Résultat de course - 12.04.2021

Dunaway, à la recherche du temps perdu

Entraînée depuis le mois de mars par Charley Mottier, Dunaway triomphe pour la deuxième fois d'affilée en trois essais chez son nouvel entraîneur. Alexandre Abrivard, son pilote du jour, s'offre un nouveau "coup de trois" dans le Centre Est, trois jours après celui réalisé vendredi dernier sur l'hippodrome de Saint-Galmier.

Les jours se suivent et se ressemblent pour Charley Mottier. Le fils de Chantalle Mottier a une nouvelle fois épinglé une course pour son entraînement ce lundi. La victoire de Dunaway (Goetmals Wood) le rapproche encore plus du cap des 100 succès en tant qu'entraîneur. En moins de trois ans (Charley Mottier a présenté son premier partant en tant qu'entraîneur le 8 mai 2018 à Arras), le cousin de Mathieu Mottier porte désormais son compteur à 99 succès en tant que metteur au point. C'est sa 20 ème victoire depuis le 1er janvier en 76 courses courues (43% de réussite sur le podium).

Alexandre Abrivard poursuit sa série
Sans contestation possible, Alexandre Abrivard a été l'homme de cette réunion lyonnaise en remportant pas moins de trois courses. Sur Equidia Racing, le principal intéressé a expliqué comment il a construit sa victoire au sulky de Dunaway : « La jument a dû faire des efforts en début de course. Ensuite, on a eu un bon dos derrière Eden Julry. Quand je l'ai décalée, à l'entrée du dernier tournant, elle a bien sprinté, repartant facilement sous l'attaque du cheval de Tristan (Enduro). »
Si les réunions du Centre-Est lui réussissent bien à l'heure actuelle, Alexandre Abrivard ne va pas, pour autant, devenir un fidèle des programmes régionaux : « Je ne vais pas faire des déplacements dans le Centre-Est toutes les semaines. Il y avait deux réunions dans le Centre-Est qui se suivaient. et dans lesquelles j'avais des bonnes chances. Mon père a tout de même besoin de moi pour l'aider à trotter les chevaux le matin à l'écurie. Et je privilégie évidemment la région parisienne. »

D'où vient-elle ?

Quintuple lauréate à Vincennes, la bonne Mayerling (246 820€) n'est autre que la génitrice de Dunaway. Elevée par Bertrand de Folleville (Ecurie Cheffreville) et Gérard Augustin Normand, cette dernière a été achetée 26 000€ aux ventes du Prix d'Amérique 2019 par Jean-Michel Larré qui l'a placée dans les boxes de Damien Laisis, puis récemment dans ceux de Charley Mottier. Dans le pedigree de Dunaway, on retrouve Kepler (2ème du Prix des Elites en 2003 et double lauréat au niveau semi-classique sous la selle). La mère de cet étalon se nommait Brignoles (216 714€ - 11 vict.).

8e | PRIX DU PRINTEMPS
Att - 2700 m - Course F - 23 000 €
DUNAWAY 1'14"6
Goetmals Wood x Mayerling (Jiosco)
Driver : A. Abrivard - Entraîneur : C. Mottier
Propriétaire : J. M. Larre - Eleveur : E. Cheffreville
2e Enduro 1'14"7
3e Escapade du Digeon 1'14"8
4e : Eden Julry - 5e : Expresso - 6e : Duc du Vivier - 7e : Darwin Begonia
And Arifant 1'16''5 Sharif Di Iesolo (IT)
Goetmals Wood 1'11''9 Infante d'Aunou 1'16''2
Tahitienne Kimberland (US)
DUNAWAY Oligiste
Jiosco 1'15''8 Quioco
Mayerling 1'13''0 Valse Bellemoise
Ecrehoux 1'29''5 Beausejour Ii
Usta 1'22''0

Come back réussi d'Alexandre Abrivard à La Soie

Il fallait remonter au 11 avril 2018 (réunion du Grand National du Trot) pour retrouver la dernière apparition d'Alexandre Abrivard sur l'hippodrome de Lyon-La Soie. Ce jour-là, il s'était produit cinq fois en piste avec trois victoires à la clé. Ces trois succès avaient été acquis pour l'entraînement de son père grâce à Coconut Citrus, Déesse du Citrus et Fétiche d'Urzy. Alexandre Abrivard sera pas présent ce mercredi lors de la réunion de prestige du Grand National du Trot.

A voir aussi :
...
Cleangame débute sa tournée des régions

La brillante démonstration de Cleangame (Ouragan de Celland) dans le Prix d'Eté (Gr.2), dimanche 11 septembre, prouve que le champion de Jean-Michel Bazire a retrouvé toutes ses sensations. Son entraîneur avait, à chaud, évoqué le Grand Prix de la Fé...

Lire la suite
...
Imhotep Madrik de plus en plus fort

Après un premier succès à Vincennes décroché le 1er septembre au prix d'un extrême courage, Imhotep Madrik (Prodigious) a réitéré mais avec une marge nettement plus confortable. Le parcours du jour, les 2.175 mètres de ...

Lire la suite
...
100e victoire d'Emilie Le Beller,
ce mardi à Vincennes

Cela faisait presque dix mois qu'Emilie Le Beller n'avait pas franchi le poteau d'arrivée en tête à Vincennes. La dernière fois, c'était le 30 novembre dernier, en selle sur Héros du Pré (Rieussec) qui se permettait de ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite