Résultat de course - 01.04.2021

Drop des Duriez un fort en tête

Je sais qu’il est dur mais j’ai appelé le poteau à la fin.
Grégoire Raffestin

C'est le sacre d'un vrai battant qu'a permis le Prix des Fauvettes. Parti du second échelon, c'est pourtant bien en tête qu'a bâti son succès Drop des Duriez. Il est le premier des candidats de derrière à avoir rejoint les leaders et a ensuite jouer au fort. Voilà bien l'histoire d'un fort en tête.

Grégoire Raffestin (entraîneur)
4 victoires en 2021
198 succès au total
Installé en 2003

Contraint d'effectuer une large partie du premier tour de piste en troisième épaisseur pour se propulser en tête du wagon de deuxième épaisseur, Drop des Duriez (Olimède) a ensuite pu souffler à la place que les Américains désignent pourtant de la "place du mort". Il a ensuite pris la tête au début de la dernière ligne opposée, non loin de la marque du dernier kilomètre et a résisté à tous les retours. Pour son entraîneur Grégoire Raffestin, le résultat n'est pas vraiment étonnant en dépit d'une opposition relevée : « C’est un vrai dur. Il a un cœur gros comme lui. Aujourd’hui, il y avait quand des "F" qui trottaient. Il a fait le premier tour de façon offensive et a remis un tir avant le kilomètre pour prendre la tête. Je sais qu’il est dur mais j’ai appelé le poteau à la fin parce que les derniers 100 mètres ont été un peu durs. Il a fat le show quand même ! »

Des 6 ans qui se ménagent plus et finissent fort
Les deux pensionnaire de 6 ans de Franck Leblanc, Flore Mérité (Un Mec d'Héripré) et Filou l'Auvergnier (Réal de Lou), ont longtemps joué les attentistes. Ils ont bien fini de concert et Flore Mérité a échoué de très peu pour la victoire. Son driver David Bekaert nous a appris sur Equidia : « Elle ne m'a pas mis en confiance quand je l'ai sortie en entrant dans la ligne d'arrivée. Elle a mis du temps à se lancer puis a vraiment refait du terrain dans les 200 derniers mètres. »

Une envie de G.N.T.
Eliminé pour insuffisance de gains dans la première étape du Grand National du Trot de l'année, à Reims, Drop des Duriez pourrait figurer au casting de la prochaine étape. C'est du moins le souhait de son entraîneur : « J’aimerais bien l’essayer dans une étape à droite. J’aimerais qu’ils nous laissent une petite place sur cette piste dans quinze jours (NDLR : la 3e étape du GNT 2021 à Lyon-La Soie le 14 avril). J’espère que cela va passer au niveau des gains car le cheval mérite de participer à une course comme cela et de conclure dans les cinq premiers d’une telle épreuve. »

D'où vient-il ?

Fils d'Olimède, Drop des Duriez a été élevé dans l'Allier par la famille Rivat. Il est l'unique produit de Quetsche Duriers (74 030 €), une fille de Gélino des Etangs lauréate de cinq courses en province dont une à Vichy. Il faut remonter jusqu'à la quatrième mère pour retrouver un autre vainqueur avec Hugo Bourbonnais (205 702 €).

5e | PRIX DES FAUVETTES
Att - 2700 m - Course D - 30 000 €
DROP DES DURIEZ 1'13"5
Olimede x Quetsche Duriers (Gelino des Etangs)
Driver : S. Peltier - Entraîneur : G. Raffestin
Propriétaire : E. Raquin - Eleveur : D. Rivat
2e Flore Merite 1'14"2
3e Filou l'Auvergnier 1'13"6
4e : Fast d'Aveze - 5e : Elise de Beylev - 6e : Endian de Banville - 7e : Berenice du Loisir
Ganymede 1'11''4 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Olimede 1'11''3 Udames
Dolickova Workaholic (US)
DROP DES DURIEZ Kurkova 1'28''3
Gelino des Etangs 1'15''0 Tarass Boulba (US) 1'18''8
Quetsche Duriers 1'16''2 Serine des Etangs
Image des Duriers 1'18''3 Acteur Tilly 1'15''9
Diva des Duriers
A voir aussi :
...
Grand Prix du Sud-Ouest : un
nouveau challenge pour Cleangame

Le Grand Prix du Sud-Ouest, dont la quarante-quatrième édition est programmée dimanche sur l’hippodrome de Beaumont-de-Lomagne, constitue l’événement de ce week-end. En quête d’un quarantième succès et d’une deuxième ...

Lire la suite
...
12 et fractions : le tarif pour Fantaisie

Lauréate en 1'12''5 en mai à Caen, en 1'12''1 (!) au Mont-Saint-Michel en septembre, Fantaisie (Un Mec d'Héripré) signe une troisième victoire 2021 en moins d'1'13'' en remportant le Prix de Coquainvilliers à Cabourg ce samedi. Pour ...

Lire la suite
...
Justine Vive for a third time in a row

Trainer Phillipe Allaire further consolidates his supremacy with his 2-year-olds, thanks to Prix Undina winner at Vincennes last Tuesday. A daughter of Charly du Noyer, Justine Vive once again impressed for her third consecutive win. Philippe Allaire can boast of ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite