... (© APRH)
Résultat de course - 09.04.2021

Un "Hymne" qui n'a pas fini de retentir

C'est un cheval qui ne fait que changer. C'est de mieux en mieux.
Jean-Philippe Monclin

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il ne passe pas inaperçu. Par son physique, Hymne du Gers dégage incontestablement quelque chose. Mais il montre aussi une efficacité qui lui a permis de contrôler pour remporter son deuxième succès sur la grande piste de Vincennes.

Cheval d'avenir, Hymne du Gers, issu de la deuxième année de production de Bold Eagle, dont il est le 49ème gagnant dans cette génération avec 51 produits différents, l'est nécessairement de par son physique. Entre les mains du maître Bazire, le diamant se polit gentiment, étape par étape. D'abord les débuts, à l'été de ses 3 ans, quatre courses où il a été à chaque fois remarqué, soit par ses victoires (au nombre de deux), soit par son comportement. Puis six mois loin des hippodromes avant un retour à la compétition à la fin février où, là encore, il se signale aussitôt. Jean-Philippe Monclin, auquel l'homme aux vingt Sulky d'Or a fait appel pour le driver l'été dernier à Châteaubriant où il se serait probablement déjà imposé si son enrênement ne s'était cassé dès le premier tournant et donc ce vendredi, est un observateur privilégié des progrès du mâle de Jean-Michel Rancoule et Jean-Pascal Bragato : "C'est un cheval qui ne fait que changer. C'est de mieux en mieux. C'est sûr qu'il a le physique qui est le sien mais il est très efficace. Cela ne le handicape pas pour le moment. Il a une marge de progression". Ses adversaires peuvent encore en témoigner après qu'il a pris le train à son compte au bas de la descente. "Ce n'est pas souvent que j'ai des premières chances à mener à Vincennes en ce moment, donc j'évite de les louper, poursuit Jean-Philippe Monclin. De plus, on n'était que sept partants, d'autant que le cheval de Philippe Gendry [Heraklion Desbois] n'est venu qu'en montant et qu'il était trop tard pour le laisser faire."

D'où vient-il ?

C'est le deuxième produit d'une quadruple gagnante à Vincennes, Unanime Quality (Offshore Dream), sous l'entraînement de Jacques Leloutre, et sœur utérine du millionnaire Arlington Dream (1 209 800 €). Au haras, elle a donné d'emblée la bonne Gloria du Gers (157 470 €), une fille de Ready Cash, alors que Hymne du Gers est un fils de Bold Eagle qui a été racheté aux ventes de yearlings de Deauville (105 000 €).

5e | PRIX ISOLDA
Att - 2700 m - Course C - 38 000 €
HYMNE DU GERS 1'14"1
Bold Eagle x Unanime Quality (Offshore Dream)
Driver : J. Monclin - Entraîneur : J. Bazire
Propriétaire : E. J. Rancoule - Eleveur : M. B. Anty
2e Heraklion Desbois 1'14"2
3e Hidalgo des Noes 1'14"2
4e : Hold Up du Saptel - 5e : Historien de Larre - 6e : Hello Paname
A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite