En bref - 10.04.2021

La passe de quatre de Zerozerosette Gar

Le sans-faute de Zerozerosette Gar (Wishing Stone) depuis le début de l'année se poursuit. Samedi à Vincennes dans le Prix d'Aubusson (2 100m.-autostart), le pensionnaire de Vitale Ciotola a remporté sa quatrième course consécutive, faisant une nouvelle fois jouer sa pointe de vitesse après s'être retrouvé loin au bas de la montée en raison de son n°10 derrière l'autostart. "Il s'est beaucoup amélioré en courant ici. C'est la première fois que je réussis à gagner quatre courses à la suite à Vincennes avec un cheval, se réjouit le professionnel transalpin installé à Grosbois. C'est magnifique. Il gagne en trottant 1'10'' sans forcer ! C'est un phénomène de vitesse quand il a un parcours caché comme aujourd'hui, un parcours qu'a encore réussi à lui donner Matthieu (Abrivard). Il venait de passer quinze jours au Haras de Sassy pour faire la monte mais cela ne l'a pas intéressé de monter sur les juments ! Je pense qu'on va maintenant le préparer pour le prochain Prix René Ballière avec l'objectif de prendre une petite place."

Ghalal de Vandel commence seulement sa carrière

Alors qu'il aura réellement 5 ans dans quelques jours (le 16 avril), Ghalal de Vandel (Jag de Bellouet), propre-frère de Vulcain de Vandel (595 520 € - 2ème du Critérium des 5 Ans et vainqueur du Prix Ténor de Baune entre autres) était de loin, avec seulement 3 000 € de gains, le moins riche de la 4ème course du jour à Marseille-Vivaux où il affrontait entre autres des chevaux qui avaient pour certains d'entre eux plus de 70 000 € sur leur compte en banque. "C'est un Jag de Bellouet qui n'avait pas de force à 3 et 4 ans, a expliqué son entraîneur Junior Guelpa au micro d'Equidia Racing. Il commence à rattraper le temps perdu et sera encore meilleur l'an prochain mais on l'a toujours très estimé." Après avoir débuté à l'automne de ses 4 ans par une deuxième place, il a enchaîné trois disqualifications avant de s'imposer ce samedi. "Il a fallu que l'on prenne notre temps, notamment son propriétaire, surtout qu'on l'a acheté yearling un bon prix (N.D.L.R. : 28 000 € aux ventes de Deauville) mais il est tombé dans la bonne maison pour cela. En gagnant aujourd'hui (lire samedi), on a fait une bonne partie de la route en ce qui concerne ses gains."

Sept trotteurs ont été réclamés depuis lundi

La réunion construite autour des courses à réclamer (6 épreuves des 7 courses du programme avaient ce statut), jeudi à Toulouse, a évidemment joué sur l’activité « réclamer » de la semaine. Depuis lundi, 7 trotteurs ont ainsi changé de propriétaires dans le cadre de réclamations. Quatre l’ont été lors de la réunion toulousaine et les trois autres ailleurs. À Toulouse encore, l’homme de la réunion a été Sylvain Roger, auteur d’un coup de trois comme entraîneur et driver et dont l’un des pensionnaires fait partie des réclamés du jour. À noter que, depuis lundi dernier toujours, cinq concurrents ont aussi été défendus et conservés par leur propriétaire. Voici le détail des réclamations.

Lundi 5 avril à Villedieu-les-Poêles
Cousin Hub (1er) réclamé 7 289 € (taux de réclamation de 6 500 €) par Valentin Coligny
Delta de l’Erdre (3e) réclamé 7 000 € (taux de réclamation de 6 500 €) par Yann Lorin pour Jean-Michel Lorin
1 candidat a été défendu par son propriétaire

Lundi 5 avril à Paray-le-Monial
Heroes Loulou (2e) réclamé 10 107 € (taux de réclamation de 10 000 €) par Christine Garcia
2 candidats ont été défendus par leur propriétaire

Mercredi 8 avril à Toulouse
Help The Beatles’s (1er) réclamé 11 150 € (taux de réclamation de 9 000 €) par Jacques Henri Treich
Dgin du Caux (1er) réclamé 6 200 € (taux de réclamation de 5 000 €) par Jean-Michel Chassaing
Green Card (5e) réclamée 7 002 € (taux de réclamation de 6 000 €) par René Soulie
Galion du Bourg (9e) réclamée 6 002 € (taux de réclamation de 6 000 €) par Jean-Charles Guillaume
2 candidats ont été défendus par leur propriétaire

Vendredi 9 avril à Saint-Galmier
2 candidats ont été défendus par leur propriétaire

Souvenirs...

Yoann Lebourgeois n'avait plus gagné pour Joël Hallais, son maître d'apprentissage, depuis le 26 novembre 2012 à Cabourg en selle sur Verdier du Rib. Appelé au pied levé ce samedi à Vincennes pour remplacer Jean-Loïc Dersoir sur Hirondelle du Rib (Rolling d'Héripré), il a franchi le poteau en tête et a ainsi remporté son 11ème succès depuis le début du mois, soit un peu plus d'un par jour.

A voir aussi :
...
Joudjie frappe fort au monté

Sorte de journée de transition après la "journée des Champions" dans une période qui précède l'ouverture du meeting d'été d'Enghien, samedi prochain, la réunion organisée à Caen ce lundi a fait la ...

Lire la suite
...
Debrief du week-end en province : R. Derieux et S. Ernault à égalité

Avec plus de cent courses entre samedi et dimanche, le programme était fourni en région en parallèle à la réunion de la Journée des Champions à Vincennes. Chez les pilotes, Romain Derieux, auteur notamment d'un coup de deux à ...

Lire la suite
...
Franck Nivard hospitalisé depuis le week-end

Pris de douleur en dessous du cœur, au niveau du sternum, vendredi au petit matin, Franck Nivard a été transféré par le Samu au CHU de Caen dans la foulée. Hospitalisé tout le week-end et toujours en ...

Lire la suite
...
Django Riff, désormais sous la menace de Boccador de Simm

Deux pères de vainqueurs ont tiré la couverture à eux dimanche dans les rangs des 3 ans : Timoko (Imoko), père de Jelyson (Prix d'Essai), et Boccador de Simm (Rieussec), à l'origine de Just a Gigolo (Prix Albert Viel). Le premier a ...

Lire la suite