... © Aprh
En bref - 06.04.2021

Etalons du week-end de Pâques : beaucoup de gagnants

Aucun étalon n'a émargé au-dessus des autres, lors du week-end pascal, de samedi à lundi. C'est plutôt à une belle distribution des honneurs et victoires que l'on a assisté. Par les gains, seuls deux sires ont dépassé les 70 000 € cumulés par leurs produits, à savoir Prodigious (78 690 €) et Village Mystic (71 350 €).
En nombre de victoires, trois étalons affichent cinq succès (Prodigious, Royal Dream et Bold Eagle), quatre arrivent à quatre victoires (Village Mystic, Ludo de Castelle, The Best Madrik et Uniclove) et douze à trois (Scipion du Goutier, Rodrigo Jet, Un Amour d'Haufor, Prince Gédé, Goetmals Wood, Love You, Rocklyn, Rolling d'Héripré, Ready Cash, Hulk des Champs, Charly du Noyer et Opus Viervil). Parmi ces dix-neuf étalons qui ont tiré le mieux la couverture à eux durant les trois jours de Pâques, c'est Bold Eagle qui affiche la meilleure statistique gagnante avec un ratio de 38 % à la gagne. Le trotteur le plus riche du trot français n'a en effet eu besoin que de 13 partants pour signer ses cinq victoires du week-end.

David Javelle et Louis Jublot ouvrent leur marque

Deux jeunes professionnels ont signé leur premier succès en tant qu'entraîneur ce lundi de Pâques. Pour son deuxième partant public en tant que metteur au point, David Javelle a vu son entraînement triompher grâce à Havana de Nilrem sur l'hippodrome de Bihorel-lès-Rouen. Louis Jublot s'est également offert son premier gagnant en tant qu'entraîneur avec Goldikova de Chenu à Orléans. « Je suis installé sur l'hippodrome de Meslay-du-Maine où je loue environ 10 boxes, indique Louis Jublot. Avec ma compagne Marie Bacsich, nous avons décidé de tenter l'aventure. Franck Leblanc m'a confié deux chevaux en pension pour le pré-entraînement et une pouliche de 3 ans en location. C'est un précieux soutien lors de cette phase d'installation. Par ailleurs, Marie (Bacsich) travaille toujours chez lui. Elle m'aide le midi et le soir. Je viens de passer mon stage d'entraîneur public il y a quinze jours. Normalement, je pourrai bientôt avoir des chevaux de propriétaires. Je veux rester avec un effectif de 15 chevaux. L'objectif, c'est de ne pas me laisser envahir avec plus de chevaux. »

L'étoilée Happy Valley gagne d'emblée

Lundi, Happy Valley (Royal Dream) a effectué des premiers pas victorieux en compétition à Ecommoy. L'élève et représentante de Jean-Philippe Dubois, lequel était à son sulky, a disposé de Ho'Neil Star (Uriel Speed) qui lui rendait 25 mètres. Qualifiée le 18 mars dernier au Mans, la sœur de Rockfeller Center (Jag de Bellouet) et Tag Wood (Jag de Bellouet) avait déjà laissé une belle impression, décrochant deux étoiles dans Province Courses l'Hebdo.

A voir aussi :
...
LeTROT s'engage avec Passerelle et la Fédération Française de la Reconversion

Le bien-être équin sous sa forme retraite et reconversion était à l'honneur ce dimanche à Vincennes avec la signature de conventions entre la société-mère et deux associations, Passerelle et la Fédération Française de la reconversion (...

Lire la suite
...
TETF : Eclat de Gloire impérial à Son Pardo

La 3ème étape du Tour Européen du Trotteur Français disputée dimanche sur l'hippodrome de Son Pardo (Espagne) a été largement dominée par Eclat de Gloire. Malgré un numéro 9 en seconde ligne derrière l'autostart, le ...

Lire la suite
...
UET Suède : Calgary Games et San Moteur répondent présent

Les deux éliminatoires suédoises ont livré leur verdict en parallèle de la batterie française remportée par Hirondelle Sibey (Gazouillis) à Vincennes. Tout récent vainqueur du Derby suédois (Gr.1) et toujours invaincu en huit tentatives, Calgary ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite