Résultat de course - 29.03.2021

Iroise de Cahot, une droitière perfectible

Elle a un super moteur. Il faut qu'elle coure sur des grandes pistes corde à droite.
Thierry Duvaldestin

Thierry Duvaldestin présentait une pouliche de 3 ans d'un très grand modèle ce lundi à Vire. Son nom : Iroise de Cahot. Possédant beaucoup de tenue, cette fille d'Up And Quick est restée invaincue en deux sorties publiques, laissant une belle impression.

Thierry Duvaldestin avec ses "I" en 2021
46 courses avec 21 chevaux
21 victoires
67 % de réussite sur le podium

La forme se poursuit pour l'écurie de Thierry Duvaldestin depuis le début de l'année. Avec un seul partant pour son entraînement ce lundi, le professionnel normand n'a pas manqué sa cible avec Iroise de Cahot (Up And Quick). Assez grande, cette représentante de Jacques Cottel n'avait plus été revue depuis ses débuts victorieux enregistrés le 10 janvier sur l'hippodrome d'Argentan. Si Thierry Duvaldestin a dû assuré les tournants ce lundi, sa protégée n'a fait qu'une bouchée de ses adversaires dans les 300 derniers mètres de course. « C'est une pouliche qui va dans un genou à cause de son aplomb, ça l'handicape un peu, a tout de suite déclaré Thierry Duvaldestin sur Equidia Racing Avec cette pouliche, il faut prendre ses précautions en partant. Elle couvre du terrain. En fait, j'ai avancé fort dans toutes les lignes droites et j'ai repris dans les tournants où elle m'a embêté aujourd'hui alors que, normalement, c'est une bonne droitière. C'est une pouliche qui a un super moteur. Il faut qu'elle coure sur des grandes pistes corde à droite. À mon avis, elle va encore participer à une course et, après, elle va aller manger de l'herbe. Cela va lui faire le plus grand bien. » 53, c'est désormais le nombre de succès des pensionnaires de Thierry Duvaldestin depuis le 1er janvier. Le père de Clément et Théo caracole en tête au classement des entraîneurs devant Sébastien Guarato (39 victoires) et Jean-Michel Bazire (38 victoires). Et si c'était l'année où Thierry Duvaldestin pouvait aller chercher son record personnel de victoires en une année, fixé à 210 en 2009, au terme d'une année où il s'était fixé cet objectif de record et où il avait présenté 831 partants dans l'année ? Vu son début d'exercice, ce cap de 210 semble aujourd'hui atteignable. Evidemment, le chemin jusque là reste long, très long même.

D'où vient-elle ?

Sa mère Ohina Josselyn compte une place et a produit le bon Diego de Cahot (204 160€), très performant sur les pistes en gazon. Dans cette lignée maternelle, on retrouve Quena Josselyn (117 700€), triple lauréate à Vincennes. Tout comme son frère aîné Diégo de Cahot, Iroise de Cahot appartient à Jacques Cottel et a été co-élevée par Jean et Patrick Carudel.

5e | PRIX MERCEDES BENZ - ALLIANCE AUTOMOBILE
Att - 2825 m - Course F - 15 000 €
IROISE DE CAHOT 1'18"4
Up And Quick x Ohina Josselyn (Podosis)
Driver : Th. Duvaldestin - Entraîneur : Th. Duvaldestin
Propriétaire : J. Cottel - Eleveur : J. Carudel
2e Infante d'Erable 1'18"5 Niky x These d'Erable
3e Insula Perrine 1'19"2 Django Riff x Une Ile Perrine
4e : Indicator du Gite - 5e : I Got A Dream - 6e : Ixel Bilou
Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4 Royal Prestige (US)
Up And Quick 1'09''4 Nesmile 1'17''4
Fichtre 1'17''2 Quiton du Coral 1'15''0
IROISE DE CAHOT Tadjikie
Podosis 1'16''1 Florestan (US)
Ohina Josselyn Civette Ii
Hina Josselyn 1'14''7 Cezio Josselyn (US) 1'12''2
Novorina 1'21''8
A voir aussi :
...
M. Abrivard : "Je vais remonter directement dans le Cornulier"

Aune semaine tout juste du Prix de Cornulier (Gr. 1) dont il est le tenant du titre avec Bahia Quesnot (Scipion du Goutier), Matthieu Abrivard annonce qu'il ne va se remettre en selle en course que le jour J, lui qui ...

Lire la suite
...
Equinoxe : c'est bon pour le moral

Depuis son retour à la compétition après son accident le mois dernier, Matthieu Abrivard n'avait pas encore repassé le poteau en tête. Voilà qui est chose faite à une semaine du Prix de Cornulier où il se remettra en ...

Lire la suite
...
Diamant de Tréabat,
nettement un ton au-dessus

Dans le Prix Djérid (Groupe 3) ouvert aux chevaux d'âge n'ayant pas gagné 675 000 €, Diamant de Tréabat avait face à lui une opposition largement dans ses cordes, quand bien même la courte distance et la petite piste n'étaient ...

Lire la suite
...
Idao de Tillard
enchaîne et prend date

Fils et petit-fils de deux vainqueurs de Critérium Continental, Idao de Tillard (Sévérino) a la vitesse qui coule dans ses veines. Mais pas seulement. La preuve aujourd'hui avec son succès convaincant dans ce Prix de Riberac, ...

Lire la suite