... © Facebook Elevagedeclaids Launey
En bref - 25.03.2021

Une belle histoire de jumeaux

Ce n'est évidemment pas une première mais l'histoire est toujours belle. L'Elevage de Claids dans la Manche vient de diffuser sur son compte Facebook la production de l'année de Regentry (Capriccio) : des jumeaux fruits des oeuvres de Bird Parker. Née le 24 février dernier, la première des deux à montrer le bout de son nez a été une pouliche, la plus grande sur la photo. Mais Fanny Launey, la responsable l'élevage de Claids, découvre ensuite une seconde poche. Elle appelle les vétérinaires de la clinique Saint-Roch qui sortent un deuxième poulain (avec la couverture sur la photo). La poulinière et ses petits sont restés une semaine à la clinique. Des nuits à biberonner plus tard, le frère et la sœur vont bien et sont sortis pour la première fois ce mardi. Ex représentante de l'Ecurie Pierre Levesque, Regentry appartient désormais à Rodrigue Beyssey (les Bey dont Furious Bey (67 890 €) et Grandiose Bey (97 700 €)). Un propriétaire que Fanny Launey a tenu à remercier de lui avoir laissé carte blanche pour s'occuper au mieux de la poulinière et de ses petits. Venue de l'univers du cheval de sport, la responsable du haras s'occupe à présent d'un effectif essentiellement trotteur et compte, parmi ses clients, Rémi Boucret (les Bello et Bella). Elle a affectueusement surnommé le deuxième produit de Regentry (18 kilos à la naissance) le "Little Bird". Bon vent à ces deux jeunes.

Un Prix du Bois de Vincennes sans Dorgos de Guez

Initialement prévu au programme de Dorgos de Guez (Romcok de Guez), le Prix du Bois de Vincennes (Gr.3) se courra samedi finalement sans le pensionnaire de Jean-Michel Bazire. Ce dernier a maintenu Blé du Gers (Quinoa du Gers), seul candidat à rendre 25 mètres avec Romain Congard au sulky, et deux partants au premier échelon : Colonel (Ganymède), avec l'entraîneur aux commandes, et Dreambreaker (Offshore Dream), confié à son fils Nicolas. Au total, l'épreuve compte quinze partants dont plusieurs candidats très en vue durant le meeting d'hiver comme Diable de Vauvert (Prince d'Espace), Moni Viking (Maharajah) et Ce Bello Romain (Jam Pridem). Les juments Chica de Joudes (Jag de Bellouet) et Bilooka du Boscail (Look de Star) seront de la partie, tout comme Cicero Noa (Mandarino Blue), Violetto Jet (From Above) et Fakir du Lorault (Vaillant Cash).
Retrouvez une présentation complète de cette course dans notre édition de demain.

12 lots dans la première vente Auctav le 31 mars

Le catalogue de la première vente organisée par le nouvel acteur français de vente publique Auctav, le 31 mars, vient d'être validé. Il comprend 12 lots dont 8 trotteurs : quatre 3 ans (It's Easy, Illawara, Ixora, Inès de Blary), une foal de grande naissance (par Face Time Bourbon et Union d'Urzy) et trois parts d'étalons (Face Time Bourbon, Royal Dream et Village Mystic). Pour participer à cette vente 100 % online, il est nécessaire d'ouvrir un compte. Informations sur auctav.com.

A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite