... ©Scoopdyga
Résultat de course - 13.04.2021

Gaia de Guérinière avec de la marge

Aujourd'hui c'était l'objectif
Matthieu Abrivard

Gaia de Guérinière vaut sans aucun doute mieux qu'une course D. Elle a fait littéralement le tour de ses rivales du jour pour signer ici un plaisant 1'12''1.

Il y a eu Sage de Guérinière (481 00€ de gains) mais aussi Bily de Guérinière (près de 220 000€) ou encore Éva de Guérinière (près de 100 000€). L'éleveur/propriétaire Pierre Gypteau peut désormais compter sur Gaia de Guérinière (Ganymède), capable de prendre définitivement le relai. Sa victoire du jour est en effet annonciatrice d'une belle suite de carrière. Car tout n'a pas été simple, surtout durant la première moitié de la course quand Matthieu Abrivard n'a eu d'autres choix que d'évoluer à flanc de peloton. Parvenant à se rabattre dans la montée, le futur duo vainqueur s'est retrouvé à l'extérieur de l'animateur, position peu enviée par les pilotes de Vincennes. Mais Gaia de Guérinière était clairement la plus forte et ce parcours peu avantageux ne l'a pas empêché de placer une accélération décisive à l'entrée de la ligne droite. Mention bien pour Matthieu Abrivard : "Elle a été bonne pour gagner. En classe pure elle devrait avoir un peu plus de gains. Elle a de la facilité et n'est pas usée ayant livré peu de combats. Pour l'avenir c'est bien."

Du rouge au vert
Depuis l'arrivée des émojis dans l'univers du trot, Gaia de Guérinière a été quatre fois estampillée en vert par Matthieu Abrivard. Résultat, trois succès dont celui du jour donc qui fait suite à une sortie à Laval où elle était colorée de rouge (4ème à l'issue d'un bon parcours). Sur ses 20 derniers vainqueurs, Matthieu Abrivard avait affichait six fois un émoji vert, quatorze en orange et aucun en rouge.

D'où vient-elle ?

Deuxième produit de sa mère Alba de Guérinière qui avait déjà donné Faon de Guérinière, quintuple lauréat en course (1’11’’4 et 79 600€). Le dernier de la fratrie est par Face Time Bourbon : Kily de Guérinière. Alba de Guérinière n’a pas performé en course mais est la soeur de Bily de Guérinière (219 940€) et de Sage de Guérnière (481 180€), les deux fleurons du label de Pierre Gypteau.

4e | PRIX COELESTINA
Att - 2100 m - Course D - 37 000 €
GAIA DE GUERINIERE 1'12"1
Ganymede x Alba de Gueriniere (Goetmals Wood)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : P. Gypteau - Eleveur : E.A.R.L Gypteau
2e Giga d'Ourville 1'12"3 Booster Winner x Orsina
3e Gazoline du Seux 1'12"3 Opium x Indiscrete
4e : Guerriere Wind - 5e : Gloire Divine - 6e : Gipsy du Ried - 7e : Girl Haufor
A voir aussi :
...
L'Europe du trot
proposera 101 Groupes 1 en 2023

La tendance est à la reconduction de l’offre 2022. Après avoir atteint et finalement dépassé 100 Groupes 1 l’an dernier, le calendrier international européen reprend la même structure et annonce 101 Groupes 1 en 2023. Telles sont les données actuellement à ...

Lire la suite
...
Hulken Sisu montre un tout autre visage

Arrivé dans la team "Bazire" il y a environ deux mois, Hulken Sisu (Readly Express) avait laissé une impression correcte pour ses premiers pas pour son nouvel environnement dans le Prix d'Amérique Races ZEturf Q#4-Prix Ténor de ...

Lire la suite
...
Héroïne des Landes fait la différence pieds nus

Il fallait remonter au 2 février 2022 pour trouver la dernière fois que Sébastien Hardy avait déferré des quatre pieds Héroïne des Landes (Opium). Cette date correspond aussi à sa dernière course à Vincennes. Pieds nus ce ...

Lire la suite
...
Kifil de Bussy s'affirme

Le représentant de José Davet, Kifil de Bussy (Boccador de Simm) avait réussi de brillants débuts au trot monté (le 13 janvier) sous la selle d'Alexandre Abrivard. Quelques semaines plus tard, le style est toujours aussi plaisant. "Kifil ...

Lire la suite