... ©Aprh
Actualité - 17.04.2021

Une victoire du meilleur Gu d'Héripré

On a revu ce samedi le meilleur Gu d'Héripré (Coktail Jet) à l'occasion du Prix Henri Levesque - Sulky Summer Races Qualif #2. Parfait d'allures, présenté dans un superbe état, le médaillé de bronze du dernier Prix d'Amérique - Legend Race a fait preuve d'une très nette supériorité pour asseoir sa suprématie sur la promotion de 2016.

C'est une course dont le palmarès parle pour elle. Les vainqueurs de Groupe 1 y sont légion, les lauréats de l'estival Critérium des 5 Ans aussi, lequel sera bien sûr la cible prioritaire de Gu d'Héripré (Coktail Jet) en 2021 avant de penser à nouveau à la plus grande des compétitions à l'hiver prochain. Parfait sur toute la ligne aujourd'hui, l'élève de la famille Quintin a fait preuve d'une très grande supériorité pour remporter cette 2ème épreuve sur la route de la Finale de la promotion, programmée cette année le 4 septembre. À son sulky, Franck Nivard a apprécié le style de son partenaire : "Dès le heat, j’ai senti que le cheval était au top après une course dont il avait besoin la dernière fois. Il était parfait aujourd’hui. À l’intersection des pistes, Green Grass est venue vite et mon cheval a été légèrement surpris mais il est reparti et on a contrôlé aussitôt."
La course est jouée et Gu d'Héripré signe une démonstration de force dans les conditions optimales pour lui, aussi bien côté piste que dans l'atmosphère. S'il est le leader incontesté de sa promotion et si son niveau est bien connu, il reste encore une marge de progression comme nous l'a rappelé Franck Nivard : "Si on peut le déferrer un jour, ça nous permettra de faire le break. Il a son poids, étant encore ferré lourd (aux antérieurs), ce qui réhausse encore sa performance."

Le départ supersonique de Franck Nivard
Si le chrono d'1'11''2 ne constitue pas un record, il reflète aussi la dimension "contrôle de la situation" de Gu d'Héripré et le fait qu'il n'a finalement pas été poussé dans ses retranchements. Pourtant son départ a été exceptionnel, sous la houlette de Franck Nivard : "J'ai pris un peu de risque, à ras la cellule, prenant même la 1ère d'ailleurs. Il est extrêmement rapide à la volte, même plus qu'à l'autostart. C'était le jeu de démarrer vite pour prendre la corde. Le cheval était parfait aujourd'hui."

Les prochaines courses des Sulky Summer Races - 5 ans
Qualif #3 - Prix Albert Demarcq (09/05)
Qualif #4 - Prix Louis Jariel (12/06)
Qualif #5 - Prix Jockey (21/08)
FINALE - Critérium des 5 ans (04/09)

Le palmarès du Prix Henri Levesque - Sulky Summer Races comparé au palmarès du Critérium des 5 Ans - Finale
2021 - GU D'HÉRIPRÉ (?)
2019 - ENINO DU POMMEREUX (2ème)
2018 - DÉLIA DU POMMEREUX (2ème)
2017 - CARAT WILLIAMS (1ère)
2016 - Baltic Charm (3ème)
2015 - AMIRAL SACHA (disq.)
2014 - VOLTIGEUR DE MYRT (6ème)
2013 - UNIVERS DE PAN (3ème)
2012 - Tornade du Rib (pas couru)
2011 - SUN CERAVIN (pas couru)
en majuscule, les vainqueurs de Groupe 1

Les placés
Derrière le ténor Gu d'Héripré, son challenger officiel Gelati Cut (Coktail Jet) a encore une fois réalisé une très belle performance en prenant la 2ème place, sans être au top et en ayant réalisé une petite bévue en partant (quelques foulées de galop). Romain Larue son entraîneur s'est dit "très satisfait de sa prestation : deuxième dans une course comme celle-ci derrière le leader de la génération, je prends !" L'objectif est désormais de le préparer au mieux en vue du Paralympiatravet (Gr.1) du 8 mai prochain à Äby. Il faudra compter avec un voyage de 17 heures pour rejoindre la Suède. Pour rappel, ils sont pour le moment quatre sur les rangs de la course : Gelati Cut donc, Délia du Pommereux, Racing Mange et Ecurie D. Plusieurs courses qualificatives et des cartons d'invitation viendront compléter le peloton.

Gala Tejy (Atlas de Joudes) est lui monté sur la 3ème marche du podium de ce Groupe 2, prouvant ses progrès constants : "il montre de quoi il est capable à l'attelé, nous a dit son driver Thomas Chalon avant de préciser que son cheval a besoin de prendre de la confiance". Sa fin de course a été très bonne.





Partis à huit, arrivés à quatre
Ce Prix Henri Levesque aura été aussi marqué par quatre disqualifications. Deux dès les premiers mètres à l'encontre de Ganay de Banville et Grand Art, fautifs dans la descente. En fin de parcours, Green Grass s'est perdue dans ses allures alors qu'elle tentait de garder la 2ème place alors que Goldy Mary a pris le galop à la sortie du dernier virage en venant en dehors des autres avec de la vitesse. De quoi laisser à Matthieu Abrivard des regrets et des questions : "Dommage, il m'était impossible de la lâcher complètement. Il doit y avoir un grain de sable dans la machine."

D'où vient-il ?

Fils de l'étalon phare Coktail Jet 1'10'', Gu d'Héripré est issu de Vedetta d'Héripré 1'15'' (Orlando Vici), qui était toute bonne, gagnant quatre de ses sept courses et se classant deux fois deuxième, avant d'être accidentée et de devoir interrompre sa carrière. Vedetta d'Héripré est, de surcroît, la soeur cadette du champion Rolling d'Héripré 1'10'' (Dahir de Prélong), triple gagnant de Groupe I, à la faveur du Prix de Sélection, puis du Critérium des 4 Ans et du Critérium Continental. Avant Gu d'Héripré, Vedetta d'Héripré a eu Falco d'Héripré 1'11'' (155.020 €) et, juste après, elle a mis bas Hérik d'Héripré 1'13'' (76.520 €). Ses produits les plus récents sont Iraty d'Héripré 1'16'', un fils de Love You, propre frère d'Hérik d'Héripré et trois quarts frère de "Gu", qui a débuté victorieusement, il y a peu, à Meslay-du-Maine, Just d'Héripré, un fils de Prodigious, et Kéola d'Héripré, une fille du jeune Fabulous Wood.

6e | SULKY SUMMER RACES 5 ANS - QUALIF 2
Att - 2175 m - Groupe 2 - 100 000 €
GU D'HERIPRE 1'11"2
Coktail Jet x Vedetta d'Heripre (Orlando Vici)
Driver : F. Nivard - Entraîneur : P. Billard
Propriétaire : E. d' Heripre - Eleveur : E. d' Heripre
2e Gelati Cut 1'11"4
3e Gala Tejy 1'11"6
4e : Gallant Way
A voir aussi :
...
Hiphip Houra cette fois à bon port

Il y a dix jours, une panne mécanique du camion de William Bigeon (voir tweet ci-contre daté du 27 avril) avait empêché Hiphip Houra (Goetmals Wood) de rejoindre Vincennes. Bien présent cette fois, il est aussi bien parti ...

Lire la suite
...
Enzo d'Essarts : une première "tête et corde" réussie

Il était le grand favori de l'épreuve. Il faut dire qu'Enzo d'Essarts (Royal Dream) restait sur un deux victoires et deux premiers accessits lors de ses quatre dernières tentatives. Il a remporté le Grand Prix lavallois du jour, ...

Lire la suite
...
J-1 Paralympiatravet - les Français sont bien arrivés !

Le premier grand rendez-vous scandinave du printemps, c'est demain avec la Paralympiatravet 2021 à Äby. Nous en faisions la une dans notre édition d'hier jeudi (voir l'article dédié). Depuis les deux trotteurs tricolores ont fait la route vers la Suède, ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite