... © Aprh
Résultat de course - 31.03.2021

Handzaro du Bocage sous un nouveau jour

Quand je lui ai baissé les œillères, j’étais sûr de venir gagner.
Gabriele Gelormini

Sa fin de course fait partie des meilleures impressions du jour à Marseille-Borély. Handzaro du Bocage a refait ses quinze mètres de retard à l'entrée de la ligne d'arrivée sur le leader Horchestro avant de lui en prendre cinq supplémentaires pour s'imposer. Cheval nerveux par le passé, le vainqueur a montré un nouveau visage cette fois.

Quelquefois malmené par Handzaro du Bocage (Village Mystic) lors de l'avant-course, quand ce dernier se mettait à tirer triple, Gabriele Gelormini n'a pas connu les mêmes soucis cette fois. Mais cela n'est nullement dû au hasard comme l'a détaillé le driver au micro d'Equidia Racing : « Il a été super, très calme, très détendu. On a tout fait pour qu’il soit calme aujourd’hui comme lui changer de mors et on lui a mis un petit lasso. Il a bien supporté et tout a été parfait. Il faut ajouter qu’il n’avait pas couru depuis deux mois. Il était sans doute redescendu en pression. La dernière fois, c’était sa fin du meeting et il en avait peut-être un peu « raz-le-bol ». Il était encore plus nerveux que d’habitude. Aujourd’hui encore, on peut ajouter que le long voyage l’avait peut-être émoussé aussi, dans le bon sens du terme. »
C'est le mental de Handzaro du Bocage qui compte donc. Pour Gabriele Gelormini, son partenaire est encore en progrès et peut briller à meilleur niveau, y compris en région parisienne : « Aujourd’hui, je l’avais juste bien, au bout des doigts. Il était prêt à bondir. Quand je lui ai baissé les œillères, j’étais sûr de venir gagner. S’il se comporte de cette manière, il va pouvoir faire les 2 700 mètres de la grande piste de Vincennes ou, au moins, les 2 100 mètres. Il a déjà « marché » 14’’5 sur les 2 850 mètres de la petite piste parisienne en tirant pendant deux tours. Aujourd’hui, il marche 1’13’’ pile. Il s’améliore, c’est bien. »

D'où vient-il ?

Deuxième produit de Quenza du Bocage (142 650 €) dont le premier est Dollar du Bocage (37 230 €). Il a été acheté 30 000 € yearling sur le ring d'Arqana Trot par Sébastien Dewulf. La grand-mère Fluraskie (Lurabo), non qualifiée, a donné 5 produits à plus de 100 000 € de gains, dont Milord Monochrome et Petrus du Bocage.

4e | PRIX DE CASSIS - PRIX RFM
Att - 2300 m - Course D - 20 000 €
HANDZARO DU BOCAGE 1'13"
Village Mystic x Quenza du Bocage (Indy de Vive)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : S. Dewulf - Eleveur : G. Lung
2e Horchestro 1'13"2
3e Harmonie d'Urzy 1'13"5
4e : Histoire du Midi - 5e : Haristide Louis - 6e : Houston Sissi - 7e : Hidalgo des Noes
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite