aux rangs de sparring-partners. Le fait de course est l'entame prudente du champion. Sur les 3 000 mètres de l'épreuve, son entourage a voulu jouer la prudence comme nous l'a justifié Sébastien Guarato : « On avait prévu ce plan : ne pas trop partir et de prendre la tête en plaine. C’est ce que Björn (Goop) a fait. Il a très bien drivé. »
Il y a un autre vainqueur dans ce Critérium : Ready Cash. L'étalon star a en effet annexé l'intégralité du podium avec Feliciano et Flamme du Goutier sur les autres marches. Le classement est aussi en faveur des mâles mais Féerie Wood (Rockfeller Center), cinquième, introduit une deuxième touche féminine dans le quinté, en complément de Flamme du Goutier.
Face Time Time (Ready Cash) a donc laissé les premières initiatives aux autres, une brèche dans laquelle se sont engouffrés les plus vite Feliciano (Ready Cash) et Falcao de Laurma (Uniclove), ce dernier devenant l'animateur. Les choses ont changé en plaine quand le futur lauréat fait le tour du peloton au terme d'une puissante accélération. Il a ensuite réaccéléré franchement à la marque des derniers 500 mètres pour s'envoler vers son dixième titre de Groupe I. Son entraîneur Sébastien Guarato a ajouté sur la manière : « Le cheval a été fantastique. Björn (Goop) a très bien drivé. A la fin, il s’est fait plaisir car il aurait pu attendre plus longtemps pour partir. Il a envoyé aux 500 mètres, il a bien vu que derrière, cela ne suivait pas. Il a gagné toute la ligne droite. »

Des battus heureux
Pas de soupe à la grimace chez les premiers dauphins. Plutôt la satisfaction d'avoir réussi la bonne performance. Au sujet de son pensionnaire Feliciano, Philippe Allaire nous a déclaré : « Il a longtemps été emmuré vivant mais, de toute façon, qu’on soit deuxième à quatre longueurs ou deuxième à une demi longueur, on est deuxième de toute façon. On a pris nos responsabilités en démarrant et ensuite on a laissé passer. Après il faut qu’il attende son jour mais le gagnant est parti. On ne peut rien refaire à Face Time Bourbon à la fin. Je suis content car on a allégé le cheval et il était très bien d’allures. On le déferrera un jour. Le cheval n’a pas pris dur. Il y a le Prix de l’Etoile derrière et le Championnat Européen des 5 Ans (le 16 octobre). »

Première jument classée de l'épreuve, Flamme du Goutier a apporté une première joie classique à son driver, le jeune Théo Duvaldestin. Lequel a commenté : « Ce n’est pas une grande débouleuse et on s’est retrouvés un peu loin. Après elle a fait une grande course. Etre troisième derrière deux mâles, c’est super. C’est la une troisième place dans un Critérium, cela ne m’arrivera pas tous les jours. » A noter que c'est Flamme du Goutier qui a réalisé le dernier kilomètre le plus rapide selon les données Tracking (1'11''1 contre 1'11''7 à Face Time Bourbon).

Même sensation de sortie réussie pour Richard Westerink, préparateur de Frisbee d'Am (The Best Madrik), quatrième en étant maintenu après enquête sur ses allures : « C’est super. Il ne pouvait pas faire mieux. Dans la montée, il avait les trois chevaux de la course devant lui, c’était le scénario idéal. » Fatigué à la fin, Falcao de Laurma a appelé ce commentaire de Thierry Duvaldestin : « Mon cheval est moins bien, ce n'est pas le même que l'an passé. On va le mettre au repos. »

Face Time Bourbon, victime d'un abcès il y a quelques jours
Sébastien Guarato ne l'avait pas révélé ces dernières heures mais l'a fait finalement, sur Equidia Racing, une fois le triomphe assuré : « On a eu un peu peur en début de semaine. Il nous a fait un abcès dans un paturon et il était boiteux en début de semaine. L’abcès a percé il y a trois jours et demi. On a eu chaud, je voyais le moment où on n’allait pas courir. Aujourd’hui, je ne lui pas mis de cloches pour éviter les frottements. Je remercie mes vétérinaires qui ont fait des pansements tous les jours. Dans la semaine, il a peu travaillé : il avait travaillé dimanche dernier et n’a fait que du paddock durant la semaine. Il n’a retravaillé qu’hier matin (lire vendredi). Ce qu’il fait là est d’autant plus impressionnant. »
En signant 1'12''1, le vainqueur place au deuxième rang sa performance dans l'épreuve, derrière celle record d'Up and Quick, auteur d'un stratosphérique 1'11''5 en 2013. C'est mieux que les 1'12''2 d'Eugenito du Noyer l'an dernier, sur une piste ralentie par quelques précipitations en début d'après-midi.

Et la suite ?

A ce niveau, une victoire appelle toujours une attente. Celle du prochain succès et donc de la sortie à venir. Copropriétaire majoritaire, Antonio Somma a savouré le succès et s'est aussi ouvert à notre micro sur le plus proche avenir de Face Time. « Je suis très heureux. Aujourd’hui, cela a été vraiment facile de gagner ce Critérium. C’est un grand moment et une belle période pour mon écurie après la récente victoire de Vivid Wise As. Je dois maintenant voir avec Sébastien (Guarato) pour la prochaine course mais ce pourrait être le Prix de l’Etoile. »

La Lotterie, le souhait des Italiens


En fait, derrière le Prix de l'Etoile (Gr.I) que n'a pas évoqué Sébastien Guarato de son côté, c'est maintenant le Prix de la Lotterie (Gr.I), à Naples en Italie, dimanche 25 octobre, qui pourrait devenir la cible de Face Time Bourbon. A ce sujet, l'entraîneur nous a expliqué : « En principe, les propriétaires veulent aller courir à Naples la Lotterie. Ce sont des Napolitains, ils veulent se faire plaisir. Avec Vivid Wise As, le plateau devrait être assez relevé. Mais on ira seulement si on a un avion (N.D.L.R. : il a confirmé sur Equidia qu'il ne voulait pas que le cheval fasse ce long déplacement par la route). Si le cheval reste en forme, après la Lotterie, il aura droit à un peu de repos, puis le Prix Ténor de Baune et le Prix d’Amérique. » C'est donc vers un format réduit et concentré du meeting d'hiver de Vincennes que s'orienterait le crack avec trois courses au programme : le Prix Ténor de Baune (Gr.II), le Grand Prix d'Amérique (Gr.I) et le Grand Prix de France (Gr.I).

D'où vient-il ?

Dimitria 1'15'' (1969-Mario), la cinquième mère de Face Time Bourbon, fut, en son temps, une championne, dont le fils de Ready Cash 1'10'' tient beaucoup. Douée de vitesse, particulièrement à son aise sur piste plate et sur le tracé court de Vincennes, Dimitria sera ensuite vendue en Suède, à la même vente, "Goulandris" où Jean-Pierre Dubois acheta son futur champion, High Echelon. Après quoi, sa fille, par Speedy Crown 1'12'', Une Crown 1'19'', fit le chemin inverse et se trouve être, aujourd'hui, la quatrième mère du crack, par l'entremise, successivement, d'Etta Extra 1'18'' (Florestan) -d'où les championnes Mara Bourbon 1'10'' et Qualita Bourbon 1'12''-, de Kaméra Bourbon 1'13'' (Cézio Josselyn) et de Vita Bourbon 1'12'' (Love You).

3e | CRITERIUM DES 5 ANS
Att - 3000 m - Groupe 1 - 170 000 €
FACE TIME BOURBON 1'12"1
Ready Cash x Vita Bourbon (Love You)
Driver : B. Goop - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : S. Bivans Srl - Eleveur : S. H. Saint Martin
2e Feliciano 1'12"4
3e Flamme du Goutier 1'12"5
4e : Frisbee d'Am - 5e : Feerie Wood - 6e : Feydeau Seven - 7e : Fakir du Lorault
ET LE FAVORI ? FACE TIME BOURBON - 1er
A voir aussi :
...
I Love Me, candidate à la succession d'Hohneck

En l'absence des meilleurs 3 ans attelé, le Prix Timocharis (Groupe 3) regroupe un lot de qualité. Quatrième du Prix de l'Etoile (Groupe 1) le 19 septembre, I Love Me (Love You) trouve une très belle occasion de renouer avec le succè...

Lire la suite
...
Formalité pour Farrel Seven

Triple lauréat lors du dernier meeting d'hiver sur la cendrée parisienne, Farrel Seven (Rédéo Josselyn) a ridiculisé ses adversaires ce lundi à Enghien avec Nicolas Bazire à son sulky. Ménagé par Jean-Michel Bazire en vue du meeting ...

Lire la suite
...
Joker des Molles commence à dévoiler ses atouts

Seulement devancé par un certain Just A Gigolo (Boccador de Simm) le jour de ses débuts à Vincennes (le 14 septembre), Joker des Molles (Eridan) a confirmé son potentiel en s'imposant cette fois-ci avec brio ce mardi sur le plateau de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite