... © Ch. Lepescheux
Actualité - 25.03.2021

Un marché actif qui envoie des signaux de confiance

La satisfaction est de mise au soir de la Vente Mixte de Printemps chez les organisateurs d'Arqana Trot. Les indicateurs de la session sont tous positifs par rapport au dernier exercice comparable, celui de 2019 (2020 ayant été annulé en pleine période de premier confinement).

Petit rappel : l'édition 2020 de cette session de printemps avait été purement et simplement annulée en plein confinement, certains lots ayant pu se retrouver lors de la vente d'été en juillet. Avec un chiffre d'affaires de 759 500 €, l'édition 2021 est largement supérieure à celle de 2019 (544 500 € de CA), en dépit d'un nombre de lots présentés inférieur (87 contre 104). Du coup, le prix moyen bondit de 41,85 % à plus de 12 800 € (contre 9 075 € en 2019). C'est plutôt à l'édition de 2018 qu'il faut se référer ici [lire tous les indicateurs ci-dessous]. On y retrouve en effet les mêmes ordres de grandeur (plus de 66 % de vendus, un prix moyen supérieur à 11 000 €). Bref ce sont des indicateurs d'un marché actif. Dans sa dimension élevage (les poulinières), le catalogue a même souffert d'une pénurie d'offres, analyse Hugues Rousseau, directeur général d'Arqana Trot : « Je constate que le marché d’élevage, celui des poulinières, a été actif et qu’on a eu de gaz. Les vendeurs ont été satisfaits des prix obtenus. C’est même un marché sur lequel nous manquons de lots à proposer. Il y a beaucoup de gens battus. Or ce marché est le meilleur indicateur sur le climat de confiance actuel. » Autres enseignements positifs : la montée en puissance de l'activité online (9 lots vendus par internet) et un top price attendu avec Heart of Gold (Bird Parker - lot 61) qui a fait afficher 130 000 € à l'initiative de Christophe Bridault.
Top price : 130 000 € pour Heart of Gold (lot 61)
Le courtier Christophe Bridault a remporté le lot 61, le 3 ans semi-classique Heart of Gold (Bird Parker) pour 130 000 €. Il est revenu en détail sur cet achat : « C’est est le fruit d’une association à deux : un propriétaire qui veut pour l’instant rester anonyme et moi-même. Ce qu’il nous plaisait chez Heart of Gold, c’était évidemment son papier d’étalon comme fils de Bird Parker, et donc petit-fils de Ready Cash, avec une mère par Coktail Jet. Le prix payé était bien dans la fourchette qu’on s’était fixée. En fait, c’était le prix qu’on s’était donné. »
Le projet est déjà très clair pour l’acheteur qui nous apprend encore : « On peut tout de suite annoncer que le cheval va faire la monte dès la semaine prochaine. Il est agréé étalon avec 60 cartes et sera stationné au Haras des Landes dans l’Orne. On a fait le choix de le proposer à 2 000 € poulain vivant, ce qui nous semble un prix abordable pour les éleveurs et surtout un prix compétitif sur le marché pour un petit-fils de Ready Cash de son profil. »
Il devrait y avoir peu de courses au programme de Heart of Gold à court terme nous le précise Christophe Bridault : « Il a 9,5 points comme étalon. En fait, il lui manque un demi-point pour être agréé 100 cartes. On va le courir une fois ou deux au printemps pour essayer de lui faire gagner ce demi-point. Ensuite, il se reposera car il a pas mal couru durant l’hiver chez Philippe Allaire. Il sera entraîné par mon frère Nicolas car je mets mes chevaux chez lui et mon associé s’entend également bien avec lui. Par la suite, en fonction de ses performances, on essaiera de voir s’il peut nous montrer des choses complémentaires à ce qu’il a déjà montré chez Philippe Allaire. Ceci, sans avoir prétention de faire mieux que Philippe Allaire évidemment. »

Le deuxième top : Diana Madrik (lot 83) à 55 000 €
C'est en toute fin de vente que le marteau a dépassé 50 000 € pour Diana Madrik (Coktail Jet - lot 83), pleine de Charly du Noyer. Le courtier italien Gaetano Pezone s'est fait adjuger la jument et nous a appris : « C’est un achat pour M. Bruni [NDLR : copropriétaire de Face Time Bourbon]. Le papier de la jument est très bon et elle est pleine de Charly du Noyer. C’est un bel achat et le prix me semble juste. C’est aussi pour mon client un moyen de rendre à la France ce qu’elle lui donne [avec Face Time notamment]. Il investit beaucoup en France et dans sa filière hippique. Il espère pouvoir vite venir en France assister aux courses mais, pour l’instant, il investit tous azimuts : dans des foals, des yearlings, des poulinières. Il se construit ainsi un petit élevage français. »

« Des grands indicateurs probants » pour Hugues Rousseau
Le directeur général d’Arqana Trot nous commente en terme de bilan : « Les grands indicateurs (66,82 % de vendus, le chiffre d’affaires de 760 K€) me semblent très probants. On ne peut pas faire beaucoup mieux. C’est très satisfaisant et tout à fait dans la continuité de la vente du Prix d’Amérique. Le top price a été réalisé par le lot attendu avec sa valeur résiduelle d’étalon. Mon analyse est positive. Ajoutons qu’on passe au travers les mailles de cette période de fin de Covid avec des signaux de confiance délivrés notamment par le marché de l’élevage. »

Un record d’activité sur le online
Les contraintes sanitaires du moment qui ont impacté la participation en « présentiel » à la vente ont eu une conséquence directe nous apprend encore Hugues Rousseau : « Un des principaux enseignements de cette vente est le dynamisme et la montée en puissance de l’activité online. On n’a jamais pris autant d’enchères pendant une vente sur internet qu’aujourd’hui. Neuf lots ont été remportés par les offres online. Avant, on en vendait difficilement un ou deux, maintenant c’est neuf. Cela s’explique évidemment par le contexte du confinement mais on sent que c’est une pratique qui s’installe. »
© Ch. Lepescheux

En l’achetant, on a fait le plus facile. Il nous reste maintenant le plus difficile : l’exploiter au mieux.
Christophe Bridault, signant le bon à 130 000 € de Heart of Gold

A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite