... ©Hippodrome Cherbourg
Résultat de course - 06.04.2021

Haiku du Vivier rattrape le temps perdu

La dernière fois que je l'ai drivé à Cherbourg, il m'avait déjà emballé, gagnant très facilement.
Sébastien Ernault

Le tandem Sébastien Ernault / Etienne Roue-Lecuyer a encore frappé ce lundi de Pâques. Préservé comme tous les chevaux élevés au Haras du Vivier, Haiku du Vivier enchaine une deuxième victoire de rang, surement pas la dernière de sa carrière vu ses moyens.

Lorsque Sébastien Ernault drive les chevaux entraînés par Etienne Roue Lécuyer, la réussite est remarquable. Depuis le 1er janvier, les deux professionnels manchois ont travaillé ensemble à sept reprises pour un total de quatre victoires et un podium. Ami de longue date, ce duo s'est une nouvelle fois distingué ce lundi sur l'hippodrome de la Glacerie puisqu'Haiku du Vivier (Goetmals Wood) s'est imposé avec une réelle autorité. Ménagé par Etienne Roue-Lecuyer ce hongre de 3 ans a une nouvelle fois montré qu'il n'avait pas les gains en rapport avec sa qualité comme l'a confirmé son driver Sébastien Ernault sur Equidia Racing : "La dernière fois que je l'ai drivé à Cherbourg, il m'avait emballé, gagnant très facilement. Quand Franck (Nivard) est venu devant les tribunes, je n'ai pas hésité à le contrer car je savais que mon poulain était dur. C'est un cheval intéressant pour la suite de la saison". Avec 16 660€ de gains, ce hongre de 3 ans est à suivre en confiance sur les tracés corde à gauche et particulièrement sur les parcours de longue haleine. Épaulé désormais par ses deux fils, Thibault et Thomas, Etienne Roue-Lécuyer peut espérer cette année obtenir des résultats encore meilleurs que l'an dernier où il avait signé 31 victoires avec deux mois de confinement. Au 5 avril, il compte cinq succès. Quand on sait que l'homme des "Vivier" déclasse ses chevaux en vue de la saison estivale, le challenge est tout à fait envisageable. Affaire à suivre.

D'où vient-il ?

Etienne Roue-Lecuyer s'est porté acquéreur de Paix du Tremblay pour la somme de 8 000€ aux ventes d'automne d'Arqana en 2012. Cette dernière n'est autre que la mère de Haiku du Vivier. Dans cette famille maternelle, on retrouve également la semi-classique Joie du Tremblay (443 284€).

4e | PRIX BAR PMU LA FONTAINE MONTMARTRE
Att - 2625 m - Course E - 17 000 €
HAIKU DU VIVIER 1'16"8
Goetmals Wood x Paix du Tremblay (Diamant Gede)
Driver : S. Ernault - Entraîneur : E. Roue-lecuyer
Propriétaire : Ec. J. Y. Lecuyer - Eleveur : Ec. J. Y. Lecuyer
2e Hunt 1'17" Sun Ceravin x Battante de Star
3e Happening 1'16"3 Memphis du Rib x Anouchette
4e : Harvest - 5e : Harcouel - 6e : Help Haufor - 7e : Hashurst
A voir aussi :
...
Juliet Papa Bravo reçu 4 sur 4

Sa mère, Une Lady en Or (Kaisy Dream) avait dû attendre sa 7ème sortie en compétition pour s’imposer avant d'enchaîner ensuite les victoires de Groupe (avec les Prix Roquépine, Masina, Ozo, Albert Viel et placé...

Lire la suite
...
Le grand oral d'août à Deauville

Sur l'invitation de l'Association des Éleveurs de Galop, qui tenait ce matin son Assemblée Générale, plusieurs dirigeants de la filière ont eu l'occasion de s'exprimer sur les sujets d'actualité des courses au galop (voir l'intégrale ...

Lire la suite
...
Quinté de vendredi : transfert de Cabourg à Pornichet

LeTROT a communiqué ce mardi en début d'après-midi un changement important concernant le Quinté+ de vendredi : "En raison d’un nombre insuffisant de partants déclarés dans les courses pouvant être support des paris événementiels à CABOURG, ...

Lire la suite
...
Prix Jean-Luc Lagardère 2022 :
pour conclure le meeting en beauté

L’affiche est belle dans le Prix Jean-Luc Lagardère, au cours d’une réunion qui marquera la fin du meeting estival d’Enghien. Galius n’aura pas Hohneck sur sa route, mais Diable de Vauvert, Elie de Beaufour ...

Lire la suite