Résultat de course - 01.04.2021

Drop des Duriez un fort en tête

Je sais qu’il est dur mais j’ai appelé le poteau à la fin.
Grégoire Raffestin

C'est le sacre d'un vrai battant qu'a permis le Prix des Fauvettes. Parti du second échelon, c'est pourtant bien en tête qu'a bâti son succès Drop des Duriez. Il est le premier des candidats de derrière à avoir rejoint les leaders et a ensuite jouer au fort. Voilà bien l'histoire d'un fort en tête.

Grégoire Raffestin (entraîneur)
4 victoires en 2021
198 succès au total
Installé en 2003

Contraint d'effectuer une large partie du premier tour de piste en troisième épaisseur pour se propulser en tête du wagon de deuxième épaisseur, Drop des Duriez (Olimède) a ensuite pu souffler à la place que les Américains désignent pourtant de la "place du mort". Il a ensuite pris la tête au début de la dernière ligne opposée, non loin de la marque du dernier kilomètre et a résisté à tous les retours. Pour son entraîneur Grégoire Raffestin, le résultat n'est pas vraiment étonnant en dépit d'une opposition relevée : « C’est un vrai dur. Il a un cœur gros comme lui. Aujourd’hui, il y avait quand des "F" qui trottaient. Il a fait le premier tour de façon offensive et a remis un tir avant le kilomètre pour prendre la tête. Je sais qu’il est dur mais j’ai appelé le poteau à la fin parce que les derniers 100 mètres ont été un peu durs. Il a fat le show quand même ! »

Des 6 ans qui se ménagent plus et finissent fort
Les deux pensionnaire de 6 ans de Franck Leblanc, Flore Mérité (Un Mec d'Héripré) et Filou l'Auvergnier (Réal de Lou), ont longtemps joué les attentistes. Ils ont bien fini de concert et Flore Mérité a échoué de très peu pour la victoire. Son driver David Bekaert nous a appris sur Equidia : « Elle ne m'a pas mis en confiance quand je l'ai sortie en entrant dans la ligne d'arrivée. Elle a mis du temps à se lancer puis a vraiment refait du terrain dans les 200 derniers mètres. »

Une envie de G.N.T.
Eliminé pour insuffisance de gains dans la première étape du Grand National du Trot de l'année, à Reims, Drop des Duriez pourrait figurer au casting de la prochaine étape. C'est du moins le souhait de son entraîneur : « J’aimerais bien l’essayer dans une étape à droite. J’aimerais qu’ils nous laissent une petite place sur cette piste dans quinze jours (NDLR : la 3e étape du GNT 2021 à Lyon-La Soie le 14 avril). J’espère que cela va passer au niveau des gains car le cheval mérite de participer à une course comme cela et de conclure dans les cinq premiers d’une telle épreuve. »

D'où vient-il ?

Fils d'Olimède, Drop des Duriez a été élevé dans l'Allier par la famille Rivat. Il est l'unique produit de Quetsche Duriers (74 030 €), une fille de Gélino des Etangs lauréate de cinq courses en province dont une à Vichy. Il faut remonter jusqu'à la quatrième mère pour retrouver un autre vainqueur avec Hugo Bourbonnais (205 702 €).

5e | PRIX DES FAUVETTES
Att - 2700 m - Course D - 30 000 €
DROP DES DURIEZ 1'13"5
Olimede x Quetsche Duriers (Gelino des Etangs)
Driver : S. Peltier - Entraîneur : G. Raffestin
Propriétaire : E. Raquin - Eleveur : D. Rivat
2e Flore Merite 1'14"2 Un Mec d'Heripre x Rose Flore Merite
3e Filou l'Auvergnier 1'13"6 Real de Lou x Quira l'Auvergnier
4e : Fast d'Aveze - 5e : Elise de Beylev - 6e : Endian de Banville - 7e : Berenice du Loisir
Ganymede 1'11''4 Buvetier d'Aunou (US) 1'14''4
Olimede 1'11''3 Udames
Dolickova Workaholic (US)
DROP DES DURIEZ Kurkova 1'28''3
Gelino des Etangs 1'15''0 Tarass Boulba (US) 1'18''8
Quetsche Duriers 1'16''2 Serine des Etangs
Image des Duriers 1'18''3 Acteur Tilly 1'15''9
Diva des Duriers
A voir aussi :
...
Il était
une fois Grosbois (2/2)

Suite et fin de notre rétrospective et de notre dossier sur Grosbois, à la faveur du soixantième anniversaire de son acquisition, par la Société du Cheval Français, le 26 juillet 1962. Grosbois n’est pas seulement un centre d’...

Lire la suite
...
Alexandre Abrivard joue sur tous les tableaux

Àla consultation des différents classements du trot, il est saisissant de voir qu'une tête se répète plus que régulièrement. Déjà leader des classements Sulky d'Or, Étrier d'Or et combiné (il nous en parlait ...

Lire la suite
...
Chevaux plaqués ou munis de fers en plastique interdits sur l'herbe jusqu'à nouvel ordre

Cela aura été l'incident, l'accident même, de trop. La chute d'Emeline Desmigneux le 31 juillet dernier à Carentan était consécutif à la glissade du cheval qui la précédait, lequel avait totalement perdu l'adhérence sur l'herbe. Il était plaqué. ...

Lire la suite
...
Jo Dibah a tout l'avenir devant lui

Le Prix Ganymède était une course qualificative dans l’Open des régions des 3 ans de l’Ouest. Le rentrant Jo Dibah (Charly du Noyer) effectuait une rentrée mais découvrait un engagement favorable qu'il a su transformer ...

Lire la suite