En bref - 18.04.2021

Deux 3 ans "Dubois" bien nés débutent victorieusement dont Infiel, le propre-frère de Ferreteria

Comme tous les dimanches, 24H au Trot vous propose la liste des débutants victorieux partout en France. Ils sont neuf ce jour (à l'heure où nous bouclons ce numéro et compte tenu des données en notre possession). Sur l’herbe d’Alençon, deux représentants "Dubois", un de Jean-Pierre et un de Jean-Philippe, ont laissé une belle impression de facilité.
Commençons Infiel (Goetmals Wood), piloté par son éleveur et propriétaire Jean-Pierre Dubois, qui a ouvert son palmarès le premier dans le groupe A de la course pour 3 ans du jour. Qualifié il y a moins d’un mois, le 30 mars à Meslay-du-Maine en 1’16’’8, ce propre-frère de Ferreteria (496 150 €) avait reçu une étoile pour sa prestation alors dans Province Courses l'Hebdo (sur trois étoiles maximum possibles). Il est venu à la fin arbitrer les débats ce dimanche.
Juste après, dans le groupe B de l'épreuve, Indian Summer (Royal Dream) a dominé sans nullement puiser dans ses ressources Ibra Tejy (Briac Dark). Qualifié récemment au Mans en 1’18’’4, ce représentant de l’Ecurie Victoria Dreams avait déjà fait forte impression et obtenu deux étoiles dans les colonnes de Province Courses l’Hebdo. Jean-Philippe Dubois le pilotait pour ses premiers pas.

Sept autres 3 ans ouvrent leur palmarès d'emblée

Voici les sept autres 3 ans qui ont débuté victorieusement ce dimanche.
■ À Agen, I Love Gabinlea (Coktail Jet) s'est imposé pour sa première apparition publique. Il était drivé par son entraîneur Frédéric Clozier et défend les couleurs de son éleveur Franck Gibert.
■ À Saint-Malo. Bien qualifiée en septembre dernier à Meslay-du-Maine en 1’17’’4, Icône Madrik (Royal Dream) a ouvert son palmarès d’entrée. Elle avait d’ailleurs reçu en l’occasion deux étoiles par Province Courses l’Hebdo. Elle était confiée ce dimanche à Eric Raffin et s’est imposée avec de la marge en 1’19’’5 (sur 2950m). Elle est entraînée par Jean-Michel Baudouin qui l’exploite en location pour le compte de ses éleveurs, l’Ecurie Simplice et l’Ecuries des Boulaies, soit Christian Simplice et Emmanuel Leclerc. À Saint-Malo encore, toujours sous la main d’Eric Raffin, c’est Imperial Mabon (Booster Winner) qui a mis dans le mille d’entrée de jeu. Ce représentant d’Yves Dreux s’était qualifié à Laval en septembre en 1’20’’2.
■ À Tours, Ilya du Goutier (Un Mec d’Héripré), une sœur de Ghalie du Goutier, s’est imposée pour ses débuts, drivée par son entraîneur Thierry Duvaldestin. Indica (Boléro Love) a fait de même, sous la drive d’Alexandre Abrivard [lire par ailleurs nos retours sur la réunion de Tours].
■ À La Capelle. Qualifié en juillet dernier à Caen en 1’20’’5, Ipalio (Django Riff) a ouvert son palmarès d’emblée à La Capelle. Le poulain est entraîné par Alphonse Vanberghen et était drivé par Dominik Locqueneux pour l’occasion. Il a laissé à nette distance Izzy Jones (Ready Cash), un poulain de grande naissance (Ready Cash et Private Love).
■ À Chartres, Isocrate d'Ela (Bird Parker) a gagné pour sa première sortie. Il était drivé par son entraîneur Romain Derieux [lire notre retour sur la réunion de Chartres].

And Arifant 1'16''5 Sharif Di Iesolo (IT)
Goetmals Wood 1'11''9 Infante d'Aunou 1'16''2
Tahitienne Kimberland (US)
INFIEL Oligiste
Rocklyn 1'11''9 Love You 1'10''2
Avenue Victoria 1'15''2 Halley Blue 1'21''4
o'Connen Street Cygnus d'Odyssee 1'13''9
Vita Nuova 1'15''0
A voir aussi :
...
Profiter du contexte européen
pour réussir à se relancer

Une seule éliminatoire au Grand Prix de l'UET (course A) cette année en France. Avec un champ de sept partants, on peut ajouter que l'appel européen et ses mannes (400.000 € sont distribuées dans la finale du Grand Prix ...

Lire la suite
...
Explication entre millionnaire
et aspirant millionnaire

Rendez-vous important pour les meilleurs chevaux d'âge sous la selle, le Prix Georges Dreux (Gr.3) n'a réuni que sept partants. Les trois candidats les plus riches, dont l'ogre Clegs des Champs, devront rendre 25 mètres à un quatuor incluant ...

Lire la suite
...
Matthieu Abrivard: le record avec Evita

Au sulky d'Evita Peron (Saxo de Vandel), Matthieu Abrivard lève le bras en signe d'allégresse : il tient sa vingt-cinquième victoire au cours du meeting de Vichy, commencé au début du mois de mai et se terminant ...

Lire la suite
...
Les matrones de la semaine : Gitane du Rib et Histoire Moderne, le modèle, mais aussi le pedigree

Une fois n’est pas coutume : ce n’est pas à une, mais à deux matrones que nous nous intéressons cette semaine, à savoir celles dont descendent les deux « reines de beauté » sacrées lors du Concours National de Sélection s’é...

Lire la suite