En bref - 06.04.2021

Bugsy Malone pour un 3ème acte angevin

Vainqueur en 2018 et 2ème l'an dernier, Bugsy Malone (Ready Cash) a rendez-vous mercredi pour un 3ème Grand Prix Angers - Loire métropole. Il retrouvera quinze adversaires sur sa route et notamment le plus huppé de tous, Davidson du Pont (Pacha du Pont), présenté lui avec ses fers. Il sera piloté par Nicolas Bazire, lequel aura pour mission d'effacer les trois dernières disqualifications du champion de la famille Rayon. Dorgos de Guez (Romcock de Guez) est lui aussi sur les rangs mais, comme son compagnon d'écurie, son émoji voit rouge.
Le peloton sera réparti sur trois échelons de départ et le récent vainqueur du caeannais Prix de Parigny, Écho de Chanlecy (Quinoa du Gers) affiche lui ses ambitions en tête.
Présentation complète de cette belle course à Évantard dans notre édition de demain mardi.

Rentrée d'Hail Mary vendredi

Avec dix-sept victoires au compteur en vingt sorties publiques, Hail Mary est un des trotteurs européens les plus attendus cette saison. C'est le vainqueur du Derby Suédois 2020 mais aussi de la Finale de la Breeders' Crown des 4 ans et Robert Bergh le considère comme sa nouvelle star. Fils de Googoo Gaga, comme le lauréat du Grand Prix de l'UET Power, ce Hail Mary doit effectuer sa rentrée vendredi prochain à Boden dans une course qui ne doit servir que de tremplin vers des épreuves de haut niveau.

Franck Nivard brille au monté

4999, c'est le nombre de jours qu'il fallait remonter dans le temps pour retrouver la dernière victoire de Franck Nivard pour l'entraînement de Christian Bigeon. Le 29 janvier 2007, Franck Nivard s'imposait à Vincennes avec Play d'Haufor. Leur dernière association en date remontait elle au 1er mars 2007 avec Princesse Barbes. Ce lundi de Pâques, Franck Nivard a effectué un come-back gagnant pour l'entraîneur mayennais en triomphant avec la délicate Féline Haufor (Prodigious) dans le septième rendez-vous à Cherbourg, disputé au trot monté.
De quoi donner le sourire à Franck Nivard dans l'enceinte des balances, lui que l'on voit de moins en moins courir dans la spécialité (seulement 10 courses depuis le 1er janvier) : il n'avait plus franchi le poteau d'arrivée en tête en selle depuis le 3 juillet 2020 à Cabourg. C'était avec Delta Fac, un pensionnaire d'Alexandre Ramage.

1er gagnant pour l’étalon Brissac

En remportant le Prix de Cahuzac à Castillonnès ce lundi, Irianne du Taillon a offert à son père Brissac une première victoire en tant qu’étalon. Le puissant fils de Ni Ho Pep d’Ombrée comptabilise douze produits qualifiés et est à retrouver au Haras d’Avireau. "Un cheval avec beaucoup de tenue et doté d’un beau modèle", nous avait dit de lui Franck Leblanc lors de la présentation des étalons 2021.

De son côté Pacha du Pont a atteint le cap 100 des gagnants grâce à la victoire de Galillea Céleste à Castillonnès.

A voir aussi :
...
Itro, un cas d'école de la réussite Abrivard

On peut parler de véritable démonstration effectuée par Itro (Magnificent Rodney) dans le Prix de Gensac. Une heure avant le succès de sa compagne d'entraînement Hytte du Terroir (lire en page précédente) dans ...

Lire la suite
...
Hytte du Terroir,
une tireuse d'élite

L'absence de tous les ténors de la génération, au départ du Prix Philippe du Rozier (Gr.2), laissait un peu d'espace aux autres très bons éléments habituellement voués aux seconds rôles. Héros ...

Lire la suite
...
Série nouveaux étalons (#7)
Gélati Cut 1’09’’

Gélati Cut 1’09’’ est, d’ores et déjà, à 5 ans, un performer international, qui a brillé en Italie, en 2020, comme troisième du Gran Premio Union Europa (2.080 mètres) et du Gran Premio Memorial Giuseppe Biasuzzi (1.609 mètres), soit deux ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite