...
Actualité - 23.03.2021

Un meeting qui mérite d'être mieux connu

Pour moi, le "Président" est un truc de fou !
Guillaume Gillot

Les grilles de Vincennes ne se seront fermées que quelques jours. La fin de la longue séquence hivernale, le 6 mars, laisse maintenant la place au lancement du meeting de printemps parisien. En fait, du point de vue de LeTROT, ce meeting mobilise trois hippodromes : Vincennes (35 réunions), Enghien (12) et Caen (18). Il a commencé le 8 mars et se clôturera le 3 juillet.

Il vit quelque peu dans l'ombre de son grand frère qui le précède dans le calendrier saisonnier. Normal, Monsieur de la Palisse aurait dit : « Le printemps vient après l'hiver. » Le meeting de printemps de Vincennes débute ce vendredi et se compose de 35 réunions (-1 par rapport à 2020 dans sa version d'origine sachant le meeting largement amputé par le premier confinement) qui se répartissent en 15 nocturnes, 8 diurnes et 12 réunions en seconde partie de journée (tous les mardis sauf le 1er juin placé en diurne), pour un total de 272 courses (8 courses de moins que dans le programme initial de 2020). Le meeting de printemps de Vincennes se clôturera le vendredi 2 juillet, soit quelques jours plus tard que l'an dernier qui s'était terminé sur une réunion d'un mardi (le 30 juin). La séquence sera support de 22 Quinté+ : 15 seront organisés le vendredi soir (+2 par rapport au programme initial de 2020) et 7 lors de réunions diurnes.

Un meeting multi sites
Le meeting de printemps, d'un point de vue programmatique, inclut également les réunions proposées sur les hippodromes d'Enghien et de Caen et dans ce sens a déjà débuté à la date du 8 mars sur l'hippodrome normand. Enghien a, pour sa part, ouvert ses portes le vendredi 12 mars. Toujours vu dans son ensemble, le meeting se finalisera le 3 juillet.
À Enghien, ce sont 12 réunions qui composeront le volet valdoisien du meeting de printemps dont 2 en nocturne (déjà disputées, les 12 et 19 mars), 6 en seconde partie de journée (avec une première course vers 16h20) et 4 en diurne. Au total, l'offre de l'hippodrome du plateau de Soisy sera composée de 98 courses.
À Caen, l'ensemble du printemps comprendra 18 réunions (17 Premium et 1 PMH le 26 avril) pour un total de 144 courses.

Meetings de Vincennes : hiver contre printemps
■ hiver : 94 réunions / printemps : 35
■ hiver : 778 courses / printemps : 272
■ hiver : 39 189 000 € distribués / printemps : 13 472 000 € programmés
■ hiver : 45 230€ par course d'allocations moyennes / printemps : 49 2493 € par course d'allocations moyennes


Le meeting de printemps de Vincennes 2020 amputé par le premier confinement
Si loin, si proche. Il y a un an, les courses étaient à l'arrêt. Entre le 17 mars et le 11 mai dans le cadre du premier confinement. Le meeting de printemps de Vincennes n'a pu se lancer que le mardi 12 mai et s'est réduit à 17 réunions jusqu'au mardi 30 juin. Mais, en fait, il y a eu encore moins de réunions que cela disputées à Vincennes. Le passage en zone rouge de la région parisienne avait en effet contraint les organisateurs à dépayser plusieurs réunions, notamment sur les hippodromes de Laval, Mauquenchy et Le Mans.


Un remaniement 2020 reconduit en 2021 : le Critérium des 4 Ans déplacé en été
Plusieurs aménagements et même bouleversements apportés il y a douze mois au meeting de printemps défiguré par le premier confinement ont été reconduits cette année. Le plus spectaculaire est le déplacement du Critérium des 4 Ans (Gr.1) durant l'été, lors de la même réunion que son homologue pour les 5 ans. Ce rendez-vous est le samedi 4 septembre.

Le maintien des épreuves de qualification
Les Groupes 1 par génération bénéficient en amont d'épreuves de Groupes 2 qui offrent des priorités de participation aux Groupes 1 pour les deux premiers. Dans la filière des 3 ans montés, c'est par exemple le cas des Prix Félicien Gauvreau et Ali Hawas (26 mars) et du Prix Hémine (16 avril) qui offriront une priorité de participation à leurs deux premiers. Dans la filière des 3 ans attelés, le principe vaut également avec les Prix Paul Karle et Masina (27 avril) et les Prix Kalmia et Ozo (25 mai) en vue du Prix Albert Viel (Gr.1), programmé le 27 juin.
Dans la filière des 4 ans attelés, le système est encore valable dans les Prix Gaston Brunet et Gaston de Wazières (Grs.2), disputés à Enghien le 24 avril, et les Prix Phaéton et Paul Leguerney (Grs.2), organisés à Vincennes le 28 mai, pour le Critérium des 4 Ans (Gr.1).

Un peu moins de 21 M€ d'allocations distribuées par le meeting de printemps
Si l'on agrège les budgets des allocations proposées à Vincennes (13,47 M€), Enghien (3,88 M€) et Caen (3,28 M€), on arrive à 20 628 000 € distribuées lors des 514 épreuves du meeting de printemps pris dans son sens global. La moyenne par course s'élève à 40 132 € (-0,32 % par rapport au prévisionnel 2020).

La dimension sportive : 6 Groupes 1 et 26 Groupes 2
Au total sur la période, le programme offrira six épreuves de Groupe 1, quatre disputées à Vincennes lors de la même réunion du 27 juin prochain, dite la réunion du Prix du Président de la République. Comme chaque année, on a coutume de dire qu'il s'agit de la plus belle affiche sportive de la saison. Détail du calendrier :
■ Enghien : 24 avril
Prix de l'Atlantique (International) / 170 000 €
■ Caen : 19 mai
Saint-Léger des Trotteurs / allocation : 120 000 €
■ Vincennes : 27 juin
Prix Albert Viel / 170 000 €
Prix René Ballière (International) / 170 000 €
Prix d'Essai / 170 000 €
Prix du Président de La République / 200 000 €

C'est lors de cette réunion que l'on devrait voir la seule prestation de Face Time Bourbon (Ready Cash) lors du meeting de printemps. Le double lauréat du Prix d'Amérique est en effet attendu dans le Prix René Ballière pour la défense de son titre.

Les courses à réclamer : dans la continuité de l'hiver
La Commission des Programmes de LeTROT a décidé de poursuivre l'application des taux de réclamation revus à la baisse, comme lors du meeting d'hiver, pour les mois de mars et avril. Il y a 19 épreuves à réclamer lors du meeting de printemps : 12 à Vincennes et 7 à Enghien.

LES GRANDES DATES PAR PROMOTION

3 ans attelés
27 avril : Prix Paul Karle (M) et Masina (F)
25 mai : Prix Kalmia (M) et Ozo (F)
27 juin : Prix Albert Viel (Gr.1)

Les 3 ans attelés attendus par la rédaction de 24H au Trot
In The Money, Italiano Véro, Inoubliable

3 ans montés
26 mars : Prix Félicien Gauvreau (M) et Ali Hawas (F)
16 avril : Prix Hémine
27 juin : Prix d'Essai (Gr.1)

Les 3 ans montés attendus par la rédaction de 24H au Trot
Idéale du Chêne, Ici C'Est Paris, Isildur Paulois

4 ans attelés
24 avril (Enghien) : Prix Gaston Brunet (M) et Gaston de Wazières (F)
28 mai : Prix Phaéton (M) et Paul Leguerney (F)

Les 4 ans attelés attendus par la rédaction de 24H au Trot
Hirondelle Sibey, Hokkaïdo Jiel, Héraut d'Armes

4 ans montés
4 mai : Prix René Palyart
19 mai (Caen) : Prix Henri Ballière
4 juin : Prix Lavater
27 juin : Prix du Président de la République (Gr.1)

Les 4 ans montés attendus par la rédaction de 24H au Trot
Hallix, Helitlopet, Hélios du Goutier

5 ans attelés
27 mars : Prix Robert Auvray
17 avril : Prix Henri Levesque
9 mai : Prix Albert Demarcq
12 juin : Prix Louis Jariel

Les 5 ans attelés attendus par la rédaction de 24H au Trot
Gu d'Héripré, Gelati Cut, Green Grass

5 ans montés
27 mars : Prix Louis Forcinal (5 et 6 ans)
9 mai : Prix Jean Gauvreau
1er juin : Prix Victor Cavey
25 juin : Prix Xavier de Saint-Palais

Les 5 ans montés attendus par la rédaction de 24H au Trot
Gladys des Plaines, Guide Moi Forgan, Good Luck Quick

Une des héroïnes de l'hiver et seule protagoniste à avoir enregistré six victoires (en y restant invaincue), Hallix (Roc Meslois) n'a d'autre objectif depuis plusieurs mois déjà que le Prix du Président de la République (Gr.1). Sacrée "Espoir du meeting" lors des récents Awards 24H au Trot, elle est actuellement dans un compte à rebours dont le terme est le 27 juin. À ce sujet, son entraîneur Guillaume Gillot nous avait déclaré : « Pour moi, le Président, c’est un truc de fou. C’est un truc de famille : mon père (Philippe) l’a gagné trois fois, mon oncle Jean-Paul Piton aussi (avec Holly du Locton), mon parrain Patrick Chéradame également (avec Podosis). Il faut que je le gagne ! » Les choses sont dites et claires.

A voir aussi :
...
Faithful, le coeur cagnois

Il y a des affinités qui ne se démentent jamais. De celles qui resurgissent encore et toujours. Faithful (Village Mystic) a des affinités avec l'hippodrome de la Côte d'Azur, c'est sûr. Lauréat de deux é...

Lire la suite
...
Instinct Saint Bar était intouchable

La présence de l'invaincu Intouchable (Prodigious), titulaire de quatre victoires dont la dernière à Vincennes, écrasait le reste du champ dans le Prix du Bistrot de Mémé. Les réserves émises avant coup par son driver Matthieu Abrivard, ...

Lire la suite
...
Aix-les-Bains a lancé son meeting estival ce lundi

Certains ne manqueraient son meeting pour rien au monde. La société des courses d'Aix-les-Bains a lancé, ce lundi, sa séquence de réunions de trot après celle consacrée au galop en juin et juillet. Au total, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite