...
Actualité - 13.04.2021

Etrier et Sulky Summer Races, les marques d’été du trot

Le calendrier Etrier 3 ans Summer Races

La nouvelle appellation lancée l’hiver dernier sur les grandes filières de sélection avec la création de la marque Prix d’Amérique Races a fait des petits. LeTROT vient de dévoiler la déclinaison du même concept durant l’été, dans une version élargie plutôt à six mois, d’avril à septembre. Sous le même label estival Paris Summer Races, deux marques font leur apparition : les Etrier Summer Races et les Sulky Summer Races.

Les mots de promesse, d’optimisation, de marque ont été largement été utilisés par les animateurs de la présentation des marques d’été des filières de sélection des courses de trot, avec en première ligne Jean-Pierre Barjon, le président de LeTROT. Lequel présente l’ensemble de la démarche en ces termes : « Paris Summer Races, c’est un label pour animer l’été, une appellation pour présenter les deux grandes disciplines importantes au trot qui deviennent dans leur nouvelle appellation l’Etrier et le Sulky avec les marques Etrier Summer Races et Sulky Summer Races. Notre objectif est toujours le même : que les parieurs comprennent encore mieux notre programme, les enjeux qu’ils portent et aient envie de suivre nos chevaux avec cette mise en avant durant l’été des 3 ans, 4 ans et 5 ans. Cette mise en avant va se poursuivre ensuite avec tout le programme des Prix d’Amériques Races que nous conserverons évidemment. L’été va donc préparer l’hiver sous un nouvel angle, avec deux belles disciplines. Paris Summer Races, ce seront au total 20 réunions regroupées en une seule et grande saga. »
Les marques Paris Summer Races, Etrier Summer Races et Sulky Summer Races sont à comprendre comme un balisage et un habillage des courses pour les meilleurs 3, 4 et 5 ans de l’été pour le grand-public, dans une séquence de qualifications et d'une finale - pour chaque catégorie. Il n’y pas de changement de programme à proprement parler si ce n'est l'extension et la confirmation du principe de qualification pour une Finale.

La recherche des codes addictifs des séries
En créant des marques comme fil conducteur, LeTROT cherche à renforcer son univers et à faire entrer les clients des courses, notamment les parieurs, dans la logique qui fait le succès des séries. Les repères deviennent simples et lisibles (par discipline – étrier ou sulky – et par âge – 3, 4 et 5 ans). Le programme bâti jusque là comme une juxtaposition de références historiques (les noms des épreuves sont des hommages à des champions ou des figures de l’histoire des courses) se transforme en série ou feuilleton à épisodes. C’est ainsi que pour les 4 ans montés, le Prix René Palyart (04/05), Prix Henri Ballière (19/05), Prix Lavater (04/06) et Prix du Président de la République (27/06) deviennent Qualif #1, Qualif #2, Qualif #3 et Finale des Etrier 4 ans Summer Races.

Les marques et formules marketing Etrier Summer Races et Sulky Summer Races permettent d’englober sous leur seul nom tout le programme de sélection des 3, 4 et 5 ans dans ce qu’on appelait jusque là le programme semi-classique et classique. Les épreuves s’enchaînent dorénavant par âge dans une suite de qualifications qui conduisent à une grande finale. C’est bien le même concept de championnat permanent qui se décline dorénavant au trot, suivant la même inspiration que ce qu’ont fait de nombreux sports, notamment le football.

Une autre façon de communiquer
La volonté de donner de la lisibilité au programme pour toutes et tous, sans forcément posséder de bagage culturel propre à l’univers du trot, renvoie à la volonté de mettre le parieur comme premier client des courses. Jean-Pierre Barjon développe à ce propos : « C’est une autre façon de communiquer. Nous avons des parieurs et on souhaite leur apporter un produit qu’ils comprennent et qu’ils apprécient. Dans la recherche de l’excellence que tous les acteurs des courses réalisent, il était nécessaire de faire un prolongement à ce que nous avions imaginé cet hiver et de construire comme une suite, dans un même langage, une même mécanique et, j’espère, avec le même succès. »

Un traitement d’égal à égal entre le monté et l’attelé
Le traitement sur le même plan du programme monté (désormais dénommé Etrier) et attelé (dénommé Sulky), sans volonté de plus apprécier l’un que l’autre – ou déprécier que l’un plus l’autre – permet au monté de trouver une vitrine d’exposition directe agrandie. Jean-Pierre Barjon a justifié ce choix de parité des marques Etrier et Sulky en ces termes : « L’ADN des courses, c’est des chevaux, des hommes, des parieurs. Toute l’histoire du trot a commencé sur une place avec un homme et un cheval. Aujourd’hui, le trot, c’est deux disciplines. L’Etrier est une discipline fondamentale pour nous car c’est elle qui permet d’accueillir et former tous nos apprentis et nos jockeys. C’est aussi la discipline où aujourd’hui les femmes ont le plus de chance de se mettre en valeur. C’est notre vitrine. C’est en quelque sorte un retour à la source et un retour à l’histoire. »

La continuité « hiver » - « été »
La vie du trot est en train de s’organiser au trot autour de deux grands volets saisonniers, comme deux semestres : l’été et l’hiver. En commençant sa présentation, Jean-Pierre Barjon a tout de suite voulu exprimer le fil directeur des actions de LeTROT et leur continuité en rappelant le lancement de la marque Prix d’Amérique Races : « Ma dernière intervention de ce type a eu lieu il y a 165 jours exactement au début de l’hiver pour présenter le nouveau concept de notre programme. C’est avec la même exigence que je reviens ici. » Le Paris Summer Races et le Prix d’Amérique Races sont intimement liés comme les deux faces d’une même pièce. Le président de LeTROT détaille sur ce sujet : « Le Paris Summer Meeting doit devenir le meilleur moment pour découvrir nos courses. » C’est aussi là que les parieurs, curieux et passionnés peuvent faire mieux connaissance avec les futures vedettes de demain. Toujours dans cette idée, le circuit attelé estival, « le Sulky Summer Races est l’antichambre de l’hiver. Avant de devenir les cracks de l’hiver, tous les champions sont passés par là [les courses estivales] ».
Par ce traitement équivalent de l’été et de l’hiver, les décideurs de LeTROT ont décidé de faire tourner la lune. La face cachée de celle-ci, les courses de l’été, largement méconnues du grand-public, passe ainsi à la lumière. La révolution de la lune du trot donne une vision complète et annuelle d’un même point de vue.

Création d'un univers visuel avec logos et trophées
Comme pour les Prix d'Amérique Races, tout l'univers Summer Races bénéficie de codes visuels propres avec logos spécifiques (exemple ci-dessous). Des Trophées, remis aux vainqueurs des épreuves, ont aussi été créés spécifiquement pour compléter le dispositif.

L'articulation Qualifications - Finale
Tout le système est désormais construit sur la logique de qualifications et de finales. L’Etrier Summer Races et le Sulky Summer Races proposent chacun, pour chaque promotion de 3, 4 et 5 ans, un circuit de qualifications et une finale (un Groupe 1). Voir le détail et l’ensemble du calendrier ci-après.
Au total, le Paris Summer Races comprend 32 courses (26 qualifications et 6 Finales) réparties sur 20 réunions. Sur le calendrier, la séquence s’étend du 26 mars (Qualif #1 Etrier 3 ans Summer Races – Prix Ali Hawas) au 19 septembre (Finale Etrier 5 ans Summer Races – Prix de Normandie).

La généralisation du système de qualification pour la finale
Dans les six tableaux, les deux premiers de chaque épreuve de qualification sont prioritaires pour la Finale. C’est la généralisation du système élaboré avec les Qualifs du Prix d’Amériques Races. La problématique des places au départ des Finales va donc se poser de la même manière que lors de la constitution de la liste des partants du Prix d’Amérique Legend Race. Des chevaux qualifiés par le circuit des Qualifs, mais peu argentés, peuvent-ils contraindre à l’élimination de candidats plus riches et potentiellement candidats à la victoire ? C’est à l’épreuve des faits que l’on mesurera au mieux les conséquences de cette règle.

Equidia se met au diapason
Nouvel alphabet de communication du trot, cette refonte du « nommage » sera relayée par Equidia. Arnaud de Courcelles, directeur général d'Equidia et du Pole médias, a présenté les développements assurés par la chaîne du cheval en précisant : « Nous nous appuierons sur notre très belle expérience des Prix d’Amérique Races. Nous avons travaillé sur des éléments de captation nouveaux et reconduiront les vues de drône et de la racecam. Dans l’univers digital, nous proposerons comme l’hiver dernier un JT spécifique et nos contenus Insiders. Nous aurons aussi des analyses Tracking et de pedigree. » Un habillage spécifique en relation avec les codes signalétiques des Etrier Summer Races et Sulky Summer Races a été développé, « qui sera à découvrir dès vendredi prochain ».

LE CALENDRIER

Étrier Summer Races
3 ANS
Qualif #1 - Prix Ali Hawas (26/03)
Qualif #2 - Prix Félicien Gauvreau (26/03)
Qualif #3 - Prix Hémine (16/04)
Qualif #4 - Saint-Léger des Trotteurs (19/05)
FINALE - Prix d'Essai (27/06)



4 ANS
Qualif #1 - Prix René Palyart (04/05)
Qualif #2 - Prix Henri Ballière (19/05)
Qualif #3 - Prix Lavater (04/06)
FINALE - Prix du Président de la République (27/06)
5 ANS
Qualif #1 - Prix Louis Forcinal (27/03)
Qualif #2 - Prix Jean Gauvreau (09/05)
Qualif #3 - Prix Victor Cavey (01/06)
Qualif #4 - Prix Xavier de Saint-Palais (25/06)
FINALE - Prix de Normandie (19/09)

Sulky Summer Races
3 ANS
Qualif #1 - Prix Paul Karle (27/04)
Qualif #2 - Prix Masina (27/04)
Qualif #3 - Prix Kalmia (25/05)
Qualif #4 - Prix Ozo (25/05)
FINALE - Prix Albert Viel (27/06)
4 ANS
Qualif #1 - Prix Gaston Brunet (24/04)
Qualif #2 - Prix Gaston de Wazières (24/04)
Qualif #3 - Prix Phaeton (28/05)
Qualif #4 - Prix Paul Leguerney (28/05)
Qualif #5 - Prix Jules Thibaut (25/08)
Qualif #6 - Prix Jean Le Gonidec (25/08)
FINALE - Critérium des 4 ans (04/09)
5 ANS
Qualif #1 - Prix Robert Auvray (27/03)
Qualif #2 - Prix Henri Levesque (17/04)
Qualif #3 - Prix Albert Demarcq (09/05)
Qualif #4 - Prix Louis Jariel (12/06)
Qualif #5 - Prix Jockey (21/08)
FINALE - Critérium des 5 ans (04/09)

A voir aussi :
...
Tony Parker au sulky à Vincennes !

Invité par l'opérateur ZEturf dont il est l'ambassadeur et partenaire via son entreprise hippique Infinity Nine Horses, Tony Parker était ce mardi soir à Vincennes. Une immersion totale puisque l'ancien champion de NBA est allé jusqu'à s'installer dans un sulky ...

Lire la suite
...
Jérusalem : Diablo du Noyer ouvre son score

Parée de la casaque de Claude Guedj, Jerusalem (Diablo du Noyer) a offert une première victoire en tant qu'étalon à son géniteur Diablo du Noyer (Jasmin de Flore) ce mardi. Avec 60 produits enregistrés au SIRE (8 d'entre ...

Lire la suite
...
Tout sur le programme
Premium de 2022

C’est au cours d’une conférence commune que les directions techniques de LeTROT et France Galop ont présenté ce mardi le calendrier des réunions PREMIUM de 2022. Le fait que les deux maisons-mères présentent dans ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite