... (© APRH)
Résultat de course - 09.04.2021

Genius Winner sait aussi jouer les contre-attaquants

Il est bien à venir et à bondir sur les autres.
Matthieu Abrivard

Comme à l'occasion de leur dernière confrontation commune, Genius Winner a devancé Gershwin de Chenu et Gump du Poncelet (avec un ordre inversé pour ces deux derniers). Mais, cette fois, il a fallu avoir recours à la photo-finish pour savoir si le premier avait réussi à prendre le plus court des avantages au passage du poteau sur le deuxième.

Si Matthieu Abrivard, qui avait laissé sous-entendre que Genius Winner avait gagné ses vacances après son succès deux semaines plus tôt, s'est finalement décidé à le recourir, il l'expliquait de cette manière : "J'ai voulu recourir car c'était la même course. D'ailleurs, les trois premiers sont les mêmes trois. C'était donc vraiment la même ligne". Les faits ont donné raison au professionnel angevin mais celui-ci s'est néanmoins adapté, décidant de ne pas aller aux avant-postes contrairement à la dernière fois. Une option tactique qui a permis de voir une autre facette du talent de ce poulain imposant de Booster Winner, issu comme lui du même élevage créé et développé par Philippe Aloisio et poursuivi après la disparition de celui-ci par son épouse, Agathe, sous le label Écurie Winner. "Je suis d'autant plus content de gagner qu'il est venu sur les autres aujourd'hui (vendredi). Il y a des fois où je ne m'occupe pas trop, où j'ai tendance à aller devant et à laisser dérouler. Mais il est bien à venir et à bondir sur les autres. Eric (Raffin) a tenté de se sauver mais le sien [Gershwin de Chenu] a pointé les oreilles et n'a fait que de m'attendre. Mais, quand je lui ai pris l'avantage, cela s'est inversé : le mien attendait et le sien repartait. Il fallait être dans le bon tempo au passage du poteau." Cette fois, c'est sûr, Genius Winner a gagné ses vacances. "Oui, c'est bon, ajoute le vainqueur, il reviendra plus fort à l'automne. Il va encore s'étoffer physiquement. Il est lourd mais il est efficace, est archi-maniable et a un bon jeu de jambes."

D'où vient-il ?

Genius Winner est un "Winner" sur toute la ligne, étant, dans les pas de ses auteurs, Booster Winner 1'10'' et Bombe Winner (Quaro), un élève de la S.C.E.A. Winner. Genius Winner est le premier produit de cette jument qualifiée, mais sans performances, avant Herboriste 1'18'' (Booster Winner), pour l'instant timide compétiteur, Interplay (Charly du Noyer), qui reste à qualifier, Jalonaise (Voyage de Rêve) et Kaiser de Kacy (Eridan). C'est un très beau "papier" Levesque, sachant que de Loctudy 1'12'' (Extreme Dream), soeur aînée de Bombe Winner, est né le classique et étalon Ulysse 1'11'' m. (Love You), vainqueur du Prix de Normandie. Un bel inbreeding sur Coktail Jet (3x4) et un autre sur Kerjacques (5x4) caractérisent ce pedigree.

2e | PRIX APPOLONIA
Att - 2700 m - Course D - 37 000 €
GENIUS WINNER 1'13"5
Booster Winner x Bombe Winner (Quaro)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : Ec. Winner - Eleveur : S.C.E.A. Winner
2e Gershwin de Chenu 1'13"5 Boccador de Simm x Smala de Chenu
3e Gump du Poncelet 1'13"7 Boccador de Simm x Nora du Poncelet
4e : Gaylord Jayf - 5e : Gabo Di Rocca - 6e : Gibus de Navary - 7e : Giorgio Perrine
A voir aussi :
...
Meilleur Apprenti de France : les vainqueurs des lads drivers / jockeys

Les résultats du concours national MAF ont été divulgués ce samedi en fin d'après-midi dans les activités liées au cheval. Dans la catégorie lads-drivers et lads-jockeys, voici les cinq vainqueurs, tous médaillés ...

Lire la suite
...
Les Estivales de Cabourg,
la formule à grande audience

On n'en finit pas de mesurer les conséquences de la crise sanitaire de la Covid. Quelquefois, ou même souvent, avec un sentiment de surprise. Dans les prochaines heures, plusieurs animations habituelles de l'été au trot reprennent leur ...

Lire la suite
...
Hokkaida soigne ses statistiques

Son neveu, Jazz In Bellay (Prodigious) lui avait ouvert la voie en ouverture de réunion en s’imposant pour ses premiers pas en région parisienne. Hokkaida (Charly du Noyer) l’a suivi et s’est montrée accrocheuse ...

Lire la suite
...
Jazz In Bellay, jazz in progress

Il avait déjà fait parler de lui yearling lors de son passage sur le ring d’Arqana en septembre 2020 où il avait été acquis pour la somme de 140.000 € par l’écurie Meydan. C’est sous la casaque de l’...

Lire la suite