... © hippodrome de Laval
Résultat de course - 03.04.2021

Habibi monte les étages

Il confirme qu’il a le niveau parisien.
Marion Lemonnier

Les principaux protagonistes du Prix Dynavena sont des chevaux en devenir selon leur entourage. Habibi venait d'ailleurs de montrer le bout de son nez en région parisienne et a tout du cheval capable de progrès lors des prochains mois.

Le téléphone sonne dans les balances de Laval, tandis que Marion Lemonnier fait souffler son pensionnaire Habibi (Scipion du Goutier). « Mes amis ne m'oublient pas » dit la jeune femme qui enregistre ici sa deuxième victoire avec son représentant. Elle n'en est qu'à six courses depuis l'apparition de son nom dans la colonne des entraîneurs le 6 février dernier à Angers. Vainqueur en février à Graignes et quatrième dernièrement à Enghien, Habibi est le fer de lance de son effectif. L'ex championne de France des apprentis montés nous apprend à son sujet : « C’est un grand cheval qui manque encore de force et je vais prendre mon temps avec lui. Il va peut-être avoir un peu de repos. Cela dépendra aussi de lui. Je suis installé dans l’établissement de mon père à Troarn et n’entraîne que sur la plage. J’ai senti avec lui que cela le changeait en bien de travailler à la mer. Aujourd’hui, le chrono est bon : 1’15’’ sur cette distance à Laval. Il confirme qu’il a le niveau parisien après sa récente quatrième place à Enghien et il continue à monter les paliers. Quand je lui trouverai un engagement sympa à Vincennes, je me laisserai évidemment tenter. »
La satisfaction est aussi de mise dans les rangs des premiers battus comme de la part de Benjamin Rochard, driver du troisième Happy Nonantais (Uhlan du Val), animateur et favori de l'épreuve : « Il n’y a rien à redire. Il court bien. Quand je lui ai débouché les oreilles, il a d’abord hésité puis s’est vite relancé. C’est bien ce qu’il fait car il affrontait une catégorie supérieure. Il n’avait jamais été en moins de 1’17 et, là, il fait 1’15’’ sur 2 850 mètres. Il progresse. »

D'où vient-il ?

Deuxième à Vincennes à l'âge de 4 ans, Rolga Dorma (41 080 €) compte trois vainqueurs avec Habibi. Le meilleur est à ce jour Esta Bueno (211 070 €). C'est l'arrière grand-mère qui prend toute son importance dans ce papier puisqu'il s'agit de la bonne Una Ganga (477 188 €), laquelle était aussi une sœur du classique Royal Chambon (132 021 €), troisième du Prix de Vincennes (Gr.1).

4e | PRIX DYNAVENA
Att - 2850 m - Course E - 18 000 €
HABIBI 1'15"
Scipion du Goutier x Rolga Dorma (Lulo Josselyn)
Driver : C. Frecelle - Entraîneur : M. Lemonnier
Propriétaire : M. Lemonnier - Eleveur : E. La Casbah
2e Hortensia Mika 1'15"1
3e Happy Nonantais 1'15"1
4e : Highlander Jayf - 5e : Huvrik de Guez - 6e : Holmes - 7e : Haddock du Clos
A voir aussi :
...
Suède : connaissez-vous
la course aux Onions ?

Elle n’a pas le statut de Groupe. Et pourtant, en Suède, The Onions Lopp (la course aux oignons ou le Prix L'Oignon) est une institution. Elle se court ce mercredi à Solvalla et réunit 10 partants dont Milliondollarrhyme, quatriè...

Lire la suite
...
Hyancinto Bello
pourra viser plus haut

Le chrono de la course parle pour lui : 1'13''2 sur les 2700m. Cela traduit aussi le déroulement d'une course très rythmée sous l'impulsion d'un Hidalgo du Rib, fautif à la sortie du dernier virage et laissant place à ...

Lire la suite
...
Idylle Speed passe
son test grande piste

Après avoir réussi sa première sortie parisienne, Idylle Speed (Carat Williams) confirme lors de ses débuts sur le tracé de référence : les 2700m de la Grande Piste. Les espoirs fondés en elle trouvent ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite