... ©Aprh
Résultat de course - 12.04.2021

In Love du Choquel, un espoir pour Nicolas Bridault

Au sein de mon écurie, il me fait rêver.
Nicolas Bridault

Déplacement payant pour Nicolas Bridault en terre lyonnaise. Le professionnel normand s'est imposé avec un poulain de Carat Williams qui ne va pas en rester là. Ayant la même robe que son père, In Love du Choquel pourrait être la nouvelle locomotive de Nicolas Bridault.

Nicolas Bidault (entraîneur) à Lyon-La Soie
12 partants
4 victoires
50% sur le podium

Jusqu'à présent, Nicolas Bridault s'est montré très discret avec la génération née en 2018, c'est à dire les "I". Depuis le début de l'année, l'entraîneur ornais n'a présenté qu'un seul poulain de 3 ans : In Love du Choquel (Carat Williams). Très plaisant le jour de sa qualification le 21 octobre sur l'hippodrome de la Prairie, ce beau poulain alezan a été disqualifié lors de ses débuts à Vire. Ce lundi, il a remis les pendules à l'heure à la manière des forts, faisant impression sur la piste. Su Equidia Racing, son mentor n'a pas tari d'éloge au sujet de son pensionnaire : « C'est un poulain qu'on estime beaucoup. En débutant à Vire, il s'est précipité et a galopé. Je sais qu'il a beaucoup de tenue donc je n'ai pas hésité à venir en tête de course. Après le poteau d'arrivée, il aurait encore pu continuer à ce rythme-là un petit moment. Il n'était pas fatigué. Le jour de sa qualification, il s'était montré très plaisant en affichant le bon chrono de 1'18''5, tout en faisant une grosse faute. À la maison, il me fait vraiment voir de belles choses. C'est un poulain bien né puisque c'est le frère de Dream du Choquel (Royal Dream) et Folie du Choquel (Royal Dream). Au sein de mon écurie, il me fait rêver. » En deuxième épaisseur, le nez au vent, depuis la mi-parcours, Iletro Julry (Olitro) s'empare d'une bonne deuxième place. L'élève de Jean-Paul Gauvin n'a pas lâché le morceau mais force est de constater que le lauréat lui était supérieur.

Une génération de "I" prête à faire feu
Avec 16 poulains et pouliches de 3 ans déclarés sous son entraînement (14 sont qualifiés et toujours inédits), Nicolas Bridault semble bien armé pour ce printemps et cet été. Réputé comme habile metteur au point avec les jeunes éléments, le professionnel ne devrait pas tarder à présenter ses "I" sur les pistes provinciales.

D'où vient-il ?

Issu du croisement entre Carat Williams et Star du Choquel (non qualifiée), ce poulain alezan est le frère utérin de Dream du Choquel (153 800€) et Folie du Choquel (178 830€). La dernière d ela famille a être inscrite à l'entraînement est une pouliche de 2 ans nommée Joie du Choquel (Cristal Money). Comme In Love du Choquel, cette pouliche a été élevée par Bruno et Fabrice Bridault ainsi qu'Audrey Warot. Bruno Bridault en est le propriétaire.

3e | PRIX DES MAGNOLIAS
Att - 2700 m - Course F - 15 000 €
IN LOVE DU CHOQUEL 1'18"
Carat Williams x Star du Choquel (Lulo Josselyn)
Driver : N. Bridault - Entraîneur : N. Bridault
Propriétaire : B. Bridault - Eleveur : B. Bridault
2e Iletro Julry 1'18"1
3e Illico de Javie 1'18"6
4e : Istoric Mauzun - 5e : Ilux du Caux - 6e : Izicoere le Fol
A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite