Résultat de course - 29.03.2021

Heaven Star n'en est qu'au commencement

Je peux l'avoir mieux que ça. Il s'impose aujourd'hui parce qu'il est bon.
Sébastien Ernault sur Equidia Racing

Comme il aime à le faire avec ses jeunes éléments, Sébastien Ernault a ménagé Heaven Star à son début de carrière et a même carrément fait l'impasse avec lui sur sa saison de 3 ans. Le poulain de 4 ans n'en était qu'à sa troisième sortie ce lundi et a remporté sa deuxième victoire. Il démontre qu'il est à l'aube d'une belle saison, n'ayant pas les gains en rapport avec sa qualité.

Sébastien Ernault avec ses "H"
32 courses avec 10 chevaux
8 victoires
63% de réussite sur le podium

Lorsque Sébastien Ernault présente ses poulains et pouliches de 3 et 4 ans en piste, la réussite est très souvent au rendez-vous. Il n'a pas pour habitude de bousculer ses jeunes pousses et encore moins de les courir dès l'âge de 2 ans. Heaven Star (Cristal Money) en est une illustration que l'on peut dire radicale puisque ce représentant de l'Ecurie des Charmes n'a pas non plus été vu à l'âge de 3 ans. Lauréat en débutant le 14 février à Mauquenchy, le hongre de 4 ans a joué de malchance le 20 mars à Lisieux, un cheval l'ayant fortement gêné. Ce lundi, ce poulain alezan a su remettre les pendules à l'heure en triomphant de peu mais assez surement, tout en étant le moins riche du lot. Et pourtant, il ne semblait pas dans un grand jour comme l'a confié son mentor sur Equidia Racing : « Il y a huit jours, mon poulain avait fait la faute dans le premier tournant mais je l'avais quand même bien travaillé à l'arrière du peloton. Aujourd'hui (lire lundi), je n'avais pas le même gaz que d'habitude. C'est un grand cheval qui n'encaisse pas trop les courses, c'est pour ça que j'ai pris mon temps avant de le débuter. Je peux l'avoir mieux que ça. Il s'impose aujourd'hui parce qu'il est bon. Contrairement aux autres poulains de la course, Heaven Star était ferré et est moins endurci. » Aussi bien à l'aise corde à droite que corde à gauche, ce poulain devrait monter de catégorie sans trop de soucis. l'essentiel avec lui est donc d'espacer au maximum ses courses.
Heaven Star défend donc la casaque de l'Ecurie des Charmes. Cette écurie classique détient deux autres poulain et pouliche prometteurs dans les boxes de Sébastien Ernault : Hobama (Cristal Money) et Hanna Karenine (Ready Cash). Quant à l'entraîneur, il signe ici sa huitième victoire de l'année. Cinq de ces succès ont été remportés avec la casaque à damiers noirs et rose de l'Ecurie des Charmes.

D'où vient-il ?

Elevé par l'Ecurie des Charmes, ce fils de Cristal Money est un frère utérin de Général (77 360 €). Sa mère, Aquarelle Rose (qualifiée), est née de l'union entre First de Retz et Corte (377 487 €), génitrice du classique et étalon confirmé Look de Star de grand-mère de Royale Star (106 370 €), elle-même devenue la mère de Baldi Star (385 770 €), de Colonel (569 880 €) et de Feeling Cash (1 091 780 €).

4e | PRIX LA VOIX LE BOCAGE - VIRE NORMANDIE
Att - 2825 m - Course F - 15 000 €
HEAVEN STAR 1'17"4
Cristal Money x Aquarelle Rose (First de Retz)
Driver : S. Ernault - Entraîneur : S. Ernault
Propriétaire : Ec. des Charmes - Eleveur : Ec. des Charmes
2e Hold Up du Digeon 1'16"8 Bold Eagle x Salsa du Digeon
3e Harypoterfromentro 1'17"5 Apprenti Sorcier x Orminda
4e : Harlem de l'Iton - 5e : Halves - 6e : Haikido - 7e : Has de Coeur
A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite