... (© ScoopDyga)
Résultat de course - 10.04.2021

Invictus Madiba marque les esprits

Tomas (Malmqvist) m'avait mis en confiance.
Adrien Lamy

Dans un Groupe 3 où plus de la moitié des neuf prétendants a été disqualifiée, dont l'invaincu Inferno Piper, les faits de course ne remettent nullement en cause la victoire éclatante d'Invictus Madiba pour la casaque de l’Écurie Hunter Valley et l'entraînement de Tomas Malmqvist, décidément en grande forme.

Depuis Timoko, vainqueur de l'édition 2010 de ce Groupe 3 (2 100m.-autostart) dans la réduction de 1'13'', aucun autre vainqueur n'avait été aussi vite que Invictus Madiba (Booster Winner) qui porte la nouvelle référence chronométrique de l'épreuve en 1'12''5 ! "Il avait trouvé son jour la dernière fois à Enghien après avoir affronté de bons lots en début de carrière (N.D.L.R. : il a notamment fini deuxième des invaincus Izoard Védaquais et Illico d'Amour). On avait déjà eu le bon parcours ce jour-là mais, là, il a vraiment bien accéléré et a peut-être passé un petit palier. Tomas (Malmqvist) m'avait mis en confiance, me disant que le poulain avait encore progressé sur sa dernière course. Il ne m'a pas donné d'ordre particulier, je pouvais même aller devant si je voulais, ce qui témoignait de la confiance de son entourage. Mais en le courant caché, c'est encore mieux." Sur une pointe, Invictus Madiba n'a laissé aucune chance à ses adversaires, à tel point que son pilote aurait même pu se passer d'utiliser les œillères. "Cela fait quelques mois que je travaille pour cette écurie, cela se passe bien, avec de bons chevaux. Je travaillais déjà depuis deux ou trois ans avec Tomas. C'est un contrat de confiance entre nous", poursuit le driver lauréat.
Ce succès met une nouvelle fois en avant la réussite de Tomas Malmqvist depuis le début de l'année, avec les chevaux de l’Écurie Hunter Valley mais pas seulement. Invictus Madiba est en effet son 17ème gagnant (le 3ème dans un Groupe 3). Un gagnant qui est inscrit au catalogue de la prochaine session de vente (le 21 avril) de l'agence Auctav.

D'où vient-il ?

Premier produit de Batignolles (Baccarat du Pont), non qualifiée, il est rattaché en lignée maternelle à Plume au Vent (102 598 €), son arrière grand-mère. De cette dernière, on trouve une très riche descendance dont Quarry Bay, Bohemian Rhapsody, Ulf du Noyer, Airport, Elie de Beaufour, Ingen ou Uranium.

2e | PRIX DE SAINTES
Att - 2100 m - Groupe 3 - 70 000 €
INVICTUS MADIBA 1'12"5
Booster Winner x Batignolles (Baccarat du Pont)
Driver : A. Lamy - Entraîneur : T. Malmqvist
Propriétaire : E. Hunter Valley - Eleveur : V. Grandidier
2e Ikacou des Cinty 1'12"9
3e Iron Meslois 1'12"9
4e : Isla Bonita
A voir aussi :
...
Gouvernance du PMU : Philippe Augier devient président exécutif

Le Conseil d'Adminstration du GIE PMU, réuni ce mardi soir pour définir la nouvelle gouvernance du GIE après la révocation la semaine dernière de Cyril Linette, l'ex directeur général du GIE, a dé...

Lire la suite
...
Comme une rennaissance d'Ibaya des Forges

Remarquée, récemment, à Enghien - fautive dans le premier tournant, elle avait ensuite remarquablement terminé, se classant neuvième -, Ibaya des Forges (Carat Williams) était très en vue ce mardi à Vincennes et n'a pas déçu ses ...

Lire la suite
...
Un come-back attendu :
et Diable ressort de sa boîte

C'était la belle course du jour et elle a tenu toutes ses promesses, sa phase finale mettant aux prises les trois concurrents les plus en vue, avec, en fin de compte, la victoire du concurrent le plus titré dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite