... © Aprh
Résultat de course - 16.04.2021

Gaspar de Brion : quel drôle de lascar !

Quand il prend l’avantage, il pointe les oreilles et fait le minimum.
Matthieu Abrivard

Matthieu Abrivard aime à dire de lui : « Il a une grande facilité à trotter. » C'est le moins que l'on puisse dire et Gaspar de Brion a, une nouvelle fois, laissé une très grosse impression.

Gaspar de Brion (Singalo) a "mangé" l'ensemble du peloton en bas de la descente pour ensuite contrôler l'épreuve à sa guise et repartir dans le final, avec l'air d'être en mode balade. Dans la bouche de Matthieu Abrivard, ce résumé donne : « Il a fallu mettre un bon tir en descendant mais ensuite on n’est pas allés vite, cela m’a aidé. Il se relance super bien. L’avantage, c’est qu’il n’a pas mis de temps à dépasser les autres avec le bout qu’il a fait en descendant. Après un tel bout, lui ensuite est capable de souffler et de se relancer, d’autres ne le pourraient pas. Aujourd’hui, je suis allé devant parce que je n’ai pas voulu prendre de risque mais j’aurais pu attendre un peu plus. Quand il prend l’avantage, il pointe les oreilles et fait le minimum. À l’avenir, il faudra que je vienne de derrière. Il n’aura pas besoin d’aller plus vite dans les prochaines années. Il faut surtout en prendre soin. Je le possède avec une bande de copains. On n’a donc pas la pression. À nous de le préserver et d’en faire un bon hongre d’âge. » Parmi les copains, il y a le jockey d’obstacle Thomas Beaurain et Jean-Christophe Vaudoit.

Nimrod Boréalis : le hongre référent
Dans le clan Abrivard, il est un hongre qui fait référence : le champion Nimrod Boréalis, avec des gains en fin de carrière de 1,37 M€. Au jeu des comparaisons, Matthieu Abrivard nous apprend : « Nimrod avait encore plus de facilités que lui. Si Gaspar fait la moitié de Nimrod, on sera surtout loin d’être malheureux. »

D'où vient-il ?

C'est l'élevage de Loïc-Désiré Abrivard et la progéniture de la gagnante de sept courses Rolls de Brion 1'14'' (Jag de Bellouet), qui s'illustra dans l'Ouest, puis dans le Midi et en Corse, pour un peu moins de 60.000 € de gains. Gaspar de Brion (Singalo) est l'un des trois vainqueurs nés des oeuvres de Rolls de Brion, avec, au premier chef, sa propre soeur, Diva de Brion 1'12'' (cinq victoires et plus de 100.000 €). Après quoi, les produits les plus récemment répertoriés de Rolls de Brion sont Igor de Brion, un fils d'Aldo des Champs restant à qualifier, et Java de Brion, une pouliche de 2 ans par Ni Ho Ped d'Ombrée. On peut faire remonter la famille à la semi-classique Eileen Patton 1'18'' (1970-Patara), cinquième mère de Gaspar de Brion et demi-soeur du classique Pythagoras 1'13'' (Florestan), lauréat du Gran Premio Continentale (Groupe I), en Italie, et deuxième, en France, du Critérium Continental (Groupe I), entre Passionnant et Pélican du Pont, voire troisième de ce qu'on appelait alors le Derby de l'U.E.T., remporté, cette année-là, par Mack The Knife.

4e | PRIX ARIEL
Att - 2850 m - Course B - 50 000 €
GASPAR DE BRION 1'13"8
Singalo x Rolls de Brion (Jag de Bellouet)
Driver : M. Abrivard - Entraîneur : M. Abrivard
Propriétaire : Ec. L. Abrivard - Eleveur : L. D. Abrivard
2e Good Friday 1'14" Village Mystic x Maflymede
3e Gilmour 1'14" Tag Wood x Roxane Nova
4e : Aura Sl - 5e : Eric The Eel - 6e : Allegra Wf - 7e : Galon de Vire
A voir aussi :
...
Renaud Lavillenie et Pierre Pilarski remportent un Groupe ce samedi à Auteuil

La casaque de Hugo et Pierre Pilarski, celle de Bold Eagle (Ready Cash) au trot, paraîtra deux fois lors du grand week-end de l'obstacle français, à Auteuil. Ce samedi, elle était portée par Villa Rica (Cokoriko) dans le ...

Lire la suite
...
Insolent Somolli nominé chez les espoirs

Pieds nus pour la première fois de sa carrière, Insolent Somolli (Booster Winner) a triomphé sans être encore à 100 % de ses moyens. Voilà l'enseignement du Prix de Banville, avec l'analyse de Mathias Dudouit, son driver, au micro d'Equidia Racing. "...

Lire la suite
...
Jolie Baraka a trouvé ses marques

Entraînée par Philippe Allaire, Jolie Baraka (Love You) n'est plus la même depuis la réunion deux facteurs : Caen d'une part et le monté d'autre part. Difficile en début de carrière à l'attelé, cette nièce ...

Lire la suite
...
Richard Westerink inscrit
Étonnant dans les traces de Timoko

Richard Westerink et l’Eliloppet, c’est une histoire de fascination. Celle d’un gamin hollandais pour la plus grande course scandinave, celle qui se rapprochait le plus de sa référence, le Prix des Géants, disputé dans ...

Lire la suite