Résultat de course - 25.03.2021

Imoko du Bouillon se plait à Agen

C'est un bon poulain, encore vert, il n'est pas venu mais il a des moyens.
Quentin Machet sur Equidia

Outre le Grand Prix présenté en page suivante, on pourra retenir de cette journée agenaise le succès du jeune Imoko du Bouillon mais aussi le nouveau coup triple de l'Écurie Duvaldestin.

Les "I" Westerink en 2020
28 courses
3 victoires
6 places

Vainqueur sur cette même piste agenaise pour ses débuts en janvier, Imoko du Bouillon (Timoko) double la mise et efface son faux-pas lors de sa deuxième course à Toulouse (disqualifié). Installé tête et corde par Quentin Machet, le protégé de Richard Westerink a contrôlé les opérations ne passant la vitesse supérieure que dans les 250 derniers mètres. Une tactique gagnante qui n'est pas pour autant le seul facteur pour expliquer ce succès convaincant. Son driver confirme sur Equidia : "C'est un bon poulain, encore vert, n'étant pas venu mais il a des moyens. Je voulais absolument monter le premier dans les raquettes pour assurer mais il n'est pas compliqué, c'est un gentil cheval."
La moitié des succès de l'Écurie Richard Westerink en 2021 a été décrochée par des 3 ans dont deux pour Imoko du Bouillon qui fait partie des espoirs de la maison avec I Alone, Intouchable Ar ou encore Ideal San Leandro, qui ont tous en commun d'être par Timoko.

Et trois de plus qui font cinquante
Thierry Duvaldestin repartira d'Agen avec trois nouvelles victoires dans sa besace. Tout d'abord grâce à Élite de Duffel (Ready Cash), lauréate de la course pour amateurs associée à Charly Clozier, puis avec Heaven Destin (Cristal Money) et enfin avec Hide Destin (Ouragan de Celland) qui aura dû s'employer pour repousser en final Honguesa (Uniclove). La tactique de la course en tête aura peser sur les épaules de ce jeune trotteur qui mérite encore de prendre de la force et qui était, jusqu'à cette course, en retard de gains, selon Thierry Duvaldestin au micro d'Equidia.
Le professionnel normand est le premier à atteindre la barre des 50 gagnants cette année, et ce alors qu'on n'a pas encore fini le mois de mars !

D'où vient-il ?

4ème produit de sa mère Volga du Bouillon, lauréate d’une course à Arras, et qui avait donné Fable du Bouillon, double lauréate mais à la carrière écourtée. Sa grand-mère Hamarosa Queen n’est autre qu’une soeur de Feline Queen à qui on doit l’exceptionnelle championne Pearl Queen (1 366 130€ et 23 victoires).

3e | PRIX LE PASSAGE D'AGEN
Att - 2625 m - Course D - 20 000 €
IMOKO DU BOUILLON 1'18"3
Timoko x Volga du Bouillon (Buvetier d'Aunou)
Driver : Q. Machet - Entraîneur : R. Westerink
Propriétaire : R. Westerink - Eleveur : A. Guilloux
2e Ivram 1'17"6
3e Italo Duem 1'18"4
4e : Ideefollebuissonay - 5e : Idee Fixe Breizh - 6e : Imperial Gold - 7e : Icarios Gemini
A voir aussi :
...
Suède : connaissez-vous
la course aux Onions ?

Elle n’a pas le statut de Groupe. Et pourtant, en Suède, The Onions Lopp (la course aux oignons ou le Prix L'Oignon) est une institution. Elle se court ce mercredi à Solvalla et réunit 10 partants dont Milliondollarrhyme, quatriè...

Lire la suite
...
Hyancinto Bello
pourra viser plus haut

Le chrono de la course parle pour lui : 1'13''2 sur les 2700m. Cela traduit aussi le déroulement d'une course très rythmée sous l'impulsion d'un Hidalgo du Rib, fautif à la sortie du dernier virage et laissant place à ...

Lire la suite
...
Idylle Speed passe
son test grande piste

Après avoir réussi sa première sortie parisienne, Idylle Speed (Carat Williams) confirme lors de ses débuts sur le tracé de référence : les 2700m de la Grande Piste. Les espoirs fondés en elle trouvent ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite