Résultat de course - 16.04.2021

Mentions à Erasme Williams et à Ginko du Roussoir

J'ai eu l'opportunité d'être dans le dos de Julien (Dubois), ce qui m'a permis d'avoir un très bon parcours.
Philippe Daugeard sur Equidia Racing

De la réunion d'Argentan ce vendredi, on détachera les victoires d'Erasme Williams dans l'épreuve la plus intéressante sportivement et de Ginko du Roussoir qui s'est imposé en laissant une belle impression de facilité.

L'entraîneur Philippe Daugeard en 2021
83 partants
9 victoires
171 630 €

Deux partants, deux victoires, la journée de l'écurie de Philippe Daugeard à Argentan ne pouvait pas être meilleure. De la course d'amateurs remportée par la rentrante Donzella Bella (Niky) menée par Eddie Berthomier-Charles à la meilleure épreuve sportivement enlevée par Erasme Williams (Quai Bourbon), Philippe Daugeard a fini la journée comme il l'avait commencée après avoir, au passage, jouer les bons samaritains en aidant Luc Gaborit à rattraper sa jument, Emeraude Jemiska, qui s'était échappée après s'être cabrée avant une première tentative de départ (lire en page "L'actu en bref").
"Aujourd'hui, beaucoup de chevaux se valent et c'est le parcours qui fait la différence. Pour moi, ça s'est parfaitement déroulé. Au départ, je n'ai pas pu me rabattre car j'avais Julien (Dubois) avec sa jument, Greyline, en dedans de moi. Mais j'ai eu l'opportunité d'être dans son dos, ce qui m'a permis d'avoir un très bon parcours", a déclaré sur Equidia Racing le professionnel installé à Grandcamp (Eure). Si la partenaire de Julien Dubois n'a pas semblé particulièrement très à l'aise sur cette piste corde à droite (elle n'a d'ailleurs remporté aucun de six succès à cette corde tout en ayant jamais terminé plus loin que quatrième en trois tentatives), Erasme Williams était lui dans son élément, sur un anneau où il s'était déjà imposé au cours de l'été 2019 et un profil de piste où il a remporté la moitié de ses succès. Le frère cadet du classique Carat Williams approche des 200 000 € après avoir porté l'estocade à sa rivale dans les tout derniers mètres.

Ginko du Roussoir fait encore impression
Excellent droitier, ce qui ne l'a pas empêché de s'imposer au cours du dernier meeting de Vincennes, Ginko du Roussoir (Séduisant Fouteau), élevé en Mayenne par la famille Le Ray, a signé un troisième succès consécutif à cette corde après ses succès à Angers et à Reims. En retard de gains, cet élégant alezan a une nouvelle fois laissé une impression de facilité en dominant aisément la situation à une centaine de mètres l'arrivée. "Il avait eu un problème à l'âge de 3 ans et a perdu ainsi quelques mois de courses, ce qu'il est en train de rattraper, a commenté Charles Dreux sur Equidia Racing. Il est bien meilleur droitier (N.D.L.R. : sept de ses huit succès) que gaucher même s'il a gagné à Vincennes cet hiver. Il a des courses toutes les trois semaines à un mois et va donc courir régulièrement."

D'où vient-il ?

6ème produit de sa mère Miss Williams, triple lauréate, et auteure au haras d'un cheval classique avec Carat Williams (Critérium des 5 Ans et 1 157 040 €). La grand-mère Quara Williams avait aussi donné le bon Gratius Williams (246 508 €).

8e | PRIX PHEBUS
Att - 2875 m - Course C - 26 000 €
ERASME WILLIAMS 1'16"1
Quai Bourbon x Miss Williams (Sancho Panca)
Driver : Ph. Daugeard - Entraîneur : Ph. Daugeard
Propriétaire : Ec. es Elie - Eleveur : H. Garnier
2e Greyline 1'16"1 Sam Bourbon x Si Seulement
3e Ever Dream Music 1'16"1 Kaiser Soze x Musique Douce
4e : Gamay de l'Iton - 5e : Express de l'Iton - 6e : Fortune - 7e : Elan des Iles
A voir aussi :
...
Eric Raffin ne lâche pas la proie pour l'ombre

En retard sur Alexandre Abrivard au début de l'été dans le tableau du Sulky d'Or (116 victoires contre 127 à son confrère au 1er juillet), Eric Raffin a beaucoup engrangé pendant l'été et aborde le dernier quart temps de ...

Lire la suite
...
La promesse d'un beau match jusqu'à la fin d'année

Avec 460.000 € d'écart entre les deux premiers du classement général des pères de gagnants 2022 à l'entame du dernier trimestre, la fin d'année promet d'être chaude. Rien n'est encore joué entre celui a longtemps été indétrô...

Lire la suite
...
Boccador de Simm, père du champion des 3 ans

Le troisiième trimestre 2022 vient de se clôturer. Que nous apprennent les classements dans les différentes catégories au moment d'entrer dans le dernier quart temps de l'année ? Tour d'horizon des leaders actuels. Dans le tableau des ...

Lire la suite
...
Ready Cash reprend son sceptre chez les 4 ans

Précédé il y a quelques semaines par Bird Parker (Ready Cash) dans le tableau des pères de gagnants de 4 ans, Ready Cash reprend la main grâce au sacre d'Italiano Véro dans le Critérium de ...

Lire la suite