... © Aprh
Résultat de course - 31.03.2021

Handzaro du Bocage sous un nouveau jour

Quand je lui ai baissé les œillères, j’étais sûr de venir gagner.
Gabriele Gelormini

Sa fin de course fait partie des meilleures impressions du jour à Marseille-Borély. Handzaro du Bocage a refait ses quinze mètres de retard à l'entrée de la ligne d'arrivée sur le leader Horchestro avant de lui en prendre cinq supplémentaires pour s'imposer. Cheval nerveux par le passé, le vainqueur a montré un nouveau visage cette fois.

Quelquefois malmené par Handzaro du Bocage (Village Mystic) lors de l'avant-course, quand ce dernier se mettait à tirer triple, Gabriele Gelormini n'a pas connu les mêmes soucis cette fois. Mais cela n'est nullement dû au hasard comme l'a détaillé le driver au micro d'Equidia Racing : « Il a été super, très calme, très détendu. On a tout fait pour qu’il soit calme aujourd’hui comme lui changer de mors et on lui a mis un petit lasso. Il a bien supporté et tout a été parfait. Il faut ajouter qu’il n’avait pas couru depuis deux mois. Il était sans doute redescendu en pression. La dernière fois, c’était sa fin du meeting et il en avait peut-être un peu « raz-le-bol ». Il était encore plus nerveux que d’habitude. Aujourd’hui encore, on peut ajouter que le long voyage l’avait peut-être émoussé aussi, dans le bon sens du terme. »
C'est le mental de Handzaro du Bocage qui compte donc. Pour Gabriele Gelormini, son partenaire est encore en progrès et peut briller à meilleur niveau, y compris en région parisienne : « Aujourd’hui, je l’avais juste bien, au bout des doigts. Il était prêt à bondir. Quand je lui ai baissé les œillères, j’étais sûr de venir gagner. S’il se comporte de cette manière, il va pouvoir faire les 2 700 mètres de la grande piste de Vincennes ou, au moins, les 2 100 mètres. Il a déjà « marché » 14’’5 sur les 2 850 mètres de la petite piste parisienne en tirant pendant deux tours. Aujourd’hui, il marche 1’13’’ pile. Il s’améliore, c’est bien. »

D'où vient-il ?

Deuxième produit de Quenza du Bocage (142 650 €) dont le premier est Dollar du Bocage (37 230 €). Il a été acheté 30 000 € yearling sur le ring d'Arqana Trot par Sébastien Dewulf. La grand-mère Fluraskie (Lurabo), non qualifiée, a donné 5 produits à plus de 100 000 € de gains, dont Milord Monochrome et Petrus du Bocage.

4e | PRIX DE CASSIS - PRIX RFM
Att - 2300 m - Course D - 20 000 €
HANDZARO DU BOCAGE 1'13"
Acheté aux ventes Arqana Trot 30 000 € par DEWULF Sébastien
Village Mystic x Quenza du Bocage (Indy de Vive)
Driver : G. Gelormini - Entraîneur : S. Guarato
Propriétaire : S. Dewulf - Eleveur : G. Lung
2e Horchestro 1'13"2 Sam Bourbon x Alisma du Corta
3e Harmonie d'Urzy 1'13"5 Bold Eagle x Perle d'Urzy
4e : Histoire du Midi - 5e : Haristide Louis - 6e : Houston Sissi - 7e : Hidalgo des Noes
A voir aussi :
...
Et si vous versiez la taxe d'apprentissage à l'Afasec?

Le versement de la taxe d'apprentissage concerne toutes les entreprises employant au moins un salarié, domiciliée en France et sujette à l'impôt sur les sociétés. Aussi, afin de soutenir le travail de formation menée par la ...

Lire la suite
...
Belina entretient
le rêve Josselyn

La Journée des Champions sera exceptionnelle. Sept Groupes sont à l’affiche dont cinq Groupes 1. Les champions du moment, génération par génération, répondront à l’appel. Pour tout éleveur, se voir représenter dans ces temps ...

Lire la suite
...
Lady Princess confirme son beau potentiel

Dans nos radars depuis sa qualification en février à Grosbois (2 étoiles Province Courses), Lady Princess (Gotland) remporte une deuxième course consécutive. Après celle de la fin avril sur cette même piste de La Capelle, la proté...

Lire la suite
...
Dimanche, c'est aussi jour de Trophée Vert

La place de leader du classement général du Trophée Vert pourrait être en jeu dimanche à l'occasion de la 7ème étape du circuit des meilleures pistes en herbe, à Niort. À Feline De Calvi (Tag Wood) de défendre sa ...

Lire la suite