Résultat de course - 08.04.2021

Égine Précieuse monte en gamme

C'est une jument qui pourrait se plaire à Vincennes.
Franck Nivard

Elle avait déjà plu à Franck Nivard lors de son dernier succès à Reims. Ce jeudi, Égine Précieuse (Giant Cat) signe un deuxième succès consécutif à Mauquenchy. Tombeuse d’Eagle Meslois, qui possède le double de ses gains, elle s’affirme comme un élément à suivre ces prochaines semaines.

Christophe Hamel (entraîneur)
Entraîneur depuis 2007
240 victoires
1 Groupe 3 avec Viking d'Hermès

La jeunesse a parlé. Disqualifiée dans une épreuve réservée aux apprentis pour sa rentrée, puis lauréate à Reims fin mars dernier, Égine Précieuse (Giant Cat) signe un deuxième succès consécutif face à ses aînés. Malgré des gains tout juste supérieurs à 100 000 €, faisant d’elle l’une des moins riche de cette épreuve, la pensionnaire de Christophe Hamel a remporté la neuvième course de sa carrière. Vite dans le groupe de tête, elle est venue à bout d’Eagle Meslois (Rockfeller Center) dans les derniers mètres de course, laissant à son driver Franck Nivard une très belle impression : « C’est une bonne jument. Elle m’avait déjà bien plu lors de notre dernière association », a-t-il souligné au micro d’Equidia. « Elle se montre courageuse et dure à l’effort. J’ai eu le parcours idéal, bien placé sans faire d’effort. C’est une jument qui est aussi bonne corde à droite qu’à gauche, et elle pourrait se plaire à Vincennes. »
Malgré des gains plus de deux fois supérieurs à ceux de la lauréate, Eagle Meslois n’a pu lui résister et termine deuxième, nettement devant Cabernet (Prince Gédé), autre concurrent largement plus argenté qu’Egine Précieuse. Ses réalisations actuelles font de cette dernière un élément visiblement encore en retard de gains.


Gunnar Suédois disqualifié
Invaincu en 2021 en deux sorties, Gunnar Suédois (Un Amour d’Haufor) s’est montré fautif au départ de la deuxième épreuve. Cette même course est revenue à Général du Palais (Timoko), qui effectuait sa rentrée. Le pensionnaire d’Aurélien Hénard est venu ajuster tout à la fin Gros Moteur Meek (Rancho Gédé). Les quatre premiers ont établi leur nouveau record dans cette épreuve qui a fait afficher la réduction kilométrique de 1'13''5 au vainqueur.

D'où vient-elle ?

Elevée par Estelle et Dominique Briallon dans la Sarthe, elle n'a qu'une soeur, Holly Précieuse (Otello Pierji), laquelle s'est récemment qualifiée, le 16 mars dernier, et a débuté dans la foulée, avec une disqualification à la clé. Leur mère Tata de Maure, qualifiée, est une sœur de Oh Pocket Blue (73 930 €) et de Roz sur Couesnon (82 990 €).

5e | PRIX DES ETABLISSEMENTS FREULET
Att - 2850 m - Course E - 27 000 €
EGINE PRECIEUSE 1'14"8
Giant Cat x Tata de Maure (l'As de Viretaute)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : C. Hamel
Propriétaire : E. Marechal - Eleveur : D. Briallon
2e Eagle Meslois 1'14"2
3e Cabernet 1'14"7
4e : Espoir d'Elphigny - 5e : Diva du Campdos - 6e : Dorian de Souvigne - 7e : Classic d'Urzy
Quito de Talonay 1'13''5 Florestan (US)
Giant Cat 1'11''7 Dent Blanche
Pussy Cat 1'13''4 Firstly
EGINE PRECIEUSE Java de La Motte 1'24''2
l'As de Viretaute 1'14''8 Fortuna Fant 1'17''1
Tata de Maure Aube Et Vire 1'23''4
In The Pocket 1'18''2 Kimberland (US)
Tradition 1'16''8
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite