... © Mark Kentell
Résultat de course - 22.03.2021

Heebie Jeebies prend sa revanche sur Hulk du Coq

Je suis obligé de l'emboucher un peu dur car c'est une véritable anguille.
Yoann Le Mée

Ce Prix de Benerville a été la presque exacte réplique du Prix de Bouleville disputé le 8 mars, à l'ordre près. Battu par Hulk des Coq au début du mois, Heebie Jeebies l'a cette fois relégué à la deuxième place.

Leur trajectoire à 4 ans ne peut pas être plus similaire. Heebie Jeebies (Biesolo) et Hulk du Coq (Twist des Caillons) n'ont couru que trois fois. Après pour chacun une rentrée anonyme, ils se sont produits l'un contre l'autre par deux fois à Caen. Deux sorties qui sont aussi pour eux leurs premières prestations en étant déferrés. Le 8 mars, Hulk du Coq avait fait le trou à l'entrée de la ligne d'arrivée pour résister nettement à Heebie Jeebies. Cette fois, ce dernier, toujours piloté par Yoann Lebourgeois, n'a pas laissé passer son tour en s'emparant tôt de la tête et en la conservant. Quand Hulk du Coq est venu le titiller à mi-ligne d'arrivée, l'effet le plus visible a été de relancer le pensionnaire de Yoann Le Mée. L'entraîneur qui obtient ici sa quatrième victoire de l'année nous a expliqué : « C'est un cheval très sympa qui est bien dans sa tête. De plus, il est régulier. Je suis obligé de l'emboucher un peu dur car c'est véritable anguille mais il va se forger avec le temps. »
De son côté, Yoann Lebourgeois revient sur la bouche un peu difficile de son partenaire : « C'est un bon cheval. On peaufine les réglages au fur et à mesure de ses courses. Là, par exemple, j'aurais bien aimé avoir une brosse de bouche à gauche. »
En respectivement 1'13''8 et 1'14''0, les deux premiers signent des valeurs très proches de leur dernière sortie (sur le même parcours de 2 200 mètres autostart) avec, respectivement toujours, 1'13''7 et 1'13''6.
Histoire de rester encore un peu plus liés l'un à l'autre, il faut ajouter que Heebie Jeebies et Hulk du Coq affichent des gains identiques (ou quasisement) : 31 050 € pour le premier contre 31 070 € pour le second. De quoi multiplier les possibilités de nouvelle rencontre.

D'où vient-il ?

Elevé comme sa mère Vine (Gogo), non qualifiée, par la famille Terbèche, il est le deuxième vainqueur de sa mère après Fancy Free (3 victoires). La grand-mère a donné Angel Heart (190 070 €), déjà entraîné à l'époque par Yoann Le Mée, et Bad Company (203 400 €),

4e | PRIX DE BENERVILLE
Att - 2200 m - Course E - 18 000 €
HEEBIE JEEBIES 1'13"8
Biesolo x Vine (Gogo)
Driver : Y. Lebourgeois - Entraîneur : Y. R. le Mee
Propriétaire : L. Terbeche - Eleveur : C. Terbeche
2e Hulk du Coq 1'14"
3e Hidalgo des Noes 1'14"1
4e : Helios Somolli - 5e : Harrogate - 6e : Homard Land - 7e : Hashtag de Tagor
A voir aussi :
...
Itro, un cas d'école de la réussite Abrivard

On peut parler de véritable démonstration effectuée par Itro (Magnificent Rodney) dans le Prix de Gensac. Une heure avant le succès de sa compagne d'entraînement Hytte du Terroir (lire en page précédente) dans ...

Lire la suite
...
Hytte du Terroir,
une tireuse d'élite

L'absence de tous les ténors de la génération, au départ du Prix Philippe du Rozier (Gr.2), laissait un peu d'espace aux autres très bons éléments habituellement voués aux seconds rôles. Héros ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#7)
Gélati Cut 1’09’’

Gélati Cut 1’09’’ est, d’ores et déjà, à 5 ans, un performer international, qui a brillé en Italie, en 2020, comme troisième du Gran Premio Union Europa (2.080 mètres) et du Gran Premio Memorial Giuseppe Biasuzzi (1.609 mètres), soit deux ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite